Le ministère de la Pêche veille à la régulation des marchés des produits et à leur stabilité

Publié le : lundi, 25 janvier 2021 18:20   Lu : 52 fois
Le ministère de la Pêche veille à la régulation des marchés des produits et à leur stabilité

TLEMCEN - Le ministère de la Pêche et des Produits halieutiques veille à réguler les marchés des produits halieutiques et œuvre à garantir leur stabilité, a affirmé lundi à Tlemcen le premier responsable de ce département ministériel Sid Ahmed Ferroukhi.

Le ministre de la Pêche et des Produits halieutiques a souligné que le nouveau programme de son département  ministériel comprendra la régulation des marchés des produits halieutique, ajoutant que des propositions permettant d’élargir le travail avec d’autres secteurs seront annoncées dans les toutes prochaines semaines afin d'organiser l’activité de la pêche au niveau des ports.

D’autre part, M. Ferroukhi a insisté sur la nécessité d’associer les secteurs de la formation professionnelle et l’université pour la formation des jeunes dans les industries en relation avec le secteur de la pêche.

Après avoir suivi un exposé sur le secteur de la pêche dans la wilaya de Tlemcen, le ministre a déclaré qu’il est "nécessaire de coordonner avec les secteurs de la formation professionnelle et de l’enseignement supérieur pour former des jeunes dans les différentes industries ayant une relation avec le secteur de la pêche, afin de répondre aux besoins de développement de ses métiers et participer à la création de postes d’emploi".

Concernant l’aquaculture, M. Ferroukhi a indiqué qu’"il faut passer à la seconde étape" concernant l’exploitation des richesses nationales pour "aller vers la fabrication des cages flottantes, des bateaux et les signaux d’alerte et d’orientation propres à la pêche de manière à renforcer la participation du secteur au développement de l’économie nationale".


Lire aussi: Ferroukhi: plus de 210 dossiers déposés pour investissement dans divers projets


A propos de l’aquaculture intégrée à l’agriculture, le ministre a considéré que "nous sommes encore au début (de l'opération) et il convient que l’université aide le secteur de la pêche dans le développement des innovations en matière de production, notamment pour maîtriser quelques modèles propres à l’aquaculture intégrées à l’agriculture".

"Le programme du Gouvernement dans le domaine de la pêche ambitionne de se diriger vers la pêche en haute mer", a-t-il  déclaré, faisant savoir que lors des deux dernières semaines, tous les projets au niveau national concernant ce domaine ont été inventoriés, avec la participation des professionnels de la pêche et des investisseurs, afin de connaître leurs capacités dans ce domaine.

La visite du ministre se poursuit dans la wilaya de Tlemcen avec l’inspection de deux projets de construction de navires de pêche en haute mer au niveau du chantier de construction du port de Honaine, ainsi que la présentation de quatre exposés abordant la situation des ports de la wilaya, un projet de chantier de construction et de maintenance de navires au port de Honaine et des projets d’aquaculture, en cours de réalisation, par des investisseurs dans ce port et dans des zones d’activités de pêche et d’aquaculture à travers les trois ports de la wilaya.

Le ministre assistera également à une opération de sensibilisation du comité local chargé de la protection sociale au port de Honaïne et visitera une exploitation agricole d’aquaculture intégrée à l’agriculture.

Le ministère de la Pêche veille à la régulation des marchés des produits et à leur stabilité
  Publié le : lundi, 25 janvier 2021 18:20     Catégorie : Economie     Lu : 52 foi (s)   Partagez