Bengrina attend de la nouvelle administration américaine l'annulation de l'annonce de Trump sur le Sahara occidental

Publié le : samedi, 23 janvier 2021 19:47   Lu : 256 fois

ALGER- Le président du Mouvement El Bina, Abdelkader Bengrina a affirmé, samedi, attendre de la nouvelle administration de Joe Biden, l'annulation de l'annonce faite par l'ex-Président Donald Trump sur la reconnaissance de la prétendue souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental.

Dans un post sur sa page Facebook, à l'occasion du 52ème anniversaire du traité d'amitié, du bon voisinage et de coopération entre l'Algérie et le Royaume marocain (Traité d'Ifrane), signé le 22 janvier 1969, Bengrina a écrit: "Avec le départ de l'ex-président américain, connu pour ses décisions hâtives contraires à la légalité internationale, dont la normalisation avec l'entité sioniste, nous attendons de la nouvelle administration de Joe Biden des décisions extrêmement sages qui permettront aux Etats unis d'adopter une position neutre à l'égard de la question sahraouie et d'annuler la précédente décision rejetée par l'ONU".

Pour M. Bengrina, "l'annonce de Trump est aux antipodes du rôle historique des Etats-Unis dans la concrétisation de la paix juste et de la sécurité internationale, consacrant la conviction américaine soutenant les droits des peuples à l'émancipation", appelant le Secrétaire général onusien à accélérer la désignation d'un envoyé personnel au Sahara occidental pour reprendre les pourparlers sous l'égide de l'ONU et organiser un référendum d'autodétermination au Sahara occidental en toute transparence et liberté.

Au sujet des relations algéro-marocaines, le président du Mouvement El Bina a estimé que la commémoration du "Traité d'Ifrane" est une occasion propice "pour rappeler les relations fraternelles solides liant les deux peuples frères", ajoutant que "ces liens de fraternité resteront enracinés pour toujours, mais les visées du régime marocain et sa politique de déstabilisation de la région, à travers ses agressions menées contre le peuple sahraoui sans défense et son empressement pour la normalisation avec l'entité sioniste, sont susceptibles d'entraver l'avenir de la coopération".   

Bengrina attend de la nouvelle administration américaine l'annulation de l'annonce de Trump sur le Sahara occidental
  Publié le : samedi, 23 janvier 2021 19:47     Catégorie : Economie     Lu : 256 foi (s)   Partagez