Accord OPEP+: 99% de taux de conformité jusqu'à décembre 2020

Publié le : mercredi, 03 février 2021 20:50   Lu : 32 fois
Accord OPEP+: 99% de taux de conformité jusqu'à décembre 2020

 

ALGER - Le ministre de l'Energie, Abdelmadjid Attar, a fait savoir, mercredi, que le taux de conformité aux quotas de production prévus dans l'accord sur la baisse de la production de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses alliés (OPEP+) a atteint 99% au mois de décembre 2020.

Le taux de conformité des membres de l'OPEP a atteint 103% en décembre dernier, tandis que le taux de conformité des payas Non membres non membre à l'OPEP est de 93%, soit un taux total de 99%, a fait savoir M. Attar dans une déclaration à la presse à l'issue des travaux de la 26e réunion du comité ministériel conjoint de suivi de l'accord OPEP+ (JMMC) tenue via visioconférence.

Qualifiant ce rendement de "positif", le comité ministériel conjoint a examiné, lors de cette réunion, les mécanismes de compensation de la surproduction pour les pays n'ayant pas respecté leurs quotas. Cette surproduction sera compensée au mois de février et mars afin d'atteindre 100% de taux de conformité, a précisé le ministre.

M. Attar a mis en avant, dans ce sens, les efforts déployés par les pays OPEP+ depuis l'accord conclu en avril dernier et qui ont permis de réduire les stocks de pétrole des pays consommateurs et d'augmenter les prix du brut qui s'élèvent actuellement à plus de 57 dollars/baril, qualifiant cela de "très satisfaisant et positif" en dépit de la poursuite de la propagation du Covid-19 et l'apparition d'un nouveau variant du virus.

Les mesures adoptées par les pays exportateurs de pétrole depuis 2016 à travers l'accord de l'Algérie ont permis de faire baisser les stocks des pays de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) à près de 2,1 Mds de barils permettant ainsi une stabilité du marché pétrolier et l'accélération du rétablissement de l'équilibre entre l'offre et la demande, a rappelé M. Attar.


Lire aussi: Attar: Les prix du baril pourraient se maintenir au-delà de 50 dollars


Concernant les perspectives de l'économie mondiale et la demande sur le pétrole, le ministre n'a pas écarté la poursuite de l'augmentation des prix du baril pour se stabiliser entre 50 et 60 dollars/baril cette année, appelant les pays de l'OPEP à maintenir le plafonnement de la production et compenser, si nécessaire, la surproduction enregistrée durant les derniers mois.

Les pays de l'OPEP+ avaient décidé, en décembre dernier, d'augmenter leur production pétrolière de 500.000 barils/ jour (b/j) à partir de janvier 2021, et convenu de la tenue chaque mois d'une réunion au niveau des ministres pour se concerter autour de la situation du marché pétrolier et de l'ajustement des niveaux de production, sachant que la réduction de la production de l'OPEP+ devra passer de  7,7 mb/j à 7,2 mb/j.

Lors de la réunion de janvier, les ministres des pays alliés avaient décidé de maintenir leurs niveaux de production actuels, mais ont accordé une exception à la Russie et au Kazakhstan pour augmenter leurs productions d'un total de 75 000 barils/jour, en prenant en considération les besoins énergétiques croissants de ces deux pays durant la période hivernale".

Accord OPEP+: 99% de taux de conformité jusqu'à décembre 2020
  Publié le : mercredi, 03 février 2021 20:50     Catégorie : Economie     Lu : 32 foi (s)   Partagez