APN: les intervenants du secteur du tourisme exposent leurs préoccupations

Publié le : vendredi, 12 février 2021 15:01   Lu : 20 fois
APN: les intervenants du secteur du tourisme exposent leurs préoccupations

ALGER- La Commission de la culture, de la communication et du tourisme de l'Assemblée populaire nationale (APN) réunie  jeudi sous la présidence de Lakhdar Nadri, a écouté les préoccupations des propriétaires des établissements hôteliers et des différents intervenants du secteur, et ce, dans le cadre du renforcement de la concertation avec les partenaires en vue de trouver des solutions aux retombées socioéconomiques induites par la pandémie de Covid-19.

Ont pris part à cette rencontre des représentants des agences de tourisme, le président de la fédération nationale des hôteliers et des propriétaires d'établissements hôteliers des secteurs public et privé ainsi que des représentants des ministères du Tourisme, des finances, du Travail de l'emploi et de la sécurité sociale.

La rencontre a permis de soumettre des propositions, notamment la facilitation d'accès aux crédits bancaires à des intérêts bonifiés et l'allègement des charges de paiement des crédits accordés ainsi que le report des créances dues (droits sociaux et fiscaux) en vue de préserver les postes d'emploi et sauver le secteur de tout dysfonctionnement, notamment après la régression des activités touristiques du fait de la propagation du nouveau coronavirus.

M.Nadri a affirmé que "la Commission œuvre à mettre en place un cadre organisationnel réunissant les différents intervenants dans le domaine de l'hôtellerie et du tourisme avec les représentants des secteurs ministériels pour examiner les questions et les problèmes posés dans ce domaine et contribuer à trouver une plateforme commune qui permettra de dégager des solutions réalistes dans les plus brefs délais".

La Commission avait tenu plusieurs rencontres et effectué des visites de prospection au niveau national où "nous avons pris connaissance des principaux obstacles et lacunes que nous avons communiqué par la suite à la tutelle afin de trouver des solutions durables", a-t-il expliqué rappelant la journée parlementaire "Tourisme, une alternative prometteuse", qui s'est soldée par plusieurs recommandations concrétisées sous forme de conventions entre le ministère du Tourisme et les établissements sous tutelle.

La Commission a visité récemment l'Ecole supérieure d'hôtellerie qui constitue une structure importante d'enseignement offrant des services de qualité. Les responsables de cette Ecole se sont dits disposés à conclure des conventions de formation avec tous les établissements hôteliers à des prix "raisonnables".

Selon la même source, "la commission suit avec grand intérêt les difficultés dont souffrent les établissements hôteliers des investisseurs privés notamment en ce qui concerne les séquelles économiques de la pandémie covid-19"."Les redevances n'ont pas été entièrement payées jusqu'à présent alors qu'ils n'ont pas bénéficié des facilitations accordés lors du conseil des ministres du 26 juillet 2020 concernant l'octroi de crédits en faveur des activités impactées par la pandémie.


Lire aussi : Examen de deux projets de décrets exécutifs relatifs à l'habitat et au tourisme


"Le cadre juridique et réglementaire relatif à l'hôtellerie connait plusieurs problématiques dont le décret exécutif 19-158 définissant les établissements hôteliers et fixant les conditions et les modalités de leur exploitation, de leur classement et d'agrément de leur gérant outre les établissements hôteliers sis dans les wilayas côtières qui ne bénéficient pas du droit de concession sur les plages avoisinantes", a-t-il souligné, précisant que le bilan du ministère du tourisme indique que "l'Algérie compte 1.449 hôtels dont 1.306 privés et 73 hôtels et complexes relevant du Groupe, Hôtellerie, Tourisme et Thermalisme (HTT).

A cette occasion, le président de la Fédération nationale des hôteliers (FNH), Ahmed Belbachir, a appelé à l'impérative prise en charge des préoccupations des acteurs du secteur du tourisme qui souffre, grandement, en raison des retombées de la crise sanitaire et ce, dans l'objectif de préserver l'emploi et activer les mesures prises contre les séquelles socio-économiques de la pandémie covid-19 dont le rééchelonnement des dettes, l'obtention de crédits bancaires bonifiés et la suspension des charges du patronat lors de ladite période. Il a également plaidé pour la promotion du tourisme interne eu égard à son rôle important dans le développement durable".

De son côté, le représentant d'agences touristiques du Sud, a appelé pour la facilitation des procédures d'obtentioin de visas en faveur des touristes étrangers afin d'encourager le tourisme dans le Sud vu les atouts de la région en matière de patrimoine, de paysages et de produits artisanaux en sus de la sécurité.

APN: les intervenants du secteur du tourisme exposent leurs préoccupations
  Publié le : vendredi, 12 février 2021 15:01     Catégorie : Economie     Lu : 20 foi (s)   Partagez