Le jeune prodige palestinien Mohamed Wael El Bessiouni enchante le public algérois

Publié le : dimanche, 14 août 2022 12:47   Lu : 102 fois
Le jeune prodige palestinien Mohamed Wael El Bessiouni enchante le public algérois

ALGER- Un concert de chants révolutionnaires et patriotiques a été animé, samedi soir à Alger, par le jeune prodige palestinien, Mohamed Wael El Bessiouni, dans le cadre des célébrations du 60e anniversaire du recouvrement de la souveraineté nationale.

Accueilli à l’Opéra d’Alger Boualem-Bessaih, ce concert est le premier d’une tournée artistique coordonnée par l’Organisation nationale pour la préservation de la mémoire et la transmission du message des Martyrs, qui conduira jusqu’au 26 août, le jeune chanteur dans plusieurs villes d’Algérie.

Le récital s'est déroulé en présence du ministre des Moudjahidine et des Ayants droit, Laid Rebiga, de la ministre de la Culture et des Arts, Soraya Mouloudji et de l'ambassadeur de l’Etat de Palestine en Algérie Fayez Mohamed Mahmoud Abu Aita.

Après la projection d'un document filmé, dans lequel le président de la République Abdelmadjid Tebboune réitère le "soutien indéfectible de l'Algérie à la Palestine", le ministre des Moudjahidine et des Ayants droit a invité l’assistance à observer une minute de silence à la mémoire des palestiniens tombés récemment sous les bombardements meurtriers des forces d'occupation sionistes.

Rappelant dans une courte allocution, "combien l'apport de la Culture était important pour la promotion et l'internationalisation des révolutions et des causes justes pour l'indépendance des peuples", Laid Rebiga a cité pour exemple, la chanson algérienne durant la révolution et quelques titres de pièces aux "contenus mobilisateurs".

L'ambassadeur de l'Etat de Palestine a, pour sa part, déclaré "s'incliner devant la mémoire des valeureux martyrs algériens", rappelant que "le combat libérateur" qui a conduit à l'indépendance de l'Algérie a "inspiré le peuple palestinien" pour prendre son destin en main et aller résolument de l'avant "jusqu'à l'Indépendance totale de la Palestine avec pour capitale El Qods".

Sous les applaudissements et les youyous de l’assistance, Mohamed Wael El Bessiouni est apparu pour interpréter une dizaine de pièces patriotiques, rappelant la détermination du peuple palestinien et faisant l'éloge de la révolution algérienne.

"Djay lel’Djazair" et "Yahyaw ouled Bladi" (des regrettés, Warda El Djazairia et Rabah Driassa), "Irfaâ Rassek", "Talaâ el fadjrou wa kabbar", "Semmouna Djazaistine" et "Net’haddak ou ma ben’khafch", sont quelques uns des titres rendus par le jeune prodige palestinien dans une ambiance de grands soirs.

Faisant participer le public qui reprenait les refrains des chansons, le jeune "maître des lieux" a enchaîné les pièces "Sa ahya wa oughanni biladi", "Taht Erroukam, yal’Aqsa, yal’Djenna", "Tiyara sefra" et "Chaâb intafad, filastini ana".

Les officiels présents ont ensuite rejoint la scène pour assister au moment solennel de soirée qui a vu le jeune chanteur remettre à la ministre de la Culture et des Arts un présent symbolique destiné au président de la République M. Abdelmadjid Tebboune, consistant en une grande toile représentant la Mosquée d’El Aqsa.

Mohamed Wael El Bassiouni, n'avait que huit ans en 2017, quand son père, propriétaire d’une maison de production en Palestine, le découvre, saisissant vite que la cause juste du peuple palestinien pouvait être portée très haut par la voix de son fils.

Depuis, le jeune prodige palestinien a sorti 65 vidéo-clips de chansons patriotiques et révolutionnaires postées sur Internet, faisant ainsi retentir la voix de la Palestine, par delà les murs du monde.

Mohamed Wael El Bessiouni, fera retentir sa voix à, Msila, Annaba, Mostaganem, Ouargla, Bechar, Oued Souf et Djemila (Sétif).

Le jeune prodige palestinien Mohamed Wael El Bessiouni enchante le public algérois
  Publié le : dimanche, 14 août 2022 12:47     Catégorie : Culture     Lu : 102 foi (s)   Partagez