Ports de pêche et de plaisance: un programme d'optimisation de 3 milliards DA

Publié le : samedi, 13 février 2021 13:26   Lu : 13 fois

ALGER- Un programme d'optimisation des ports de pêche et de plaisance existants, d'un montant global de 3 milliards DA, a été lancé par la Société de gestion des ports de pêche et de plaisance (SGPP), a indiqué son président directeur général, Mohamed Tayeb Abboud.

Ce programme englobe trois (03) projets qui créeront près de 8.550 emplois directs et indirects, a précisé le responsable à l'APS, énumérant l'aménagement de cinq (5) marinas, la création de garages à niveaux pour bateaux et la réalisation d'appontements (quais) flottants.

Les nouvelles marinas seront implantées en fonction des projets des futures Zones d'extension touristiques (ZET), a expliqué M. Abboud annonçant qu'elles prévoiront des places pour les bateaux étrangers.

Elles seront localisées, a-t-il précisé, dans les ports de Stora (Skikda), El Aouana (Jijel), Tala Guilef (Béjaïa), Oran et Marsa Ben M'hidi (Tlemcen).

Ce projet de 1,4 milliard DA transformera les ports en "lieux de détente" et les rendra "plus attractifs", a estimé le P-dg de la SGPP, soulignant leur aménagement avec des locaux commerciaux, des établissements de restauration, des boutiques d'artisanat, des clubs nautiques et des ateliers de maintenance de jet-ski et de bateaux de plaisance.

Cette société projette, en outre, d'installer 18 modules de garages à bateaux à 3 niveaux, d'une capacité globale de 1080 places pour un coût de 540 millions DA, selon la même source qui souligne que le premier module sera réceptionné en mois de juin prochain à Bouzedjar (Aïn Temouchent).

Les ports de Tipaza, Boudis (Jijel), Honaïne (Tlemcen), Salamandre (Mostaganem), El Marsa (Skikda) et  l'ancien port d'El Kala abriteront les autres modules qui seront lancés une fois le projet témoin (Bouzedjar) livré.

S'agissant des appontements flottants, M. Abboud a fait savoir que ce projet a été mûri par la SGPP qui a préféré  de le réaliser localement à moindre coût, au lieu de l'acquérir de l'étranger à 25 millions d'euros.

Le responsable a détaillé que les 9600m linéaires offriront 400 appontements flottants, permettant de gagner jusqu'à 6000 places supplémentaires, soit l'équivalent de six (6) ports conventionnels qui auraient été facturés à 50 milliards DA, alors que la société algérienne réalisera ce projet pour un (1) milliard de DA seulement.

Il a souligné qu'une filiale de Sonelgaz, leader dans le domaine de l'acier galvanisé résistant à l'eau et à l'air marin, réalisera ce projet et le livrera en deux phases: 200 appontements au 1e trimestre 2021 et le reste programmé pour la fin de l'année.

M.Abboud a mis l'accent sur le fait que l'ensemble de ces projets s'inscrit dans la feuille de route élaborée par le ministère des Transports et validée par le Gouvernement, à travers le Schéma directeur de développement des ports, mis en œuvre par la SGPP, en sa qualité de filiale du Groupe SERPORT, avec une projection sur 20 à 30 ans.

Ports de pêche et de plaisance: un programme d'optimisation de 3 milliards DA
  Publié le : samedi, 13 février 2021 13:26     Catégorie : Economie     Lu : 13 foi (s)   Partagez