Tourisme: création d'un programme d'incubation et d'accélération des start-up

Publié le : mardi, 16 mars 2021 10:03   Lu : 141 fois
Tourisme: création d'un programme d'incubation et d'accélération des start-up

ALGER - Une convention cadre portant la création d'un programme d'incubation et d'accélération national des start-up dans le domaine du tourisme, a été signée lundi à Alger, entre le ministère du Tourisme, de l'Artisanat et du Travail de la famille et le ministère délégué auprès du Premier ministère, chargé de l'Economie de la connaissance et des Start-up.

Paraphée par les ministres des deux secteurs, respectivement, Mohamed Ali Boughazi et Yacine El-Mahdi Oualid, cette convention permet aux start-up, à travers ce programme, de proposer des projets innovants dans les secteurs des technologies relatives à l'hôtellerie (HospitalityTech), finances (Fintech), agriculture (Greentech), restauration (FoodTech), santé (HealthTech), produits Bio (BioTech) et à la vente (RetailTech).

Baptisé "Siaha Lab", ce programme sera réalisé en collaboration avec le Groupe de l'Hôtellerie, Tourisme et Thermalisme (HTT) et prévoit la création de plusieurs incubateurs et accélérateurs de start-up à travers le territoire national à commencer par celui qui sera inauguré à Hammam Bouhnifia (Ain Temouchent), à l'occasion de l'organisation de l'évènement "Oran Disrupt" les 20 et 21 mars prochain, alors que le second incubateur sera inauguré à Ghardaïa en marge de la tenue de la manifestation "Ghardaïa Disrupt" prévue le 10 avril prochain.

Les autres villes retenues pour la première phase de ce programme sont Annaba, Sidi Fredj (Alger), Guelma, Batna, Oran, Tamenrasset, Bechar et Biskra.

M. Boughazi a qualifié cette signature de "pas inédit" permettant aux jeunes entrepreneurs et porteurs de projets innovants dans le domaine du tourisme de bénéficier de "l'accompagnement du Groupe HTT" pour concrétiser leurs projets, notamment "en utilisant ses infrastructures" et en bénéficiant de "l'expertise de ses effectifs".

Ce programme contribuera à la transition numérique qui est considérée par les plus hautes autorités du pays comme un moyen de sortir de la dépendance aux hydrocarbures, a-t-il précisé en lançant un appel aux start-up pour "s'associer" aux responsables du secteur afin de développer les infrastructures touristiques algériennes et leur permettre de proposer "des services de haute facture".

M. Boughazi a expliqué que son secteur ne pouvait pas rater "le train de l'innovation" qui garantira à l'Algérie de rester "au contact des autres nations" en matière de développement évitant ainsi "la marginalisation et la dépendance".

Il a annoncé, à l'occasion, la signature d'un arrêté portant la création de la Commission sectorielle permanente de la recherche scientifique et du développement technologique du secteur.

De son coté, M. Oualid a indiqué que cette signature constituait "la base d'un partenariat solide et stratégique" entre les deux départements estimant que le secteur du tourisme a besoin "plus que jamais" d'innovation, d'autant plus que l'Algérie recèle un "potentiel important" dans ce domaine.

Il a relevé, en outre, la capacité de l'Algérie à devenir un pôle touristique "continental et régional" grâce à la diversité touristique qu'elle offre, a-t-il estimé.

M. Oualid a considéré que les start-up et les projets innovants sont en mesure "d'accélérer la valorisation" de cette richesse touristique en prenant en compte "les nouvelles tendances" qui régissent le secteur du tourisme moderne.

Pour sa part, le PDG du Groupe HTT, Lazhar Bounafaâ, a déclaré que ce programme permettra "d'inventer le tourisme de demain" et cela en se basant sur la technologie et en développant des idées qui pourront être expérimentées dans les structures du groupe public avec la possibilité de les adopter "si elles s'avèrent de valeur".

Tourisme: création d'un programme d'incubation et d'accélération des start-up
  Publié le : mardi, 16 mars 2021 10:03     Catégorie : Economie     Lu : 141 foi (s)   Partagez