Bekkaï prend part aux travaux de la 10e conférence du GTMO 5+5

Publié le : jeudi, 07 octobre 2021 08:45   Lu : 41 fois
Bekkaï prend part aux travaux de la 10e conférence du GTMO 5+5

ALGER - Le ministre des Transports, Aissa Bekkaï a pris part, mercredi, aux travaux de la 10e conférence du Groupe des ministres des Transports de la Méditerranée occidentale (GTMO 5+5), où il a évoqué la stratégie nationale adoptée pour développer les infrastructures, les équipements et les ressources humaines et, partant, garantir l'efficacité des réseaux de transport et réduire les coûts, a indiqué le ministère.

Dans son allocution, le ministre a rappelé que l'Algérie a participé "régulièrement et efficacement" aux activités de ce Groupe, et exprimé des vues concernant les efforts communs consentis par les pays de la Méditerranée occidentale, pour la mise en place d'un cadre dynamique de coopération visant à relancer le développement du secteur au sein des pays membres.

M. Bekkaï a rappelé "le progrès escompté" réalisé en Algérie à la faveur de la mise en œuvre de grands projets structurels, citant notamment l'autoroute Nord-Sud qui traverse l'Algérie sur une distance de 3.400 km, et qui croise l'autoroute Est-Ouest ainsi que les ports commerciaux, précisant qu'elle sera raccordée au projet du Port centre de Cherchell.

Le port de Cherchell est à même de "booster l'économie nationale aux plans méditerranéen, arabe, africain et international", notamment grâce à son raccordement aux réseaux ferroviaire et routier ainsi que les zones logistiques voisines, ce qui lui permettra d'être "l'un des principaux points de passage internationaux dans le bassin méditerranéen et d'accroître l'activité commerciale au centre et au nord du continent africain", a ajouté le ministre.

Pour ce qui est du secteur ferroviaire, M. Bekkaï a indiqué que le programme d'investissement prévoit l'extension, la modernisation, le dédoublement et l'électrification du réseau ferroviaire outre l'acquisition de nouveaux matériels, en introduisant un nouveau système de signalisation et de télécommunication pour améliorer ses prestations, précisant que ce réseau s'étend actuellement sur une distance de 4.200 km et s'étendra à 6.500 km à court terme et à 12.500 km à long terme.

En ce qui concerne le transport international routier des marchandises, le ministre des Transports a rappelé que l'Algérie a rejoint le Transit international routier " TIR", relevant qu'il " a été procédé à l'entame des procédures propres à sa mise en œuvre".

M. Bekkaï a également relevé la conclusion par l'Algérie d'accords bilatéraux avec plusieurs pays européens et africains, en vue de faciliter les échanges commerciaux internationaux par transport terrestre.

Selon M. Bekkaï, le programme du développement a également englobé le transport aérien, et ce, en termes d'infrastructures, d'équipements et de flotte, d'autant que l'Algérie possède actuellement 36 aéroports ouverts au trafic aérien public qui ont été développés et adaptés, les dernières années, conformément aux standards internationaux, dans le but d'assurer les prestations demandées par les voyageurs et de concrétiser la prospérité économique et protéger l'environnement.


Lire aussi: Métro d'Alger: Bekkai s'enquiert des conditions de reprise du trafic


Dans le cadre de la concrétisation des objectifs du développement durable (ODD), l'Algérie, poursuit le ministre, a effectué plusieurs initiatives en matière de protection de l'environnement maritime et aérien de la pollution résultant des navires et des avions, au regard de leurs émanations, affirmant que ces initiatives se sont concrétisées en le développement d'un système juridique qui œuvre à la consécration du contenu des accords et protocoles internationaux ratifiés dans le cadre de l'adhésion de l'Algérie à l'Organisation de l'aviation civile internationale (OAIC) et à l'Organisation maritime internationale (OMI).

Concernant l'amélioration de la sécurité routière et la réduction du taux des accidents, M. Bekkaï a rappelé que la Délégation nationale à la sécurité routière (DNSR) a été crée sous la supervision du ministère de l'Intérieur et a été chargée de missions principales consistant à assurer la coordination entre les différentes parties agissantes ayant un lien direct ou indirect avec la lutte contre ce phénomène et à mettre en place une stratégie et un plan d'action nationaux pour la sécurité routière.

En dernier, M. Bekkaï a appelé les pays membres dans " le Groupe de dialogue 5+5 pour le transport" à participer, de manière efficace, à la consolidation de la coopération fructueuse bénéfique pour les habitants de la région.

Bekkaï prend part aux travaux de la 10e conférence du GTMO 5+5
  Publié le : jeudi, 07 octobre 2021 08:45     Catégorie : Economie     Lu : 41 foi (s)   Partagez