Print this page

Industrie: régularisation de la situation de 100 unités productives

Publié le : mardi, 21 décembre 2021 20:14   Lu : 24 fois
  • Partagez
Industrie: régularisation de la situation de 100 unités productives

EL TARF - L’intervention de la médiation de la République a permis de régulariser la situation de 100 unités productives à travers le pays, et leur entrée en phase de production, a affirmé mardi le médiateur de la République, Brahim Merad, dans la wilaya d’El Tarf.

Dans une déclaration à la presse, en marge de sa visite à l’usine de clinker dans la zone industrielle Djeraïmia dans la commune de Chebaita Mokhtar, M. Merad a ajouté que le nombre des unités productives dont la situation sera régularisée prochainement va se ''multiplier".

Selon le médiateur de la République, le nombre des investisseurs dont les projets sont en souffrance à travers le pays se compte en centaines, avec une moyenne de 10 à 20 projets par wilaya, faisant état de l’existence de commissions dans les wilayas pour examiner la situation des projets, en plus de l’intensification des visites sur le terrain de la médiation de la République afin de rencontrer les opérateurs économiques et les responsables locaux pour trouver des solutions sur place.

Le même responsable a indiqué que la wilaya d’El Tarf a connu la régularisation de la situation de 7 unités productives disposant d’importantes capacités à même de créer une grande dynamique économique, dont l’unité du clinker réalisée dans le cadre d’un partenariat avec un opérateur étranger, avec pour objectif de créer 300 emplois permanents, plusieurs centaines d’autres emplois dans le cadre de la sous-traitance et de fournir un produit susceptible d’être exporté.

Le médiateur de la République a également visité l’usine de transformation de bois et de production de panneaux à base de bois dans la zone industrielle El Matroha dans la commune d’El Tarf.

La situation de cette unité a été régularisée, après avoir accusé un grand retard, lui permettant d’entrer en activité immédiatement en offrant 300 postes d’emploi permanents et en fournissant un produit également exportable.

Le même responsable a ainsi assisté à la mise en marche, pour la première fois, de la chaîne de production de cette unité considérée comme "première du genre à l’échelle nationale à assurer la transformation du bois sec en plaques servant à de multiples usages", selon les explications données sur site par l’investisseur.

Lors de la cérémonie d’installation au siège de la wilaya du nouveau délégué de wilaya du médiateur de la République, M. Merad a indiqué que les entraves empêchant l’entrée en phase de production de beaucoup de projets, dont les travaux ont été terminés et les équipements installés, sont notamment liées la nature juridique des terrains, aux permis de construire, aux autorisations d’exploitation et au raccordement aux réseaux de gaz, d’électricité et d’eau.

Il a aussi affirmé que les instructions du président de la République stipulent clairement que "tout ce qui a été réalisé doit être ouvert et entrer en production pour générer des emplois", soulignant que la médiation de la République déploiera tous ses efforts pour mener avec succès la mission dont elle est chargée en vue de trouver des solutions adéquates au profit des investisseurs.

Il a relevé que la médiation de la République a reçu, depuis début 2021 à ce jour, 57.500 requêtes dont un grand nombre a été traité dans divers secteurs en rapport avec les citoyens.

Le médiateur de la République a installé Yasser Arafat Chemam dans ses fonctions de délégué de wilaya en remplacement de Amine Meslem, appelé occuper les mêmes fonctions à Annaba.

Industrie: régularisation de la situation de 100 unités productives
  Publié le : mardi, 21 décembre 2021 20:14     Catégorie : Economie     Lu : 24 foi (s)   Partagez