Sécurité ferroviaire : nécessité d'asseoir des règles rigoureuses 

Publié le : mardi, 25 février 2020 15:32   Lu : 8 fois
Sécurité ferroviaire : nécessité d'asseoir des règles rigoureuses 

ALGER - Asseoir des règles rigoureuses en matière de sécurité ferroviaire devient de plus en plus indispensable pour endiguer les accidents et les incidents récurrents enregistrés sur le réseau, a insisté mardi à Alger le ministre des Travaux publics et des Transports, Farouk Chiali "Il est devenu plus qu’indispensable d’asseoir des règles rigoureuses en matière de sécurité et intervenir sur les passages à niveau afin d’endiguer les accidents et les incidents récurrents qui sont enregistrés sur notre réseau", a souligné M. Chiali dans une allocution à l'ouverture d'un séminaire sur la sécurité ferroviaire, organisé par son département et l'Agence européenne pour les chemins de fer "ERA".

Pour ce qui est de la problématique du passage à niveau, le ministre a affirmé que les mesures engagées doivent être "consolidées et généralisées".

Il s’agit notamment, de la suppression progressive des passages à niveau identifiés comme étant les facteurs d’accidents ou de leur gardiennage et de la lutte contre les passages à niveau sauvages en coordination avec les autorités locales concernées.

Ces mesures englobent également la généralisation de l’opération de modernisation du système de télécommunication et de signalisation sur les accidents ferroviaires, ainsi que l’adaptation et la convergence avec les normes et réglementation liées à la sécurité ferroviaire.

Par ailleurs, le ministre a rappelé qu’au titre des différents programmes d’investissements accordés au secteur, les chemins de fer avaient bénéficiés d’un intérêt particulier de la part des pouvoirs publics par la mobilisation des moyens financiers nécessaires au développement du réseau ferré national, à travers sa modernisation , son extension , son dédoublement , son électrification et l’introduction de systèmes de télécommunications et de la signalisation modernes.

M.Chiali a aussi cité les actions portant sur le renforcement des moyens de la SNTF , à travers , la réhabilitation du matériel existant et l’acquisition de nouveaux moyens de transport adaptés aux besoins des usagers et des opérateurs économiques.

Il a ,en outre , avancé que le réseau ferroviaire,qui avoisine actuellement, 4.200 km, devrait atteindre à cour terme un linéaire de 6.300 km et 12.500 km à l’horizon 2030.

D'autre part, M. Chiali a appelé à la poursuite de la coopération avec l’agence européenne pour les chemins de fer , en ciblant les actions qui répondent aux préoccupations de l’administration centrale et des deux établissements , sous tutelle, à savoir, la SNTF et l’ANESRIF.

Regroupant des experts nationaux et internationaux, le séminaire sur la sécurité ferroviaire s’inscrit dans le cadre de la coopération entre l’Algérie et l’Union européenne au titre de sa politique de voisinage avec les pays de la rive sud de la Méditerranée.

Cette rencontre répond pleinement aux préoccupations du secteur des Travaux publics et des Transports dans le domaine de la sécurité , la durabilité et l’interopérabilité des transports et plus particulièrement le transport ferroviaire, a souligné le ministre.

Il a salué la tenue de cette rencontre qui traite d'une "problématique réelle", celle du renforcement de la sécurité du réseau ferré qui a connu ces dernières années des mutations importantes sur le plan des infrastructures et des systèmes et des équipements.

A cette occasion , M. Chiali a tenu à remercier les responsables de EumedRail et l’Agence européenne pour les chemins de fer pour les efforts consentis , afin de promouvoir une coopération étroite, permettant une miseà niveau progressive de la sécurité de transport , notamment sur le plan réglementaire.

Sécurité ferroviaire : nécessité d'asseoir des règles rigoureuses 
  Publié le : mardi, 25 février 2020 15:32     Catégorie : Economie     Lu : 8 foi (s)   Partagez