Transparence fiscale: l’Algérie devient le 32e pays signataire de la Déclaration de Yaoundé

Publié le : mercredi, 01 décembre 2021 10:55   Lu : 42 fois
Transparence fiscale: l’Algérie devient le 32e pays signataire de la Déclaration de Yaoundé

ALGER - Le Premier ministre, ministre des Finances, Aïmene Benabderrahmane, a pris part mardi, à une rencontre avec Zayda Manatta, Cheffe du Secrétariat du Forum mondial sur la transparence et l'échange de renseignements à des fins fiscales (le Forum mondial), a indiqué un communiqué du ministère des Finances.

"Cette rencontre virtuelle fait suite à la récente adhésion de l’Algérie au Forum mondial", a précisé la même source, soulignant que "l'Algérie vient également d’ajouter sa voix à la Déclaration de Yaoundé, une importante initiative africaine en faveur de la transparence et de l'échange de renseignements à des fins fiscales".

"Comme tous les autres membres du Forum mondial, l'Algérie participera sur un pied d'égalité et s'engage à combattre l'évasion fiscale par la mise en œuvre des normes internationalement reconnues de transparence et d'échange de renseignements à des fins fiscales", a indiqué M. Benabderrahmane, cité par le communiqué, au cours de cette rencontre.

La Déclaration de Yaoundé, initialement signée par quatre pays en novembre 2017, encourageait l'Union africaine à entamer une discussion de haut niveau sur la coopération fiscale et les flux financiers illicites et leur lien avec la mobilisation des ressources nationales, explique le document.

Quatre ans plus tard, avec le soutien de l’Algérie, 32 ministres africains des Finances et la Commission de l'Union africaine soutiennent désormais la déclaration, souligne le communiqué.


Lire aussi: Réforme fiscale: améliorer le service public et mobiliser les ressources, principaux axes


En tant que membre du Forum mondial, "l'Algérie participera également à l'Initiative Afrique, un programme de travail lancé en 2014 pour soutenir la mobilisation des recettes intérieures et la lutte contre les flux financiers illicites en Afrique par le biais d'une transparence fiscale et d'un échange de renseignements renforcés", ajoute le ministère.

Le Forum mondial est "le principal organisme multilatéral dont le mandat est de veiller à ce que toutes les juridictions adhèrent au même standard élevé de coopération internationale en matière fiscale", note le document, ajoutant que "cet objectif est atteint grâce à un solide processus de suivi et d'examen par les pairs, auquel l'Algérie sera soumise".

En outre, le Forum mondial administre également "un vaste programme de renforcement des capacités afin d’aider ses membres à appliquer les normes et les administrations fiscales à faire le meilleur usage possible des canaux de partage de renseignements à l’échelle internationale", conclut le ministère.

Transparence fiscale: l’Algérie devient le 32e pays signataire de la Déclaration de Yaoundé
  Publié le : mercredi, 01 décembre 2021 10:55     Catégorie : Economie     Lu : 42 foi (s)   Partagez