APPO: intensifier la coopération pour une meilleure couverture énergétique

Publié le : vendredi, 12 mars 2021 19:45   Lu : 42 fois
APPO: intensifier la coopération pour une meilleure couverture énergétique

ALGER- Les pays membres de l'Organisation africaine des producteurs de pétrole (APPO) ont convenu, jeudi, d’intensifier les actions de coopération en vue d’atteindre une meilleure couverture énergétique dans le continent et de s’engager sur des projets de transition énergétique, a indiqué le ministre de l’Energie et des mines, Mohamed Arkab.

S’exprimant à l’issue des travaux de la 40eme session extraordinaire du Conseil des ministres de l’APPO, M. Arkab a affirmé que les pays membres ont décidé d’intensifier les actions de coopération et collaboration pour rendre disponible l’énergie aux 600 millions d'Africains privés de ces ressources.

"Le continent africain est à la traine en matière de transition énergétique et d'exploitation des énergies renouvelables. C’est pour cette raison nous avons fixé des objectifs et des actions que nous devons mener pour opérer une véritable mutation dans nos systèmes énergétiques", a-t-il ajouté.

Dans ce contexte, M. Arkab a précisé que l’Algérie, qui assure la présidence du Conseil des ministres de l’APPO durant l’année 2021, devra entamer prochainement plusieurs actions de coordination avec les pays membres pour développer le secteur énergétique dans le continent.

"L’Algérie reste le meilleur pays en Afrique en matière de couverture d’électricité avec un taux de 99% et de raccordement au gaz naturel avec un taux qui avoisine les 62 %. Tous les autres produits énergétiques sont également disponibles en vue de satisfaire la demande nationale, tels que les carburants. Ces capacités énergétiques sont révélatrices et nous permettent de travailler avec d'autres pays africains", a souligné le ministre de l’Energie et des mines.

Lors de cette réunion, d’autres points ont été examinés par les pays membres de l’APPO, notamment la validation d’une étude pour évaluer l’impact du Covid-19 et les décisions de la Cop 21 sur l’industrie pétrolière et gazière africaine, a fait savoir en outre M. Arkab.


Lire aussi : Hydrocarbures: appel à trouver des solutions communes aux défis du secteur


Au début des travaux de l'Appo, le ministre de l’Energie et des mines a appelé les pays africains producteurs de pétrole à trouver des solutions aux défis multiples qui se dressent devant le secteur des hydrocarbures, évoquant notamment la transition énergétique et le manque de financements destinés aux projets de combustibles fossiles.

Dans son allocution d’ouverture, M. Arkab a indiqué que l’industrie pétrolière et gazière africaine est confrontée aujourd’hui à plusieurs défis, soulignant que "le monde s’efforce de passer des combustibles fossiles aux énergies renouvelables".

Créée en 1987, l'APPO regroupe 15 pays membres que sont l'Algérie, l'Angola, le Bénin, le Cameroun, le Congo, la Côte d'Ivoire, le Gabon, le Niger, le Nigéria, le Tchad, la République Démocratique du Congo, l'Egypte, la Guinée Equatorial, la Libye, l'Afrique du Sud, et trois pays observateurs à savoir le Soudan, le Ghana et la Mauritanie.

Cette organisation intergouvernementale africaine vise à promouvoir les initiatives communes en matière de politique et de stratégie de gestion dans tous les domaines de l'industrie pétrolière (l'amont et aval) en vue de permettre aux pays membres de tirer profit des activités d'exploitation de pétrole.

APPO: intensifier la coopération pour une meilleure couverture énergétique
  Publié le : vendredi, 12 mars 2021 19:45     Catégorie : Economie     Lu : 42 foi (s)   Partagez