Nécessité d'orienter le système des statistiques vers la réponse efficace aux besoins socio-économiques

Publié le : mercredi, 20 octobre 2021 15:17   Lu : 34 fois
Nécessité d'orienter le système des statistiques vers la réponse efficace aux besoins socio-économiques

ALGER -Le ministre de la Numérisation et des statistiques, Hocine Cherhabil a affirmé, mercredi à Alger que l'activation du Conseil national des statistiques contribuera à la relance et à l'orientation du système national des statistiques vers la réponse efficace aux besoins socioéconomiques.

Dans une allocution prononcée lors de la cérémonie d'installation du Conseil national des statistiques (CNS), présidée par le Premier ministre, ministre des Finances, Aïmene Benabderrahmane, le ministre a indiqué que son secteur aspirait à redonner au Conseil "le rôle pivot qui lui manquait ces dernières années, pour qu'il puisse imposer sa présence nécessaire au sein du système des statistiques".

Il a souligné, à ce propos, que le système des statistiques est devenu "plus complexe au vu de la demande urgente et croissante des différents utilisateurs de statistiques au niveau national, d'une part, et de la nécessité de se conformer aux normes internationales et fournir des données fiables à même d'améliorer le classement de notre pays dans les systèmes de classement de diverses instances internationales, d'autre part".

Dans le souci de rendre le nouveau mandat du Conseil "meilleur" par rapport aux précédents mandats, la composition du Conseil a été révisée en vue d'élargir le nombre de ses membres en augmentant le nombre de personnalités ayant des qualifications et des connaissances dans le domaine des statistiques de 5 à 10 experts qualifiés qui ont été sélectionnés sur la base de critères objectifs, conformément au dernier amendement du décret exécutif portant organisation et missions du Conseil national des statistiques", a ajouté le ministre. 

M. Cherhabil a également affirmé que le Conseil national des statistiques "est appelé aujourd'hui plus que jamais à contribuer à la réévaluation du système national des statistiques et à émettre les recommandations nécessaires susceptibles de permettre d'opérer les réformes nécessaires pour conférer à la fonction statistique davantage de fiabilité et restaurer sa place d'outil essentiel pour les autorités publiques dans le suivi de la performance du Gouvernement et la prise de décision aux niveaux central et local".

Malgré l'arsenal juridique qui existe à savoir, les textes législatifs et réglementaires, précise M. Cherhabil, le Conseil national des statistiques est invité à réfléchir à l'actualisation de ce cadre juridique pour l'adapter aux évolutions internes et externes et aux nouvelles données liées à la fonction statistique, notamment en ce qui concerne les données ouvertes et le Big-data.


Lire aussi: Le succès des réformes dépend de la qualité du système des statistiques


M. Cherhabil a également appelé le Conseil national des statistiques à accompagner l'Office national des statistiques (ONS) dans sa modernisation afin de lui donner un rôle prépondérant en matière de production d'informations statistiques tout en élargissant ses missions à d'autres domaines liés à la recherche, à la prospection et à l'introduction des technologies numériques dans les méthodes de collecte et d'analyse.

Il a souligné, dans ce sens, que les technologies numériques étaient devenues nécessaires, notamment pour l'élaboration et le suivi des indicateurs de développement aux niveaux national et international, particulièrement après la ratification par l'Algérie de nombreuses conventions et traités internationaux, à l'image de ses engagements dans le cadre des Objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies 2030 et de l'Agenda de l'Union Africaine (UA) 2063.

Le ministre a également estimé que la donnée statistique avait dépassé sa fonction médiatique pour devenir un outil capable de véhiculer une image positive ou négative de chaque pays sur le plan international, d'où "l'importance de cette ressource dont nous devons accélérer le développement et l'exploiter convenablement".

Par ailleurs, M. Cherhabil a fait savoir que le ministère de la Numérisation œuvrait au renforcement du réseau statistique local, notamment à travers la création d'une plateforme numérique dédiée à cette opération afin d'assurer l'utilisation appropriée et en temps réel des données statistiques collectées au niveau local par les Hautes Autorités et les différents secteurs concernés.

 

 

Nécessité d'orienter le système des statistiques vers la réponse efficace aux besoins socio-économiques
  Publié le : mercredi, 20 octobre 2021 15:17     Catégorie : Economie     Lu : 34 foi (s)   Partagez