Le CNESE organise mercredi une rencontre sur les politiques environnementales

Publié le : mardi, 13 juillet 2021 17:24   Lu : 9 fois

ALGER- Le Conseil national économique, social et environnemental (CNESE) organise, demain mercredi, une rencontre sur "les politiques environnementales", dans l'objectif de débattre et d’échanger sur la dynamique des nouvelles politiques environnementales, a indiqué un communiqué de cette institution.

Organisée à l’Ecole supérieure d’hôtellerie et de restauration d'Alger, cette rencontre s'insère dans la série de rencontres "CNESE Economic Perspectives", a expliqué la même source, ajoutant qu'elle regroupera des représentants des différents départements ministériels, des institutions spécialisées nationales et internationales, des associations professionnelles, des opérateurs socioéconomiques, des chercheurs et universitaires et des représentants de la société civile.

Cette rencontre sera l’occasion de débattre et d’échanger sur la dynamique des nouvelles politiques environnementales et de proposer des recommandations visant "une meilleure cohérence et coordination des politiques de développement durable au double échelons national et international", souligne le communiqué.

L'evenement permettra également de débattre sur les effets de la dégradation de l’environnement et les changements climatiques en tenant compte de l’ensemble des étapes et évènements clés successifs, qui ont marqué les trente (30) dernières années, depuis la publication du Rapport Brundtland, en 1987, en passant par Kyoto (1997), UNFCCC (2004), Poznan (2008), Copenhague (2009), Doha (2012) et enfin Paris (2015), avec l’Accord sur le Climat, pour ne retenir que les séquences les plus significatives, qui consacrent une démarche, passant, au fil du temps, de la sensibilisation, à l’incitation, à la coercition/injonction, et enfin et vraisemblablement à la sanction/l’imposition, selon le document.

L’accent sera mis, également, sur les exigences qui s’attachent à la reconnaissance de la pluralité de la notion du développement et de l’interdépendance des dimensions économiques, sociales, environnementales et institutionnelles.

l'objectif étant, selon le CNESE, d’atteindre une croissance inclusive, une prospérité partagée et équitable et un mode de vie durable pour tous et, ce faisant, épargner des dommages irréversibles, aux effets néfastes sur les populations et les écosystèmes en mettant la protection de l’environnement au cœur des objectifs de croissance économique et de développement social en passant par la définition des mécanismes de régulation économique les plus appropriés pour asseoir une politique environnementale durable.

Un panel d’expert étrangers interviendra, à cette occasion par visioconférence, composé de personnalités internationales spécialistes des questions environnementales.


Lire aussi: Le CNESE organise lundi une rencontre sur la gouvernance des EPE en Algérie


Parmi ces personnalités, le CNESE a cité notamment, Michel Prieur, Professeur Emérite à l'Université de Limoges, Président du Centre International de Droit Comparé de l'Environnement de France, Pierre Boileau, Chef du programme avenir de l’environnement mondial, PNUE (Nairobi/Kenya), David MARADAN, Directeur Ecosys (Suisse), Daniela Addis, Directrice de cabinet d'avocats -Droit de la mer et droit de l'environnement (Italie), Ilias Avroeidis, en charge de la Gouvernance (PNUE/Plan d’Action pour la Méditerranée PAM/PNUE (Grèce).

Y participeront aussi, Ronan Uhel, Conseiller scientifique auprès du Directeur Exécutif (Agence Européenne de l’Environnement, Copenhagen, Danemark), Julien Le Tellier, responsable des Affaires socio-économiques (PNUE/Plan d’Action pour la Méditerranée PAM/PNUE, Grèce), Fabrice Bernard, délégué europe et international du Conservatoire du littoral et des rivages lacustres (France), Ahmed Djoghlaf, professeur-associé de l’université de Sherbrooke (Canada), ainsi que Jacques Prescott, Professeur associé, Chaire en éco-Conseil,Université du Québec à Chicoutimi (Canada).            

Le communiqué a rappelé, par ailleurs, que le CNESE s’est approprié la dimension environnementale à la faveur de la révision de la Constitution qui lui confère la mission d’évaluer la politique environnementale et d’émettre des recommandations visant l’amélioration des conditions socioéconomique et la préservation des actifs environnementaux et qu’à ce titre, le CNESE s’attèle à établir le modèle vert algérien : Economie-climat ( Dynamic integrated climate-economy).

Le CNESE organise mercredi une rencontre sur les politiques environnementales
  Publié le : mardi, 13 juillet 2021 17:24     Catégorie : Economie     Lu : 9 foi (s)   Partagez