Les membres du Conseil de la nation appellent à accélérer la création de zones franches

Publié le : mardi, 28 juin 2022 16:10   Lu : 116 fois
Les membres du Conseil de la nation appellent à accélérer la création de zones franches

ALGER- Les membres du Conseil de la nation ont salué, mardi, les dispositions prévues dans le projet de loi fixant les règles générales applicables aux zones franches, appelant à accélérer la création de ce type de zones susceptibles de promouvoir les exportations nationales.

Lors d'une séance plénière, présidée par M. Salah Goudjil, président de la chambre haute du Parlement en présence du ministre du Commerce et de la Promotion des exportations, Kamel Rezig et de la ministre des Relations avec le Parlement, Basma Azouar, les sénateurs ont estimé qu'il s'agit d'un texte "ambitieux et important" qu'il convient de mettre en œuvre rapidement sur le terrain.

A cet effet, le sénateur, Omar Dadi Adoune du Tiers présidentiel a affirmé que ce projet doit se concrétiser sur le terrain, notamment à la faveur de mesures pratiques, de nature à lever tous les obstacles bureaucratiques pour attirer les investisseurs.

Il a également insisté sur l'importance de mettre en place des mécanismes clairs et précis pour dynamiser et promouvoir ces zones susceptibles de promouvoir la production nationale.

Pour sa part, le sénateur Mourad Lakhal du Rassemblement national démocratique (RND) a estimé que la réussite de cette première expérience du genre dans le pays exige la formulation minutieuse des conditions d'investissement et des avantages y afférents.

Il a insisté, dans ce sens, sur la nécessité d'améliorer le climat d'investissement et de mettre en place un dispositif administratif "flexible" pour la gestion de ces zones "loin de toutes pratiques bureaucratiques".

Le sénateur Mabrouk Driti du RND, a quant à lui, souligné l'impératif de prendre conscience du rôle de ces zones dans la diplomatie commerciale et économique du pays, affirmant que l'Algérie était en mesure d'être à l'avant-garde économique au double plan, régional et continental.

Le membre de chambre haute du parlement, Affif Senoussa (RND) a appelé à la promotion de ces zones pour attirer un maximum d'investisseurs.

Pour le sénateur, Moumene Elghali du parti du Front de libération nationale (FLN), ledit projet de loi contribuera à mettre fin à la contrebande, notamment dans les zones frontalières, appelant à la levée de toutes les restrictions bureaucratiques pour la réussite de ces zones et la réalisation d'un décollage économique effectif.

Les membres du Conseil de la nation appellent à accélérer la création de zones franches
  Publié le : mardi, 28 juin 2022 16:10     Catégorie : Economie     Lu : 116 foi (s)   Partagez