Trois principales mesures pour renforcer la diplomatie économique algérienne

Publié le : jeudi, 25 février 2021 17:33   Lu : 76 fois
Trois principales mesures pour renforcer la diplomatie économique algérienne

ALGER - Trois principales mesures ont été lancées par le ministère des Affaires étrangères (MAE) dans le cadre du développement de la diplomatie économique du pays, dans l'objectif de soutenir les opérateurs économiques nationaux à exporter et les opérateurs étrangers à investir en Algérie, a indiqué jeudi à Alger le directeur de la promotion et du soutien des échanges économiques au ministère, Rabah Fassih.

Ces mesures consistent en la création du Bureau d'information et de promotion des investissements et des exportations (BIPIE), la formation des diplomates chargés des affaires économiques et commerciales au niveau des représentations diplomatiques algériennes à l'étranger ainsi que la création d'une rubrique web sur le site du MAE dédiée à la diplomatie économique, a expliqué M. Fassih lors d'un point de presse en marge de la cérémonie d'inauguration du BIPIE par le ministre du secteur, Sabri Boukadoum.

Selon le directeur, le BIPIE qui dépend de la Direction de la promotion et du soutien des échanges économiques du ministère, vise à recevoir les opérateurs économiques notamment les exportateurs afin de bénéficier des informations et de la documentation sur les conditions d'accès aux marchés extérieurs.

"De plus, il existe un réseau des chargés des affaires économiques et commerciales que les opérateurs nationaux peuvent contacter au niveau des représentations diplomatiques algériennes à l'étranger", a fait remarquer M. Fassih ajoutant que ce Bureau offre aux opérateurs des informations sur des projets, des appels d'offres ou des propositions de partenariat outre l'organisation de cycles de formation dans le domaine de la diplomatie économique.


Lire aussi : ِCentrales électriques: des équipes de Sonelgaz sollicitées en Libye et en Irak


L'autre principale mesure de développement de la diplomatie économique du pays concerne la formation des diplomates appelés à occuper les fonctions de chargés des affaires économiques et commerciales au niveau des représentations diplomatiques algériennes, à travers des conférences académiques dans le domaine de la diplomatie commerciale et de l'anglais commercial ainsi que d'autres conférences thématiques.

"De plus, des visites sur site seront organisées au niveau des pôles d'exportation pour permettre aux diplomates en formation d'avoir une idée concrète sur le potentiel algérien à l'export et être informés de la préoccupation de nos opérateurs sur place", a expliqué le même responsable.

D'autre part, un portail web sur la diplomatie économique devrait être lancé sur le site du MAE offrant un ensemble d'informations destinées aux opérateurs, concernant les conditions d'accès aux marchés extérieurs  pour les Algériens, et les avantages accordés par l'Etat pour les investisseurs étrangers.

Trois principales mesures pour renforcer la diplomatie économique algérienne
  Publié le : jeudi, 25 février 2021 17:33     Catégorie : Economie     Lu : 76 foi (s)   Partagez