Eriger les zones d'ombre en locomotive pour l'envol économique

Publié le : mercredi, 30 décembre 2020 10:22   Lu : 56 fois
Eriger les zones d'ombre en locomotive pour l'envol économique

TIARET- Le Conseiller du président de la République chargé des zones d'ombre, Brahim Merad a appelé mardi depuis Tiaret les autorités locales et les habitants des zones d'ombre partout dans le pays à "tirer profit des investissements de l'Etat dans ces régions et les ériger en une locomotive pour l'envol économique".

En marge d'une visite effectuée à Tiaret, M. Merad a jugé "impératif de tirer profit des investissements consentis par l'Etat pour atténuer les souffrances des habitants des zones d'ombre et ériger celles-ci en une locomotive pour l'envol économique, en exploitant les atouts que recèle la campagne, notamment dans le domaine agricole et en matière des activités exercées en milieu rural".

"Les conditions du décollage économique local consistent en la concrétisation des projets de développement à travers le recrutement des enfants de ces zones en leur offrant des postes d'emploi décents au sein des structures qui y seront réalisés, tout en encourageant les citoyens à investir les atouts que recèle chacune de ces zones", a-t-il souligné.

Et de rappeler que "toutes les wilayas sont riches, et il faudra exploiter les différentes ressources pour faire de la campagne une source créatrice de richesse".

De surcroît, le gouvernement "accorde un intérêt particulier aux zones d'ombre conformément aux engagements du Président Tebboune, soucieux d'améliorer les conditions de vie des citoyens dans ces régions".

Rappelant que "2021, sera considérée comme l'année des zones d'ombre par excellence", M. Merad a fait part de "la consécration d'une importante enveloppe financière au développement des zones d'ombre, dont 50 milliards DA aux plans communaux de développement (PCD), 20 milliards DA aux projets d'amélioration urbaine et 40 milliards DA pour l'aménagement des routes, en attendant d'autres crédits pour ne citer que ceux espérés de la Caisse de garantie et de solidarité des collectivités locales".

La wilaya de Tiaret recèle, poursuit M. Merad, "615 zones d'ombre et a monté plusieurs projets ayant atténué les disparités du développement, d'ailleurs nous constatons aujourd'hui une poursuite des efforts dans ce sens".


Lire aussi : Zones d’ombre : appel à organiser des associations pour prendre en charge les préoccupations des citoyens


Les citoyens ont saisi cette occasion pour réclamer l'absence de l'électricité, de l'eau destinée à l'irrigation, revendiquant par la même le goudronnage des routes, de bonnes conditions de scolarité, l'offre d'habitat rural et un aménagement urbain.

A l'ordre du jour de la visite effectuée par M. Merad figurent l'inspection et l'inauguration de plusieurs projets dans les secteurs de l'Energie, l'Education nationale, la Poste, la Santé les Travaux publics et les Ressources en eau.

Le Conseiller du président de la République poursuivra demain mercredi sa visite à Tiaret pour s'enquérir et inaugurer des projets de développement dans plusieurs zones d'ombre dans les communes de Takhemaret, Rahouia et Guertoufa.

Eriger les zones d'ombre en locomotive pour l'envol économique
  Publié le : mercredi, 30 décembre 2020 10:22     Catégorie : Economie     Lu : 56 foi (s)   Partagez