Print this page

Nécessité d'élargir le réseau bancaire pour une meilleure inclusion bancaire

Publié le : jeudi, 04 février 2021 18:35   Lu : 16 fois
  • Partagez
Nécessité d'élargir le réseau bancaire pour une meilleure inclusion bancaire

ALGER- Le ministre des finances, Aymen Benabderrahmane a fait état jeudi à Alger de 1.690 agences bancaires à travers le territoire national, d'où la nécessité d'élargir ce réseau pour réaliser l'inclusion bancaire.

Répondant à une question orale lors d'une plénière au Conseil de la nation, présidée par Salah Goudjil, président par intérim du Conseil, le ministre a indiqué que dans le cadre du développement du réseau des antennes des banques, 40 nouvelles agences bancaires ont été ouvertes en 2020 à traves les différentes wilayas du pays dont 18 agences publiques, portant le total à 1.690 agences au niveau national.

Ce chiffre demeure "très loin" des normes internationales, a-t-il reconnu, expliquant que la moyenne par rapport au nombre des habitants est de 1 agence/10.000 habitants, tandis qu'en Algérie cette moyenne est de 1 agence/26.000 habitants.

Cette situation implique la recherche de solutions à travers la création de nouvelles agences bancaires à même de permettre la réalisation de l'inclusion bancaire, a-t-il estimé.

Concernant le réseau bancaire public, le nombre total des agences s'élève à 1.186 agence à travers l'ensemble du territoire national tandis que le réseau des banques privées ne s'étend pas à toutes les wilayas, a ajouté le ministre, appelant à remédier à cette situation à travers l'ouverture d'agences privées à travers toutes les wilayas.


Lire aussi : BNA: lancement d'un nouveau service de préouverture d'un compte bancaire en lig


M. Benabderrahmane a déclaré avoir instruit les banques publiques d'élargir son réseau national et d'améliorer l'intégration financière de la population, par le développement des services bancaires électroniques, l'utilisation des nouveaux moyens de paiement et l'ouverture de guichets dédiés à la finance islamique.

Ces mesures "s'inscrivent dans le cadre des alternatives économiques et de l'encouragement des banques à proposer de nouveaux produits contribuant au développement et répondant aux exigences de la société", a-t-il soutenu.Concernant la wilaya de Naama, le ministre a dit qu'elle comptait 4 banques publiques avec 7 agences bancaires au total, annonçant le plan du Crédit populaire d'Algérie (CPA) pour l'ouverture de deux nouvelles agences dans les communes de Naama et Mecheria.

S'exprimant à la presse en marge de la séance, M. Benabderrahmane a affirmé que le budget consacré aux vaccins anti-covid 19 "passera avant tout autre budget, car il s'agit là de la santé du citoyen".Le premier argentier du pays a rappelé que le président de la République supervisait personnellement ce dossier, soulignant que les vaccins sont disponibles comme promis, soit avant la fin de janvier dernier.

Nécessité d'élargir le réseau bancaire pour une meilleure inclusion bancaire
  Publié le : jeudi, 04 février 2021 18:35     Catégorie : Economie     Lu : 16 foi (s)   Partagez