L'emploi parmi les objectifs stratégiques de la politique de développement 2020-2024

Publié le : samedi, 10 avril 2021 19:21   Lu : 11 fois
L'emploi parmi les objectifs stratégiques de la politique de développement 2020-2024

ALGER - Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale, El Hachemi Djaaboub a affirmé, samedi à Alger, que la question de la promotion de l'emploi et la lutte contre le chômage figure "parmi les objectifs stratégiques" de la politique de développement national 2020-2024.

Supervisant l'ouverture des travaux de la rencontre nationale des directeurs de l'emploi des wilayas, le ministre a précisé que "la question de la promotion de l'emploi et la lutte contre le chômage figure parmi les objectifs stratégiques de la politique de développement national 2020-2024 adoptée par le gouvernement, en concrétisation des engagements du président de la République, Abdelmadjid Tebboune et dans le cadre de la relance de l'activité économique affectée par la crise sanitaire".

"Le gouvernement a fait de la question de l'emploi son objectif principal à travers la relance de l'activité économique et mis en place de nouveaux mécanismes qui ont donné lieu à la création des micro-entreprises et des startups dans les domaines de l'économie de la connaissance, des technologies de l'information et de la communication, des énergies renouvelables, des industries manufacturières, de l'agriculture, des mines et des services", a affirmé M. Djaaboub.

Soulignant que le secteur oeuvre à "faciliter et à numériser toutes les procédures administratives au profit des citoyens et des opérateurs économiques et à revoir l'approche et les mécanismes de l'emploi au sein d'une vision typiquement économique", le ministre a ajouté que "le programme du secteur s'appuie, selon la nouvelle approche économique, sur la création de mécanismes pour remédier aux disparités entre les besoins du marché d'emploi et les débouchés de la formation professionnelle et de l'enseignement supérieur, aussi bien que le renforcement du processus de modernisation du service public de l'emploi par la généralisation de l'utilisation des nouveaux systèmes".

Il a relevé que cette rencontre de coordination et d'évaluation coïncide avec l'application du nouveau découpage administratif par les pouvoirs publics, à savoir la création de 10 nouvelles wilayas au sud du pays.

Pour s'adapter avec cette mesure, "tous les acteurs au niveau local dont les directeurs de l'emploi des wilayas sont appelés à intensifier les efforts pour accompagner ces évolutions en recourant à des moyens de travail modernes".


Lire aussi: Vers la création de 3.000 à 4.000 emplois dans le secteur économique


Le ministre a précisé que les directeurs de l'emploi de wilayas, "étant un lien fondamental entre l'administration centrale et ses services extérieurs, ont la responsabilité de coordonner entres ces services, notamment à travers l'organisation de rencontres périodiques entre les responsables du secteur au niveau local".

A cet effet, le ministre a souligné la nécessité de "renforcer la coordination et le travail conjoint avec les inspections de travail des wilayas, en raison des tâches qu'elles accomplissent pour assurer la mise en œuvre de la législation et de la réglementation dans le domaine du travail, de l'emploi et de la sécurité sociale, et contribuer à la concrétisation des objectifs du secteur et à la préservation de la paix sociale".

Sur cette base ,poursuit le ministre, "les services locaux de l'emploi doivent accompagner les parcours individuels des demandeurs d'emploi en travaillant à l'orientation vers la formation dans des spécialités qui correspondent aux besoins réels des entreprises économiques", ajoutant que "la prestation d'un service de qualité au citoyen constitue la première priorité, partant du principe du droit du citoyen à obtenir les meilleurs services, surtout - a-t-il dit- que les comportements bureaucratiques qui ont perturbé sa vie lui ont fait (le citoyen) perdre la confiance en l'administration".

A cet égard, le ministre a souligné que les aspirations du secteur du travail à assurer des services de haute qualité "n'ont pas de limites" et que "le recouvrement de cette confiance est tributaire de l'établissement des principes d'égalité devant la loi et de la transparence dans l'exécution des services publics", et d'ajouter : "nous veillerons rigoureusement à leur concrétisation sur le terrain".

A cet égard, M. Djaaboub a appelé à "entamer immédiatement l'utilisation de toutes les solutions numériques développées par le secteur afin de permettre aux citoyens de suivre leurs dossiers à distance et d'assurer la transparence et l'équité entre les usagés du service public dans le traitement de leurs dossiers de manière régulière et dans le cadre des délais légaux".

L'emploi parmi les objectifs stratégiques de la politique de développement 2020-2024
  Publié le : samedi, 10 avril 2021 19:21     Catégorie : Economie     Lu : 11 foi (s)   Partagez