De nombreuses opportunités de partenariat entre l'Algérie et la Libye

Publié le : dimanche, 30 mai 2021 08:03   Lu : 45 fois
De nombreuses opportunités de partenariat entre l'Algérie et la Libye

ALGER - Les participants au Forum économique algéro-libyen, qui s'est tenu samedi à Alger, ont été unanimes à souligner l'existence de nombreuses opportunités de partenariat devant être saisies par les entreprises des deux pays au delà des échanges commerciaux appelés, eux aussi, à augmenter.

Au travers des rencontres "B to B" et des échanges lors des ateliers organisés à l'occasion du premier jour de cet évènement, les participants ont abordé plusieurs questions inhérentes à la coopération entre les deux pays, notamment dans les secteurs de l'énergie, de l'agriculture, de l'industrie, de la santé, des travaux publics et des matériaux de construction, ainsi que dans les services.

Dans cette optique, le ministre libyen de l’Economie et du commerce, Mohamed Al-Hawij, a appelé à la création d'une zone franche entre l'Algérie et la Libye ainsi qu'à la réouverture du passage frontalier Debdeb-Ghadamès liant les deux pays.   

M. Al-Hawij a plaidé, également, pour la conclusion d'un accord entre la Banque centrale libyenne et la Banque d'Algérie en vue de faciliter les procédures bancaires entre les deux parties, de booster la coopération économique bilatérale et d'augmenter les échanges commerciaux.

De son côté, le ministre des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum, a fait savoir que l'Algérie, conformément aux instructions du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, était en passe d'achever les préparatifs logistiques et techniques à l'effet de procéder à la réouverture du poste frontalier terrestre de Debdeb-Ghadamès, et ce, en coordination avec la partie libyenne.   

"Les deux parties s'attèlent à achever les pourparlers finaux pour la réouverture de la ligne maritime reliant Tripoli et Alger en vue de l'exploiter dans le transport des marchandises", a annoncé aussi M. Boukadoum lors de l'ouverture des travaux de ce Forum.

Pour sa part, le ministre du Commerce, Kamel Rezig, a indiqué que les perspectives d'échanges commerciaux algéro-libyens, qui s'inscrivaient dans une nouvelle dynamique fondée sur de bonnes relations économiques et commerciales, nécessitent d'être soutenus par un investissement "efficace" qui comprend l'ensemble des secteurs pouvant être exploités, y compris le domaine des services comme la numérisation, les télécommunications, la formation et l'éducation, ainsi que les services pétroliers, le gaz et l’électricité.

Concernant le secteur pétrolier, le P-dg de Sonatrach, Tewfik Hakkar, a évoqué la présence de la compagnie nationale en Libye depuis près de 16 ans.

M. Hakkar a réitéré, à cette occasion, "l’entière disponibilité de Sonatrach pour développer des relations "privilégiées" avec le partenaire libyen dans le secteur des hydrocarbures, et ce, dans le cadre d’un partenariat bénéfique aux deux parties.

Le Forum algéro-libyen a connu la participation de 150 opérateurs libyens et 250 opérateurs algériens, représentant différents secteurs d'activités, en plus de la participation des représentants des différentes institutions, notamment les chambres de commerce, d'industrie et d'agriculture, les organisations patronales et autres organismes gouvernementaux.

Parallèlement au travaux de ce Forum, une exposition des produits algériens (biens et services) sera organisée durant deux jours (dimanche et lundi) au niveau du Palais des expositions (SAFEX) des Pins maritimes (Alger).

S'agissant des échanges commerciaux entre les deux pays, les objectifs escomptés en la matière tablent sur un volume de 3 milliards USD à atteindre dans les prochaines années, contre 65 millions USD actuellement dont 59 millions représentant les exportations algériennes vers la Libye.

Media

De nombreuses opportunités de partenariat entre l'Algérie et la Libye
  Publié le : dimanche, 30 mai 2021 08:03     Catégorie : Economie     Lu : 45 foi (s)   Partagez