Commerce: accélérer la création de marchés de gros des produits alimentaires

Publié le : mardi, 03 mars 2020 18:15   Lu : 107 fois
Commerce: accélérer la création de marchés de gros des produits alimentaires

ALGER- Le président de l'Association nationale des commerçants et artisans (ANCA), Hadj Tahar Boulenouar, a appelé mardi à Alger à accélérer la création de marchés de gros des produits alimentaires pour organiser le marché, assurer un approvisionnement régulier et une meilleure maîtrise des prix.

Lors d'une rencontre organisée par l'ANCA pour débattre des propositions visant à améliorer le réseau de distribution des produits  alimentaires, en prévision du mois du Ramadhan en présence d'un représentant du ministère du Commerce, M. Boulenouar a souligné l'impératif d'accélérer la création des marchés de gros des produits d'alimentation générale, et la création de marchés de proximité et de détails pour une meilleure organisation de ces structures et maîtrise des prix avec la garantie des conditions et espaces de travail décents en faveur des commerçants activant dans ce domaine.

M.Boulenouar a relevé un manque important des marchés de gros des produits alimentaires, alors que le nombre des marchés de fruits et légumes réalisés par les autorités publiques demeure suffisant.

Il a précisé que l'appel vise en outre à encourager la production et résoudre plusieurs problèmes, dont souffrent les commerçants en particulier, à savoir la cherté des prix de location qui impacte directement sur la hausse des prix des produits de consommation.

L'intensification des projets de réalisation des marchés de proximité contribuera à l'éradication des marchés parallèle, facilitera la commercialisation des produits, et favorisera la stabilité des prix, a-t-il estimé, préconisant d'accorder des facilités aux commerçants désirant réaliser ces marchés, notamment en ce qui concerne le foncier pour contribuer efficacement à la relance de l'économie nationale.       

"Il sera procédé avant la fin mars à l'élaboration d'un dossier complet sur le réseau de distribution des produits alimentaires et les solutions proposées pour la promotion des marchés pour tenter de répondre aux différentes préoccupations des commerçants en prévision de leur soumission au ministère du Commerce pour examen", ajoute l'intervenant.

Pour sa part, le représentant du ministère du Commerce, Ahmed Mokrani a affirmé que l'Etat a consenti des efforts colossaux en matière de réalisation des marchés de gros des fruits et légumes pour l'intégration des commerçants dans les espaces d'activités répondant aux normes requises pour une activité commerciale plus professionnelle et l'éradication du phénomène des marchés parallèles.


Lire aussi: Appel à accélérer la réalisation de marchés de gros de produits alimentaires


Il a exhorté les investisseurs privés à contribuer à la réalisation de marchés de gros, toutes filières confondues, mettant en avant les exemples réussis dans les wilayas de Tizi-Ouzou et de Batna où des investisseurs ont créé des marchés de gros aux normes internationales.

Le même responsable a, à cet égard, assuré que le ministère était disposé à accompagner tous les acteurs intervenant dans l'organisation et la réalisation de marchés pour œuvrer de concert à leur promotion.

Le moment est venu de pallier le manque enregistré en la matière à travers la coordination avec l'ensemble des intervenants pour entrer dans une nouvelle phase qui serve à la fois les producteurs, les commerçants et les consommateurs, a estimé M. Mokrani.

625 marchés de proximité livrés à travers le territoire national demeurent inexploités, d'où l'intervention du ministère pour leur ouverture, ce qui permettra de créer des emplois et de stabiliser les prix, a-t-il affirmé.

M.Mokrani a, par ailleurs, annoncé la modification de l'arrêté interministériel fixant la liste des produits éligibles au remboursement des frais de transport vers les wilayas du sud pour l'introduction de huit (8) nouveaux produits (viandes rouges et blanches, pomme de terre, tomate, oignon, ail, courgette, carotte, laitue) pour assurer la stabilité des prix et l'approvisionnement régulier des régions du sud.

Concernant le mois de Ramadhan, le responsable a rassuré sur la disponibilité des produits de large consommation et des fruits et légumes, ainsi que sur l'approvisionnement régulier des marchés, rappelant l'ouverture, durant le mois sacré, de marchés pour promouvoir le produit local et stabiliser les prix.

Commerce: accélérer la création de marchés de gros des produits alimentaires
  Publié le : mardi, 03 mars 2020 18:15     Catégorie : Economie     Lu : 107 foi (s)   Partagez