OPEP+: possibilité d’approfondir les ajustements de la production pétrolière

Publié le : mercredi, 11 novembre 2020 15:33   Lu : 17 fois
OPEP+: possibilité d’approfondir les ajustements de la production pétrolière

ALGER - Le ministre de l’Energie et président de la Conférence de l’OPEP, Abdelmadjid Attar a souligné mercredi à Alger la possibilité de prolonger les ajustements de production pétrolière actuels jusqu'en 2021, ainsi que l'option de les approfondir si les conditions du marché l'exigent.

"Je peux vous assurer que l'OPEP reste déterminée à prendre les mesures appropriées en coopération avec ses partenaires dans la Déclaration de coopération, d'une manière proactive et efficace. Cela inclut la possibilité de prolonger les ajustements de production actuels jusqu'en 2021, ainsi que d'approfondir ces ajustements, si les conditions du marché l'exigent", a-t-il souligné dans une allocution d’ouverture d’une table ronde ministérielle du Forum des pays exportateurs de gaz (GECF) tenue mercredi par vidéoconférence.

Les signataires de la Déclaration de coopération appliquent une baisse de 7,7 millions de barils/jour, qui est prévue jusqu’à la fin décembre 2020 avant de passer à 5,8 millions de barils/jour de janvier 2021 à avril 2022.

M. Attar est revenu à l'occasion sur l'impact négatif de la pandémie de la Covid -19 sur le secteur de l'énergie qu’il a qualifié d’"inconnu dans l'histoire récente".

Il a, à ce propos ajouté que la demande mondiale d'énergie devrait baisser cette année d'environ 5%.

"Au plus fort de la période de verrouillage, la baisse a atteint un niveau stupéfiant de 15 à 25% dans certaines régions", a-t-il fait observer.

Il a, dans ce cadre, noté que la demande de pétrole a été particulièrement affectée, en raison de sa dépendance aux secteurs du transport aérien et routier.


Lire aussi: L'OPEP et le GECF discutent des impacts du Covid-19 sur les marchés mondiaux


"En avril, le choc sur le système pétrolier a été si énorme que les prix sont entrés en chute libre, voire en territoire négatif", a-t-il rappelé.

Face à cette situation, les pays de l’OPEP+ avaient signé un accord de réduction volontaire de leur production pétrolière.

Selon M. Attar, "sans la décision courageuse et historique de 24 pays participants de la Déclaration de coopération, ou OPEP +, le système pétrolier mondial se serait probablement effondré".

Il a, également, relevé que cette décision était "sans précédent", à la fois en termes de taille de l'ajustement volontaire de la production et de sa durée.

"Cette action de coopération a contribué à ouvrir la voie au rééquilibrage du marché pétrolier. Cependant, le chemin de la reprise est encore long et cahoteux", a-t-il fait savoir.

Des réunions du Comité technique (JTC) et le Comité ministériel mixte de suivi de l’accord OPEP et OPEP + sont prévues pour les 16 et 17 novembre prochain.

Ces réunions seront suivies par la 180ème réunion de la Conférence de l'OPEP le 30 novembre en cours et la 12éme réunion ministérielle de l'OPEP et non-OPEP programmée pour le 1er décembre prochain, selon le planning de l'Organisation.

OPEP+: possibilité d’approfondir les ajustements de la production pétrolière
  Publié le : mercredi, 11 novembre 2020 15:33     Catégorie : Economie     Lu : 17 foi (s)   Partagez