Le rôle de la finance islamique durant la crise sanitaire mis en exergue

Publié le : samedi, 16 avril 2022 15:20   Lu : 38 fois

CONSTANTINE - Les participants au séminaire national sur la finance islamique en tant que moyen d'assurer le développement économique en Algérie, organisé samedi à Constantine ont mis en exergue "le rôle important de ce mode de financement pour garantir la stabilité financière et économique durant la crise sanitaire liée à la Covid-19".

Dans son intervention, lors de ce séminaire ouvert par le wali, Messaoud Djari, Dr. Sara Allali, enseignante à l’Université des Sciences islamiques Emir Abdelkader, a évoqué les moyens et les méthodes les plus efficaces pour encourager le recours à la finance islamique pour des projets d'investissement, dans le but d'assurer la continuité du développement en cette conjoncture marquée par la Covid-19.

Lors de ce séminaire, organisé par l’Université des Sciences islamiques Emir Abdelkader en étroite coordination avec le Haut Conseil islamique (HCI), Mme Allali  a relevé la nécessité d’encourager ce mode de financement afin de promouvoir divers domaines économiques, aussi bien à l’échelle locale que nationale.

Dans son allocution d’ouverture, le président du HCI, Bouabdellah Ghlamallah a déclaré que la réussite de l’investissement par la finance islamique est tributaire de son exploitation par les jeunes sortants des universités, capables de développer les transactions financières au sein de ces institutions.

M. Ghlamallah a également préconisé l’utilisation de la langue arabe lors des transactions financières en Algérie, à travers le développement des techniques bancaires, et ce, par le biais des études et des recherches universitaires.

"La finance islamique est considérée comme un levier à exploiter pour la réduction des inégalités en matière de revenus et la répartition juste et équitable des richesses, tout en contribuant à la réalisation des objectifs de développement durable", a déclaré de son côté, Dr. Salah Salhi, enseignant à l’Université Sétif-1.

Pour sa part, Dr. Abdelmadjid Kadi, professeur à l’Université d’Alger a souligné le rôle des universités dans la promotion des activités de la finance islamique, appelant à ''davantage de recherches scientifiques en vue d'atteindre une véritable complémentarité entre les systèmes bancaires islamique et classique''.

L’organisation du séminaire national sur la finance islamique  s’inscrit dans le cadre d’une convention signée avec le HCI, visant à mettre en exergue l’importance de l’intégration de la finance islamique dans l’économie algérienne, dans le but de promouvoir les transactions financières, lutter contre les crises économiques et financer les petites et moyennes entreprises, a précisé Said Derradji, recteur de l’Université des sciences islamiques Emir Abdelkader.

Des enseignants et des étudiants universitaires ainsi que des cadres et des représentants de diverses banques en Algérie, venus de 14 wilayas du pays, à l’instar de Tlemcen, Bechar, Oran, Bouira, Blida et M’sila, ont pris part à cette rencontre nationale, tenue dans le cadre de la célébration de "Youm El Ilm" (16 avril).

 

Le rôle de la finance islamique durant la crise sanitaire mis en exergue
  Publié le : samedi, 16 avril 2022 15:20     Catégorie : Economie     Lu : 38 foi (s)   Partagez