Gel des taxes sur des produits alimentaires: la décision du Président Tebboune saluée

Publié le : lundi, 14 février 2022 16:11   Lu : 2 fois
Gel des taxes sur des produits alimentaires: la décision du Président Tebboune saluée

ALGER - Les représentants des consommateurs et des commerçants ont salué lundi la décision du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, de geler tous les impôts et taxes sur certains produits alimentaires de large consommation afin de protéger le pouvoir d'achat des citoyens, la qualifiant de mesure importante pour mettre fin à la flambée des prix de ces produits.

Dans une déclaration à l'APS, le président de l'Association algérienne de protection et d'orientation du consommateur et son environnement (APOCE), Mustapha Zebdi, s'est félicité de la décision prise par le président de la République, dimanche en Conseil des ministres, relative au gel immédiat de tous les impôts et taxes sur certains produits alimentaires de large consommation, notamment les taxes prévues dans la Loi de finances 2022.

Cette décision intervient dans un contexte socio-économique impacté par les fluctuations internationales ayant entraîné une hausse sans précédent des prix, a estimé le président de l'APOCE.

Et d'ajouter que la décision du président Tebboune "vient stopper la flambée des prix et améliorer le pouvoir d'achat des citoyens", appelant les opérateurs économiques à respecter sa stricte application en vendant les produits au prix réel après l'acquisition de la matière première sans taxes".

Il a également insisté sur le nécessaire renforcement du travail des organes de contrôle pour veiller à l'application sur le terrain de cette décision au profit des consommateurs algériens.

Analysant le phénomène de hausse des prix des denrées alimentaires de large consommation, M. Zebdi a estimé que la spéculation, le monopole, la dévaluation du dinar et les dysfonctionnements que connaissent les marchés internationaux, outre la hausse des prix du fret, sont autant des facteurs qui ont fortement impacté le marché local et entrainé la flambée des prix.

 

Une décision bénéfique pour les commerçants

 

De son côté, le Secrétaire général de l'Union général des commerçants et artisans algériens (UGCAA), Hazab Benchahra a salué, dans une déclaration à l'APS, cette décision qu'il a qualifiée de "positive" et qui permettra d'améliorer le pouvoir d'achat des citoyens, notamment après la flambée vertigineuse des prix ces derniers temps.

M. Benchahra a salué "la décision du président de la République, notamment à l'approche du mois de Ramadhan, visant à atténuer la charge sur le citoyen", soulignant que la mise en œuvre de cette décision sera bénéfique pour le consommateur et le commerçant.


Lire aussi: Produits alimentaires de large consommation: geler tous les impôts et taxes


Et de rappeler que l'UGCAA était parmi les premiers acteurs ayant dénoncé la hausse des prix des denrées alimentaires et l'augmentation des taxes sur l'importation des produits de large consommation, en appelant à la régulation du marché, en ce qui concerne les produits qui sont soumis à la loi de la demande et de l'offre comme les légumes et les fruits, soulignant que "la volonté existe" pour réguler le marché.

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune avait ordonné dimanche lors d'une réunion du Conseil des ministres "le gel, à compter de dimanche et jusqu'à nouvel ordre, de tous les impôts et taxes, notamment les taxes contenues dans la loi de finances 2022 sur certains produits alimentaires".

Le Président Tebboune a également ordonné au Gouvernement de "prendre toutes les mesures et procédures visant à faire éviter aux citoyens l'impact de la flambée vertigineuse des prix dans les marchés internationaux durant l'année en cours jusqu'à leur stabilisation".

Il a en outre instruit à l'effet d'"organiser une réunion de coordination entre les services du ministre du Commerce et les représentants des corps sécuritaires en vue d'élaborer une stratégie efficace visant à mettre fin à la contrebande des produits alimentaires de large consommation à travers les frontières du pays, un phénomène à l'origine de pertes importantes pour le marché et l'économie nationale".

L'Etat se chargera de prendre en charge la différence des prix des produits destinés aux citoyens par l'Office algérien interprofessionnel des céréales (OAIC), et ce, compte tenu de l'augmentation des prix à l'international.

Gel des taxes sur des produits alimentaires: la décision du Président Tebboune saluée
  Publié le : lundi, 14 février 2022 16:11     Catégorie : Economie     Lu : 2 foi (s)   Partagez