D'importantes réalisations socio-économiques et des indicateurs prometteurs

Publié le : lundi, 26 septembre 2022 19:38   Lu : 17 fois
D'importantes réalisations socio-économiques et des indicateurs prometteurs

ALGER - La rencontre Gouvernement-walis, tenue samedi et dimanche à Alger, a constitué une halte pour évaluer les réalisations socio-économiques concrétisées sur le terrain, durant une année dans différentes wilayas du pays, à la lumière d'indicateurs positifs présageant davantage de réalisations au profit du citoyen.

Lors de cette rencontre de deux jours, tenue en trois ateliers au Palais des Nations (Club des Pins) sous le thème "Promotion de l'économie nationale et développement local", et dont l'ouverture a été présidée par le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, les membres du Gouvernement, les walis de la République et les différents représentants de la société civile ont œuvré à évaluer la mise en œuvre de la feuille de route esquissée lors de la précédente rencontre Gouvernement-walis, sanctionnée par la formulation de plus de 180 recommandations relatives notamment à la relance de l'investissement et à l'adaptation des programmes de développement local.

Le Président Tebboune a souligné que "la plupart des indicateurs de l'économie nationale sont aujourd'hui au vert", grâce aux mesures prises à plusieurs niveaux, notamment en ce qui concerne la levée des entraves administratives en matière d'investissement, la garantie du foncier, le soutien à l'entrepreneuriat des jeunes, la maîtrise de l'inflation, l'amélioration du pouvoir d'achat du citoyen et la promotion du secteur agricole notamment en termes de production céréalière et de réduction des importations.

"L'économie nationale commence à se redresser", a estimé le Président Tebboune, en témoignent des institutions internationales "rigoureuses", à l'instar de la Banque mondiale (BM) qui reconnait le progrès réalisé par l'Algérie en la matière, notamment en ce qui concerne la revalorisation du dinar algérien, autant de mesures ayant fait du projet d'adhésion de l'Algérie au groupe des BRICS, un objectif réalisable.

Le Président Tebboune a, également, évoqué le rôle actif de la diplomatie algérienne qui a retrouvé la place qui lui sied, ce qui lui a valu la reconnaissance du Secrétaire général de l’ONU, de grands pays à l’instar des Etats-Unis, de la Russie, de la Chine ou encore de l’Union européenne qui ont salué le rôle de l’Algérie dans l’instauration de la paix et de la stabilité en Afrique et dans son voisinage.

Grâce aux réalisations accomplies en matière de développement et aux efforts des Walis sur le terrain, le Président Tebboune a affirmé que la majorité des problèmes dont souffraient les "zones d'ombre" à travers plusieurs wilayas, a été définitivement résolue. Le Président a également affirmé que le règlement des problèmes restants se ferait "en début 2023".

Le président de la République a, en outre, rappelé la diversification de l'économie nationale qui "n'était qu'un simple slogan durant les 30 ou 40 années écoulées", ayant permis des exportations hors hydrocarbures d'une valeur de 5 milliards de dollars en 2021, en attendant d'atteindre les 7 milliards de dollars cette année en parallèle avec le contrôle des importations.

Au vu des indicateurs financiers positifs qui ont été enregistrés, le Président a affirmé que l'augmentation des salaires bas et moyens, de l'allocation chômage, et la révision des pensions de retraite se poursuivront en 2023, et ce, dès janvier prochain, en sus de la révision, immédiate, des salaires des enseignants et du personnel paramédical, en coordination avec leurs représentants pour réviser leurs statuts.

Figurent parmi les orientations données par le Président Tebboune, l'activation des mesures prévues dans les textes d'application de la nouvelle loi relative à l'investissement "avant la fin de l'année en cours", et la création de coopératives regroupant les investisseurs privés en vue d'assurer l'entretien des zones industrielles.

Après avoir annoncé la création d'une commission qui s'attèlera "dans l'immédiat" à la révision des codes communal et de wilaya en vue de renforcer davantage la décentralisation et créer des ressources de financement pour les collectivités, le président de la République a instruit les walis de poursuivre la prise en charge des préoccupations des citoyens, en ce sens que l'Algérie est un Etat ‘démocratique et populaire’ et que la démocratie impliquait la prise en charge de "tous les citoyens".

Il a relevé, par ailleurs, l'impératif de consulter le Conseil supérieur de la jeunesse (CSJ) concernant toutes les questions inhérentes à cette catégorie sociale.

 

Les autorités locales appelées à s'ériger en force de proposition

 

Intervenant à cette occasion, le Premier ministre, M. Aïmene Benabderrahmane avait affirmé que "les prémices de la relance économique commencent à apparaître", à la faveur du "programme de développement ambitieux" initié par le président de la République.

M. Benabderrahmane avait appelé, par la même occasion, à ériger les autorités locales en "force de proposition dans les cadres de l'action collective" et à gérer les affaires locales avec une "approche économique loin de la bureaucratie".

Evoquant les indicateurs positifs enregistrés, il a fait savoir que l'excédent de la balance commerciale devrait dépasser les 17 milliards Usd à la fin de l'année 2022.

La rencontre Gouvernement-Walis a constitué une occasion pour les membres du gouvernement de présenter leurs réalisations au niveau central, tout en relevant l'importante contribution des Walis à les mener à bien au plan local.

Le ministre de l'Intérieur, des collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Brahim Merad, a affirmé que les instructions du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, aux walis seront concrétisées dans les meilleurs délais, en coordination avec l'ensemble des acteurs et intervenants selon un calendrier précis.

S'agissant de l'assainissement du foncier sur lequel insiste le Président Tebboune, M. Ahmed Zeghdar a annoncé le recouvrement de 2.308 hectares de fonciers  non exploités au niveau des zones industrielles et des zones d'activité.

De son côté, le ministre de l'Agriculture, Mohamed Abdelhafid Henni a avancé des données très positives sur le secteur agricole, indiquant que l'apport du secteur au PIB a augmenté à 14,7% avec un taux de couverture des besoins nationaux de 75% et ce, grâce à une croissance de 31% enregistrée cette saison.

Les recommandations formulées par les trois ateliers intitulés: "Un cadre juridique rénové pour redynamiser les investissements : Quel rôle pour les Collectivités locales ?", "le Wali, pilier du processus de développement économique local", "Les réformes des finances et de la fiscalité locale pour un développement durable", se veulent une nouvelle feuille de route pour poursuivre le processus de développement local de manière fiable et durable.

Les participants aux trois ateliers ont recommandé la mise en place, au niveau de chaque wilaya, d'une feuille de route définissant les indicateurs socio-économiques ainsi que les capacités et les opportunités disponibles pour les mettre à la disposition des investisseurs et des porteurs de projets en tant que base de données permettant de promouvoir l'investissement au niveau local.

Ils ont également demandé de doter les walis d'un statut garantissant le renforcement de sa position dans l'arsenal juridique et réglementaire de l'Etat outre la révision du système de solidarité entre les collectivités locales en vue de rattraper le retard accusé dans certaines régions en matière de développement.

D'importantes réalisations socio-économiques et des indicateurs prometteurs
  Publié le : lundi, 26 septembre 2022 19:38     Catégorie : Economie     Lu : 17 foi (s)   Partagez