Intérêt dominant pour la thématique sociale au Festival du court-métrage d'Oran

Publié le : dimanche, 21 janvier 2018 12:41   Lu : 0 fois

ORAN - La thématique sociale constitue l'intérêt dominant des jeunes vidéastes en compétition à la 1ère édition du Festival de l'audiovisuel d'Oran, marquée samedi par le visionnage des dix courts-métrages en lice.

L'amitié, le rôle des parents dans l'éducation de l'enfant, la condition des personnes aux besoins spécifiques et la lutte contre l'analphabétisme figurent parmi les principaux sujets abordés par les candidats dont les oeuvres ont été dévoilées à la salle "Maghreb" devant un public nombreux.

La séance s'est tenue en présence du président du jury, le comédien Hassan Kechache, assisté d'autres spécialistes de l'image à l'instar de Hamid Aouragh, Fathi Sahraoui, Sarah Berretima et Mihoub Hernouf.

"Le jury rendra sa décision relative aux lauréats dans la soirée de samedi, et ce, dans les deux catégories du concours, à savoir les courts-métrages et la photographie", a indiqué Kamel Bereksi, le président de l'association socio-culturelle "Santé Sidi El-Houari" (SDH) organisatrice du festival.

Les vingt photographies sélectionnées dans le cadre de cette édition ont été présentées au jury et au public vendredi au niveau du siège de "SDH" implanté au coeur du quartier historique de Sidi El-Houari.

La participation de spécialistes issus tant du champ académique que du milieu professionnel du cinéma et de la photographie a été mise à profit pour mettre l'accent sur la formation dans ces domaines et sur le rôle de l'image dans la promotion de la citoyenneté.

Ce Festival a vu, dans ce contexte, l'animation de plusieurs ateliers touchant à divers segments de l'audiovisuel comme le son, l'image et le texte ainsi qu'au volet des droits d'auteur.

Intérêt dominant pour la thématique sociale au Festival du court-métrage d'Oran
  Publié le : dimanche, 21 janvier 2018 12:41     Catégorie : Culture     Lu : 0 foi (s)   Partagez