Andaloussiate El Djazair: prestations de l’association "Nassim Essabah" et de Romaïssa Kaïd Youcef

Publié le : samedi, 21 mai 2022 09:17   Lu : 16 fois
Andaloussiate El Djazair: prestations de l’association "Nassim Essabah" et de Romaïssa Kaïd Youcef

ALGER - L’association culturelle de musique andalouse, "Nassim Essabah", et Romaïssa Kaïd Youcef, une de ses chanteuses solistes, ont animé, vendredi soir à Alger, un concert de musique dans le cadre de la 17e édition de "Andaloussiates El Djazaïr", sous la direction du maestro Abdelhadi Boukoura.

Le public, peu nombreux, de la salle Ibn Kheldoun, où ces rencontres ont élu domicile jusqu’au 10 juin prochain, a pu apprécier, près de 90 mn durant, un rendu en deux parties brillamment exécuté par les 21 instrumentistes, dont un tiers de musiciennes, de l’Ensemble cherchellois.

Un programme prolifique a été concocté par les bons soins du maestro Abdelhadi Boukoura, qui a d’abord choisi d’exécuter la dizaine de titres de la "Nouba Rasd", dans sa belle suite mélodique et ses déclinaisons rythmiques, avant d’enchaîner quelques Madihs, portés par la voix suave et cristalline de Romaïssa Kaïd Youcef, très applaudie par l’assistance.

Dans une belle scénographie, la scène a été préparée aux atmosphères chaleureuses de la musique andalouse, embellie de beaux accessoires de dinanderie et d’un éclairage vif et feutré.

Dans des atmosphères recueillies, la "Nouba Rasd" a retenti, comptant les pièces, "Ya badiê el hosn" (inqileb raml el maya), "Allah ya Rabbi" (m’çaddar), "Moud Badet" (b’taïhi), "Rimon rametni" (derdj), "El Fadjrou qad lah" (neçraf 1), "Afneytou yajda" (neçraf 2), "Hal dara dhabyou el hima" (kh’lass 1), "Niranou qalbi" (kh’lass 2) et "El khilaâ taâdjebni" (kh’lass 3).

Les interprétations présentes et étoffées des solistes, Oussama Baatouche au Qanun, Amina Mouffok, Amira Kibouche, Djihane Azzoug et Nasreddine Kechabtia ont proposé de belles échappées vocales, que le public a appréciées et très applaudies, malgré les quelques soucis techniques constatés dans la sonorisation, qui ont causé des "coupures de micros" répétées.

Dans son accoutrement de haute couture, orné de belles broderies conçues dans la finesse de la tradition du costume algérien, Romaïssa Kaïd Youcef a pris le relais, avec un répertoire Madih.

Dirigée d’une main de maître, par le maestro-violoniste Abdelhadi Boukoura, Romaïssa Kaïd Youcef a enchanté les spectateurs présents avec entre autres pièces, "Istikhbar Gh’rib", "Tar la sab dj’nah", et dans le mode Sika, "El horm ya Rsoul Allah" et "Bessalet aâla Mohamed".

L’association culturelle "Nassim Essabah" de musique andalouse, s’envolera dès lundi en Tunisie, où elle est attendue pour deux concerts, à Sousse et à Tunis, a fait savoir Abdelhadi Boukoura.

La 17e édition de "Andaloussiates El Djazaïr" se poursuit avec au programme de samedi, les prestations de, l’association culturelle algéroise, "Mezghenna" de musique andalouse et du chanteur Karim Semmar.

Andaloussiate El Djazair: prestations de l’association "Nassim Essabah" et de Romaïssa Kaïd Youcef
  Publié le : samedi, 21 mai 2022 09:17     Catégorie : Culture     Lu : 16 foi (s)   Partagez