JM Oran2022/Infrastructures de transport: Oran conforte sa position de pôle méditerranéen

Publié le : mercredi, 22 juin 2022 13:56   Lu : 384 fois
JM Oran2022/Infrastructures de transport: Oran conforte sa position de pôle méditerranéen

ORAN- La ville d’Oran a connu, dernièrement, plusieurs opérations de renforcement et de renouvellement des infrastructures dans le domaine du transport, lui permettant de conforter sa position comme pôle méditerranéen et de suivre la dynamique économique enregistrée à l’échelle nationale.

En prévision des 19e Jeux Méditerranéens, prévus à Oran du 25 juin au 6 juillet prochain, les structures de transport ont bénéficié d’enveloppes financières conséquentes pour entamer les travaux de réalisation, de renouvellement et de renforcement des différentes infrastructures, à l’instar de l’aéroport international "Ahmed Ben Bella", l’entreprise portuaire et autres.

Parmi les projets les plus importants renforçant le secteur du transport, figure la nouvelle aérogare de l’aéroport international "Ahmed Ben Bella", qui sera la porte d’Oran pour les Jeux Méditerranéens et qui accueillera la majorité des délégations et des sportifs participant à cette manifestation sportive internationale.

Le directeur des transports, Tahar Hakkas, a souligné à l’APS que cette nouvelle aérogare est un chef-d’œuvre d’ingénierie et d’architecture, combinant les styles islamique et moderne et répondant aux normes internationales en vigueur.

La capacité de traitement de cette nouvelle aérogare, réalisée par la société Cosider, est de 3,5 millions de voyageurs par an, capacité extensible à 6 millions de voyageurs par an. L’aérogare comprend, entre autres, une zone de fret aux normes internationales en vigueur et s’étend sur une superficie de 4.000 m2.

L'originalité de cette installation réside dans le fait que son système d’éclairage interne est alimenté par l'énergie solaire, devenant ainsi le premier aéroport au niveau africain à adopter cette nouvelle technologie. Quelque 4.550 panneaux photovoltaïques de haute qualité ont été installés au niveau du toit sur une superficie de 14.500 m2, ce qui permettra de récupérer 25% de l'énergie qui alimentera l'aéroport international d'Oran, a-t-on indiqué.

Par ailleurs, les essais techniques de la nouvelle aérogare de l'aéroport international "Ahmed Ben Bella" d'Oran ont été achevés. Ils ont concerné le bon fonctionnement des couloirs télescopiques pour le passage des voyageurs à l'avion, les escalators, la climatisation, les pompes, la sonorisation, l’éclairage intérieur et extérieur, les tapis roulants des bagages, entre autres.

L’aérogare dispose également d’un parking de trois étages d’une capacité de 1.200 véhicules et d’un parking externe de même capacité.

S'agissant de la gare maritime de voyageurs du port d'Oran, M. Hakkas a fait savoir que celle-ci est prête à recevoir les délégations et les visiteurs à l'occasion des Jeux Méditerranéens, notant que les opérations d’embellissement sont sur le point de prendre fin.

Il a ajouté que des travaux sont en cours au niveau de la même entité portuaire pour dégager un quai des bateaux de plaisance et de pêche à l’arrêt en prévision de l'accueil des navires dans le cadre des Jeux Méditerranéens. Le port dispose de 13 quais, dont ceux destinés à l'accostage des navires transportant des passagers et d'autres pour les marchandises.

Le projet d'extension du terminal à conteneurs a été réceptionné au niveau du même port, ce qui permettra, dès son entrée prochaine en service, de dynamiser le mouvement des exportations et des importations de marchandises et d'améliorer la qualité des services fournis.

Cette installation a été mise à la disposition de l’entreprise portuaire d’Oran, en attendant l'acquisition d'équipements, en l’occurrence deux engins de déchargement des conteneurs des navires et sept autres mécanismes d'expédition et de transfert des conteneurs du quai vers le terminal à conteneurs.

Ceci permettra d’apporter une grande mobilité et un grand dynamisme, qui contribueront à faire progresser et développer l'activité de l'entreprise portuaire.

Avec la réception de cet important projet, quelque 500.000 conteneurs seront traités, dans une première phase, pour passer progressivement à un million de conteneurs par an, dans les prochaines années, indique le même responsable, soulignant que le port accueillera des navires de gros tonnages du type " Panamax" d’une cargaison variant entre 4.000 et 8.000 conteneurs.

