L’Algérie vise à irriguer 600.000 hectares dans les wilayas du Sud

Publié le : samedi, 09 décembre 2017 16:57   Lu : 16 fois
L’Algérie vise à irriguer 600.000 hectares dans les wilayas du Sud
DR

BISKRA - Le ministre des Ressources en Eau, Hocine Necib, a affirmé samedi à Biskra que l’Algérie œuvre à assurer l’irrigation de 600.000 hectares de terres agricoles dans les wilayas du Sud du pays.

Présidant au centre de recherches scientifiques et techniques en zones arides l’ouverture d’une journée technique sur les forages profonds, le ministre a assuré que la concrétisation de cet objectif s’effectue à travers le réaménagement des surfaces actuellement exploitées et l’engagement d’opérations pour leur restructuration outre la modernisation des systèmes d’irrigation et la création de nouveau périmètres irrigués.

M. Necib a indiqué que son département aspire à "des résultats positifs et palpables" en matière de recours aux systèmes d’irrigation économes en eau, relevant que 67 % des terres agricoles sont toujours irrigués par recours aux procédés traditionnels.


Lire aussi : L’Algérie, sur le point d’atteindre l'autosuffisance en produits agricoles


Il a également insisté sur l’importance d’une optimisation des ressources existantes  via  l’organisation des agriculteurs au sein de structures collectives.

Le ministre a estimé que l’Algérie pouvait exploiter annuellement et d’une manière durable 6 milliards m3 du système hydrologique du Sahara orientale en plus de 250 millions m3 des structures hydrologiques de l’extrême Sud du pays.

Il a été décidé, a-t-il ajouté, d’exploiter ces volumes "considérables" d’eau pour couvrir, dans une première phase, les besoins locaux en eau et transférer une partie vers les Hauts plateaux.

Le conseil interministériel a décidé également de poursuivre le soutien des opérations de fonçage de puits profonds destinés à l’irrigation agricole collective dans les wilayas d’El Oued, Biskra et Ouargla, a encore indiqué le ministre.


Lire aussi : Les terres agricoles non exploitées seront récupérées


"La wilaya de Biskra qui compte une surface agricole utile de plus de 185.000 hectares et en tant qu’important pôle agricole a bénéficié d’un programme d’appui spécial prévoyant la réalisation de 32 forages dans le complexe continental", a affirmé le ministre qui a noté que la superficie des terres irriguées dans les trois wilayas de Biskra, Ouargla et El Oued est passée de 180.000 hectares en 2000 à 360.000 hectares actuellement soit un rythme annuel d’accroissement de 10.000 hectares.

Le ministre poursuivra sa visite dans la wilaya par l’inspection du projet de réhabilitation et renforcement de l’alimentation en eau potable de la commune de Sidi Khaled et du chantier de fonçage d’un forage dans la même commune. Il devra également lancé un projet d’un forage de 2.200 mètres de profondeur à Ouled Djellal destiné à l’irrigation des oasis de la localité.

L’Algérie vise à irriguer 600.000 hectares dans les wilayas du Sud
  Publié le : samedi, 09 décembre 2017 16:57     Catégorie : Economie     Lu : 16 foi (s)   Partagez