Bouazgui : encourager l’investissement privé pour le développement de la production agricole locale

Publié le : dimanche, 22 juillet 2018 17:29   Lu : 0 fois
Bouazgui : encourager l’investissement privé pour le développement de la production agricole locale

LAGHOUAT - Le ministre de l'Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Abdelkader Bouazgui, a mis l'accent dimanche à Laghouat sur la nécessité d'encourager l'investissement privé pour le développement de la production agricole locale.

« La promotion de l'investissement privé et son intensification sont nécessaires pour le développement de la production agricole dans tous ses segments. Il est important de sensibiliser davantage les promoteurs sur les mécanismes de soutien et les facilitations accordées par l'État en ce sens. »

Le ministre a estimé, dans le même sillage, lors de l'inspection d'une exploitation agricole privée, au second jour de sa visite de travail dans la wilaya de Laghouat, que celle-ci "recèle des atouts pour le développement et l'extension de l'oléiculture, mais ne dispose pas, toutefois, d'une huilerie". Il a ainsi appelé les responsables locaux, dont les président d'Assemblés populaires communales, à accompagner les "véritables" investisseurs, notamment après la finalisation des procédures d'assainissement du foncier agricole.

"Le transfert de la propriété foncière du droit de jouissance à la concession s'effectue normalement au niveau des commissions de wilaya et sera clôturée à la fin de l'année en cours", a signalé le ministre, ajoutant qu'il "a été procédé dernièrement à la mise en place de cinq (5) ateliers au niveau du gouvernement, chargés des différents volets liés au secteur agricole, qui devront présenter leurs propositions à la fin du mois d'août prochain".


Lire aussi : Bouazgui : "assainir le foncier agricole pour créer un développement véritable et durable"


S'agissant des mesures prises en prévision de l'Aïd El-Adha, le ministre de l'Agriculture a annoncé la création de marchés à bestiaux au niveau des wilayas, lesquels seront soumis au contrôle vétérinaire, en plus de la mobilisation de milliers de vétérinaires pour le suivi de l'abattage. Il a rassuré, par la même occasion, que "le cheptel destiné au sacrifice sera suffisant et que son prix dépendra des conditions du marché".

S'agissant de la fièvre aphteuse touchant le cheptel, M. Bouazgui a appelé à éviter "l'amplification et l'exagération", avant de confirmer qu'il existe des cas "sporadiques", pris en charge et traités, dans certaines régions et dans un nombre de wilayas "très limité".

Le ministre a de l'Agriculture a visité une exploitation privée dans la région de Djeniane, près de Laghouat, d'une superficie de 65 hectares, dont 32 ha dédiés à l'oléiculture. Dans la commune d'El-Assafia, M. Bouazgui s'est enquis d'expériences d'élevage ovin, de production fourragère et de pisciculture dans des bassins d'irrigation agricole, où il s'est félicité des résultats obtenus par l'exploitation. Au terme de visite de travail de deux jours dans la wilaya, le ministre a suivi, au niveau de la pépinière sylvicole près de la route d'El-Kheneg, un exposé sur un projet d'investissement privé au sein de cette pépinière (l'étude technique finalisée), prévoyant, entre autres, la production de semences et la formation des agriculteurs.

Bouazgui : encourager l’investissement privé pour le développement de la production agricole locale
  Publié le : dimanche, 22 juillet 2018 17:29     Catégorie : Economie     Lu : 0 foi (s)   Partagez