En plus de ce chantier, les travaux sont en cours pour la réalisation du projet de double voie reliant le port d'Oran à l'autoroute Est-Ouest s'étendant sur une distance de 26 km. La réception de la première tranche de 8 km est prévue en ce mois de juin en cours, avant le lancement de la 19ème édition des Jeux Méditerranéens.

Le directeur des Transports a indiqué qu'avec la réception de ce tronçon, qui mène aux voies d’évitement N 4 et 5, une plus grande fluidité marquera le mouvement des camions se dirigeant vers le port par l'ancienne route. Ce trafic estimé actuellement à 1.500 camions par jour devra passer à 3.000 camions après la mise en service du projet d'extension du terminal à conteneurs du port d'Oran.

Cette première partie du projet comprend trois couloirs dans chaque direction. Il a récemment bénéficié d'un montant de 14 milliards DA pour l’achèvement des travaux de la route à double voie et la fin définitive des travaux. Le taux d'avancement de ces travaux, confié à un groupe algéro-turc (Makyol) pour un coût global estimé à 40 milliards de DA, a atteint plus de 92%.

 

-- Un plan de circulation spécial durant les JM --

 

La direction des Transports a aussi élaboré un plan de circulation spécial pendant les Jeux Méditerranéens. Il comprend deux axes : le premier est destiné au comité d'organisation de cet événement, qui comprend le déplacement des délégations officielles et sportives et de leurs accompagnateurs. Le second concerne le mouvement des habitants d’Oran et des visiteurs des différentes wilayas du pays et des étrangers attendus pour suivre le déroulement des compétitions sportives.

A cette occasion, les plans de transport et de circulation ont été mis à jour et toutes les installations sportives devant abriter les compétitions ont été reliées aux moyens de transport, y compris les taxis, les bus et le tramway.

Afin d'accompagner ce grand événement méditerranéen, des lignes rapides et directes ont été ajoutées aux navettes régulières, avec la mise en place de bus modernes pour transporter les citoyens depuis les lieux d'accueil des voyageurs (gares terrestres et urbaines, etc.) vers les installations sportives, notamment le complexe olympique de Belgaïd (à l'est d'Oran) et le Palais des Sports " Hamou Boutlelis" à "Ville Nouvelle", a indiqué M. Hakkas. Il a ajouté qu’à ce niveau, une décision a été prise pour transférer les arrêts de certains bus pour désengorger le trafic, avec une tarification étudiée ne dépassant pas 100 dinars, tenant compte du calendrier horaire des jeux.

Par ailleurs, un couloir spécial pour le déplacement des délégations participantes vers les installations sportives concernées par les compétitions a été ouvert au niveau des voies rapides, en plus de relier les grandes agglomérations et les grands pôles urbains, tels que le pôle urbain Oued Tlelat et le pôle urbain "Ahmed Zabana" de Misserghine avec des lignes rapides vers le complexe sportif olympique de Belgaïd.

Concernant le plan de circulation au niveau du Grand groupement d'Oran, qui comprend les communes du chef-lieu de la wilaya, Bir El-Djir et Es-Senia, celui-ci a été mis à jour pour être en conformité avec les nouvelles données et l'événement sportif méditerranéen pour faciliter la circulation et les déplacements en toute aisance.

Les points noirs à l’origine des embouteillages au niveau des axes de circulation dans la capitale de l'Ouest algérien ont également été identifiés, tels que les ronds-points de "la pépinière", "Djamel Eddine", "Nakkache", "El-Bahia" et "Aïn El-Turck", entre autres, et sont pris en charge. En outre, la circulation dans les anciens quartiers tels que la place du " 1er novembre 1954" au centre-ville et le quartier "Sidi El Houari" a été revue, avec le changement des plaques de signalisations verticales.

Afin de faciliter les déplacements vers les infrastructures sportives, notamment le complexe sportif de Belgaïd et le Palais des sports "Hamou Boutlelis", la même source a souligné que les autorités locales ont demandé la mise à la disponibilité de l'établissement public du transport urbain (ETO) de 110 bus pour renforcer le service public au niveau du Grand groupement d'Oran, avec l'utilisation d'autres bus des parcs des wilayas voisines.

 

 

JM Oran2022/Infrastructures de transport: Oran conforte sa position de pôle méditerranéen
  Publié le : mercredi, 22 juin 2022 13:56     Catégorie : Economie     Lu : 384 foi (s)   Partagez