Un méga spectacle épique à l'ouverture de l'année de la célébration du 60e anniversaire de l'indépendance

Publié le : jeudi, 23 juin 2022 11:15   Lu : 75 fois
Un méga spectacle épique à l'ouverture de l'année de la célébration du 60e anniversaire de l'indépendance

ALGER- Le ministre des Moudjahidine et des Ayants droit, Laïd Rebiga, a annoncé, mercredi à Alger, l'ouverture d'un méga spectacle épique sous le thème "Ala Fachehadou" (soyez témoins!) à l'Opéra d'Alger Boualem Bessaïh.

Présidant la clôture des deux journées d'études sur les témoignages audiovisuels et l'écriture de l'histoire de la Révolution nationale, M. Rebiga a souligné que cette représentation épique "retracera l'histoire millénaire de l'Algérie en tant que nation et pays, à travers les différentes périodes et étapes franchies par le pays jusqu'à l'indépendance et le recouvrement de la souveraineté nationale".

"Cette épopée mettra en avant les réalisations phares accomplies par l'Algérie indépendante durant les 60 dernières années dans les divers domaines", a souligné le ministre.         

Et d'ajouter: "ce spectacle qui connaît ses dernières retouches, sera digne de l'évènement et à la hauteur des mégas spectacles mondiaux en terme de qualité technique et d'effets visuels".

"La célébration du 60e anniversaire de la fête de l'indépendance, qui se veut un évènement historique, organisée sous le slogan +Histoire glorieuse et nouvelle ère+, sera marquée une année durant par l'organisation de plusieurs grandes opérations et mégas programmes initiés par plusieurs départements ministériels, instances et associations de la société civile, le but étant de mettre en exergue "notre glorieuse histoire et les principales réalisations accomplies pendant les six décennies successives du recouvrement de la souveraineté nationale, grâce à des millions de chouhada qui ont sacrifié leur vie pour la patrie", a-t-il soutenu.

"Les témoignages des moudjahidine revêtent une grande importance dans la recherche historique", a estimé M. Rebiga, ajoutant qu'"une meilleure exploitation de cette matière facilitera l'écriture de l'histoire         nationale".

"Dans cette nouvelle ère, l'Algérie accorde une importance primordiale à la recherche scientifique, au renforcement des libertés académiques et à la promotion et à la valorisation de la recherche scientifique dans les différents domaines", a-t-il soutenu.

Dans ce sillage, les conférenciers ont recommandé la numérisation des témoignages audiovisuels et la création d'une base de données accessible aux chercheurs.

Ils ont également appelé à "la mise en place d'une commission composée d'historiens, de journalistes et de techniciens pour définir les critères scientifiques et méthodologiques pour l'enregistrement des témoignages vivants en vue de les exploiter à l'avenir".

Les participants ont "salué" l'attachement du Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune à la préservation de la mémoire nationale et à la promotion de la recherche scientifique, appelant à "inciter les laboratoires de recherche scientifique en sciences humaines et en sciences de l'information et de la communication à l'élaboration de thèses et de mémoires de fin d'études (master et doctorat) sur les témoignages audiovisuels, outre la proposition d'organiser une semaine nationale ouverte pour la collecte des témoignages vifs.

Un méga spectacle épique à l'ouverture de l'année de la célébration du 60e anniversaire de l'indépendance
  Publié le : jeudi, 23 juin 2022 11:15     Catégorie : Culture     Lu : 75 foi (s)   Partagez