Energies renouvelables: un avis d'appel d'offres pour réaliser 1.000 MW lancé en juin

Publié le : lundi, 08 mars 2021 16:27   Lu : 170 fois
Energies renouvelables: un avis d'appel d'offres pour réaliser 1.000 MW lancé en juin

ALGER - L'avis d'appel d'offres pour la production de 1.000 mégawatts (MW) de source photovoltaïque sera lancé le mois de juin prochain, a annoncé lundi à Alger le ministre de la Transition énergétique et des Energies renouvelables, Chems Eddine Chitour.

"Le projet concerne dix wilayas du Sud avec 100 MW pour chacune", a indiqué M. Chitour lors d'un point de presse, en marge de la cérémonie officielle d'inauguration du Salon de l'électricité et des énergies renouvelables (SEER).

"Nous avons préalablement préparé ce programme avec des experts qui ont fait des études d'impact sur l'agriculture et l'environnement dans les dix wilayas concernées et nous avons eu l'accord de principe des autorités locales pour le lancement de ce projet ", a-t-il ajouté.

Dans ce sens, le ministre a souligné que la concrétisation de ce projet permettra à l'Algérie de franchir un pas "considérable" vers les énergies renouvelables : "Si on arrive a produire 1.000 MW, nous allons gagner 300 millions de mètres cubes de gaz ", a-t-il fait valoir.

En parallèle, il a affirmé que son département oeuvre pour la lancement d'une société dédiée aux énergies renouvelables, invitant les sociétés publiques Sonatrach et Sonelgaz à contribuer à sa création.

" Il faut que cette société naisse. C'est une obligation", a-t-il insisté, ajoutant que "si la transition énergétique a des chances de réussir en Algérie ce sera grâce à Sonatrach et Sonelgaz".

Evoquant l'importance du développement des énergies renouvelables, M. Chitour a estimé que la transition énergétique était "inéluctable " pour l'Algérie.

"Nous avons consommé de l'énergie fossile durant 50 années, le moment est venu pour nous d'adopter une politique énergétique basée sur la rationalisation de la consommation et la promotion des énergies renouvelables", a-t-il insisté.

L'Algérie n'est pas en mesure que continuer à consommer 800 millions de mètre cubes de gaz par semaine, selon le ministre rappelant que 80 % de la consommation énergétique était englouti par le secteur des Transports, de l'Habitat et du résidentiel.

Dans ce contexte, il a fait savoir que son département travaille avec le ministère de l'Habitat pour un nouveau cahier de charges qui sera appliqué des 2022.

"Nous avons exigé que les nouvelles habitations soient respectueuses de l'environnement et du principe de l'économie des ressources, et qu'elles soient dotées de bâche d'eau pour recueillir les eaux de pluviales ", a-t-il détaillé.

Le ministre a évoqué, en outre, les actions menées entre sont département et plusieurs institutions afin d'intégrer la locomotion électrique en Algérie.

En outre, il a affirmé que le pays préparait son modèle énergétique en faisant des projections sur 2030 afin de définir les modèles de consommations appropriées. Ce plan inclusif a besoins de toutes les compétences du pays, selon le ministre.

Présent à l'inauguration officielle du salon, le ministre délégué chargé de l'Economie du savoir et des Start-up, Yacine El-Mahdi Oualid, a déclaré que l'Algérie adopte un nouveau modèle économique "plus ambitieux" basé sur le principe du développement durable, estimant que la jeunesse est la locomotive de ce changement.

Il a rappelé que son secteur entamé des mesures pour inciter ces jeunes à innover à travers un nouveau cadre réglementaire pour financer les jeunes porteurs de projets.

"L'Algérie a besoin plus que jamais d'innovation dans tous les secteurs et particulièrement dans le secteur énergétique", a-t-il avancé, en promettant son soutien aux entreprises innovantes rencontrées lors de ce salon.

Organisé au Palais des expositions de la Safex sous le slogan : "Innovation écologique", la 4e édition du SEER regroupe une soixante d'exposants sur une superficie de 1.000 m2.

Cet évènement de quatre jours a vu la participation de plusieurs sociétés et organismes du secteur énergétique dont Sonelgaz, le Commissariat aux Energies Renouvelables et à l'Efficacité Energétique (CEREFE), le Centre de Recherche en Technologie des Semi-conducteurs pour l'Energétique (CRTSE) et le Centre de Recherche dans le domaine des Energies Renouvelables (CDER).

Energies renouvelables: un avis d'appel d'offres pour réaliser 1.000 MW lancé en juin
  Publié le : lundi, 08 mars 2021 16:27     Catégorie : Economie     Lu : 170 foi (s)   Partagez