Rezig : élaboration en cours de projets de lois pour réorganiser l’activité commerciale

Publié le : vendredi, 18 décembre 2020 10:32   Lu : 11 fois
Rezig : élaboration en cours de projets de lois pour réorganiser l’activité  commerciale

ALGER- Plusieurs projets de loi sont en cours d’élaboration avec différents départements ministériels pour réorganiser le secteur du commerce et moraliser l’activité commerciale, a annoncé, jeudi soir à Alger, le ministre du Commerce, Kamel Rezig.

"Il y a des lois qu’il faut revoir car elles sont caduques, et j'insiste sur le travail collectif qu’il faut mener pour réussir à remettre le train sur les rails (..) Tout doit commencer par un premier pas ", a-t-il dit dans son intervention devant la Commission des finances et budget de l’Assemblée nationale populaire (APN) lors du débat du projet de loi portant règlement budgétaire de l’exercice 2018.

Ces projets de lois, dont l’élaboration a été déjà entamée avec plusieurs ministères, concernent plusieurs segments de l’activité commerciale, notamment la revue de la liberté des prix, la facturation et la marge bénéficiaire, tout en garantissant le droit à la concurrence. M. Rezig a fait savoir que plusieurs textes de lois traitant de différentes activités seront publiés prochainement.

Il a évoqué, entre autres,  un projet de loi sur la pénalisation de délit de surfacturation, qui est en cours d’élaboration en collaboration avec le ministère de la justice, sans donner plus d’explications, mais en insistant sur la nécessité de ce texte qui permettra à coup sur de mettre un terme à la spéculation et la hausse injustifiée des prix des produits de première nécessité.


Lire aussi : Les recouvrements douaniers ont atteint 1.026,28 milliards DA en 2018


Un autre décret verra le jour incessamment qui porte sur la spécialisation de l’exportation et qui permettra de protéger et d’encourager le produit national, soulignant que "l’Algérie a de grandes potentialités dans l’exportation".

De plus, pour le domaine de l’exportation, notamment vers le marché africain, M. Rezig a affirmé que le produit national pourra être concurrentiel, citant la facture des exportations vers la Maurétanie qui est estimée à neuf millions de dollars au deuxième trimestre de l’année 2020. Le ministre affirme que "nous pouvons exporter tous nos produits".

Dans le cadre du développement de son secteur, M. Rezig a déclaré que cinq marchés régionaux de fruits et légumes seront crées dans certaines wilayas, dont Alger, Boumerdès, Bechar, Tiaret et Ouargla. Pour ce qui est de la qualité des produits, sept laboratoires ambulants du contrôle de la qualité seront acquis, selon Kamel Rezig qui fixe l’objectif de doter toutes les wilayas du pays d’un laboratoire chacune.

Par ailleurs, le ministre a annoncé que son département, le ministère des affaires religieuses et la mosquée de Paris ont un partenariat pour lancer la certification Hallal, qui exigera la commercialisation du produit algérien.

Rezig : élaboration en cours de projets de lois pour réorganiser l’activité commerciale
  Publié le : vendredi, 18 décembre 2020 10:32     Catégorie : Economie     Lu : 11 foi (s)   Partagez