Le trophée du meilleur exportateur algérien en 2019 attribué à Bomare Company

Publié le : vendredi, 05 février 2021 18:40   Lu : 16 fois
Le trophée du meilleur exportateur algérien en 2019 attribué à Bomare Company

ALGER - Le trophée de la meilleure entreprise algérienne exportatrice hors hydrocarbures pour l'année 2019 a été attribué jeudi à la société privée Bomare Company, spécialisée dans l'industrie électronique.

La cérémonie de remise des prix de la 17e édition de ce trophée, organisée à Alger par le World Trade Center Algiers (WTCA), s'est déroulée en présence du ministre du Commerce, Kamel Rezig, et de plusieurs membres du gouvernement et cadres de différentes institutions et organismes.

"Bomare Company a décroché ce trophée qui marque son 20e anniversaire puisque la société a été créée le 4 février 2001 et il récompense les efforts de tout le personnel qui sera motivé pour exporter encore plus", a déclaré son directeur général, Ali Boumediene, précisant qu'en plus des négociations qui sont en cours avec un partenaire allemand, Bomare Company exporte déjà vers trois pays européens et deux africains.

Trois prix d'encouragement ont été, en outre, décernés par le jury: le premier a été décroché par la SPA Biskra Ciment, spécialisée dans la production de ciment qui a effectué sa première opération d'exportation en 2017, le deuxième est revenu à Tosialy Algérie qui active dans le domaine de la sidérurgie avec la production de rond à béton et de fil machine, alors que la SARL Groupe industriel Sidi Bendehiba, spécialisée dans la fabrication de fil machine a, pour sa part, remporté le 3e prix d'encouragement du jury.


Lire aussi: Bomare Company ambitionne d'exporter pour 3,5 milliards de dollars d'ici 3 ans


Le trophée de primo exportateur a été attribué à la SPA Agrana fruit Algéria, qui est une filiale d'un groupe autrichien spécialisée dans la transformation et l'exportation de fruits.

Le prix spécial du jury a été attribué à la SPA TAYAL, spécialisée dans les industries textiles avec un complexe industriel intégré qui englobe 15 usines et qui produit 750 tonnes de produits.

A noter que le comité de jury est composé de représentants de WTCA, de l'association nationale des exportateurs algériens (Anexal), de la Direction générale des douanes, de la Chambre algérienne de commerce et d'industrie (CACI), de l'Agence nationale de promotion du commerce extérieur (Algex) et de la Confédération algérienne du patronat citoyen (CAPC).

 

Ouverture prochaine des postes frontaliers de Debdeb et Taleb El Arbi

 

Lors de cet évènement, le ministre du Commerce, a souligné que le gouvernement mettait tous les moyens pour faciliter l'exportation, notamment, à travers la lutte contre la bureaucratie.

M. Rezig a noté également que "pratiquement 99% des produits algériens sont exportables et qu'il ne reste aux opérateurs que d'aller vers l'exportation", expliquant que la commission d'écoute installée au niveau du ministère du Commerce était à la disposition des exportateurs qui peuvent lui soumettre les problèmes qu'ils rencontrent.

Le ministre a insisté, par ailleurs, sur les efforts déployés par son département pour simplifier les formalités et améliorer la logistique, s'appuyant sur les résultats enregistrés en 2020 en matière de revenus d'exportations estimés à 2,6 milliards de dollars réalisés en 6 mois seulement, soit un peu plus que le montant des exportations durant les 12 mois de 2019.

Le ministre qui s'est dit "optimiste" quant à atteindre l'objectif fixé pour l'année 2021, soit 5 milliards de dollars d'exportation, sans écarter la possibilité de le dépasser. "Cela se fera grâce à des mesures d'accompagnement concrètes pour les entreprises exportatrices", souligne-t-il.

A ce titre, M. Rezig a annoncé l'ouverture prochaine des postes frontaliers de Debdeb dans la wilaya d'Illizi et celui de Taleb Larbi dans la wilaya d'el oued, au profit des opérateurs économiques afin de dynamiser davantage l'exportation des produits algériens vers les marchés extérieurs.

Par ailleurs, le ministre a évoqué le problème du rapatriement des devises indiquant qu'il était "pris en charge" par le ministère des Finances et la Banque d'Algérie avec lesquels son département travaille en collaboration pour trouver une solution à ce problème.

Le trophée du meilleur exportateur algérien en 2019 attribué à Bomare Company
  Publié le : vendredi, 05 février 2021 18:40     Catégorie : Economie     Lu : 16 foi (s)   Partagez