Produits de large consommation: l'exonération de la TVA au profit des commerçants proposée

Publié le : lundi, 29 mars 2021 19:46   Lu : 121 fois
Produits de large consommation: l'exonération de la TVA au profit des commerçants proposée

ALGER - Le Directeur de l'organisation des marchés au ministère du Commerce, Ahmed Mokrani a affirmé, lundi, que le ministère du Commerce avait présenté une série de propositions au Gouvernement pour inciter les opérateurs économiques à adopter le système de facturation dans leurs transactions, dont l'exonération de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) pour les produits de large consommation et l'allègement du taux des taxes douanières pour les matières premières.

Invité du "Forum de la Radio", le responsable a souligné que dans le but de protéger le pouvoir d'achat du citoyen et éviter une éventuelle pénurie des produits alimentaires de large consommation, le ministère du Commerce a décidé d'encourager l'opérateur économique a adopter le système de facturation, en proposant l'exonération totale ou partielle, à leur profit, de la TVA et de la taxe douanière sur les produits de large consommation.

Dans ce contexte, M. Mokrani a rappelé que le Collectif des boulangers avait appelé auparavant à la baisse de la valeur des taxes douanières et de la TVA pour la levure de bière, ajoutant que le ministère du Commerce avait soumis des propositions au ministère des Finances pour maintenir le prix du pain et la marge de bénéfices pour les boulangers.

Concernant le lait, plusieurs mesures ont été prises dans le cadre de l'augmentation future de la marge permettant aux distributeurs d'obtenir un gain "confortable", la marge actuelle étant très faible estimée à 0,90 da depuis 2001, précise le même responsable.

"Le ministère du Commerce est en phase d'examiner les mécanismes de coordination avec le secteur de l'Agriculture sur la possibilité d'augmenter la marge bénéficiaire pour le lait pasteurisé".

Pour sa part, l'expert économique et financier, Boubekeur Salami a insisté sur l'importance d'annuler les impôts, taxes et autres impositions sur les produits et services plafonnés et subventionnés, ajoutant que cette mesure sera de nature à éradiquer la pénurie, la spéculation et le monopole.

La prise de ce genre de mesures permet aux opérateurs économiques d'accepter le système de facturation "sans appréhensions", ce qui permettra d'éviter une éventuelle pénurie ou perturbation dans l'approvisionnement du marché.

L'Association de protection et d'orientation du consommateur d'Alger (APOCE), Mustapha Zebdi a affirmé que le commerçant évite la facturation de peur des impôts et taxes, ajoutant que l'imposition de cette mesure avant le mois de Ramadhan était une erreur.

Dans le but de protéger le consommateur, il a préconisé "la prise de mesures susceptibles d'encourager les commerçants à travailler avec facturation sans craintes".

M. Zebdi a appelé, dans ce contexte, à la création de cellules de veille au niveau de chaque département ministériel chargé du marché pour anticiper une éventuelle pénurie des produits, soulignant que l'adoption d'une stratégie et vision prospective pour chaque secteur concerné par la garantie des différents produits est "une nécessité impérieuse" pour organiser et réguler le marché.

Produits de large consommation: l'exonération de la TVA au profit des commerçants proposée
  Publié le : lundi, 29 mars 2021 19:46     Catégorie : Economie     Lu : 121 foi (s)   Partagez