Organisation d'un concours national pour le titre de maitre artisan au profit des orfèvres

Publié le : mardi, 22 mars 2022 18:34   Lu : 104 fois
Organisation d'un concours national pour le titre de maitre artisan au profit des orfèvres

ALGER- La Chambre nationale de l'artisanat et des métiers (CNAM) a organisé, mardi à Alger, un concours national de qualification pour l'obtention du titre de maitre artisan en orfèvrerie au profit des orfèvres hautement qualifiés, spécialisés dans la fabrication des bijoux traditionnels.

Dans une déclaration à l'APS, le directeur général de la CNAM, Abdel Karim Barki a évoqué les conditions qui permettent à l'artisan de participer à ce concours pour passer du grade d'artisan à celui de maître artisan, lesquelles requièrent que l'artisan doit jouir des hautes qualités en la matière et présenter une carte d'artisan délivrée par la chambre ( justifiant d'une expérience d'au moins 10 ans) et d'un diplôme supérieur d'un Centre de la formation et de l'enseignement professionnels".

Ce concours vise également à "permettre de sélectionner une élite et des personnes hautement qualifiées en orfèvrerie et les promouvoir au rang de maitre, afin qu'elle puissent former, à l'avenir, de nouveaux artisans dans le domaine de la joaillerie en vue de préserver ce patrimoine traditionnel qui traduit, selon lui, l'authenticité et la culture de l'Algérie, ainsi que leur transmission aux générations montantes", ajoutant que la chambre "continuera à organiser de tels concours de qualification dans diverses autres spécialités artisanales".

Pour sa part, la directrice de l'information et de la formation continue à la CNAM, Damai Wafia a souligné "l'importance de ce concours dans la promotion des artisans qui disposent d'une expérience et d'un niveau de qualification au titre de maître artisan".

"Cet examen est supervisé par une commission technique nationale composée d'administrateurs relevant du ministère du Tourisme et de l'Artisanat et des cadres de la chambre ainsi que des représentants du secteur de la formation et de l'enseignement professionnels, des experts et des techniciens en matière de de fabrication des bijoux traditionnels", a-t-il indiqué ajoutant que cette commission "choisira les lauréats en tout objectivité et transparence".

La 3e édition de cet examen de qualification a vu la participation de 17 artisans représentant 8 wilayas à savoir, Alger, Tizi Ouzou, Batna, El-Taref, Oran, Tamanrasset, Bouira, Souk Ahras et Mostaganem.

L'artisan spécialiste passe ce concours pour avoir le grade de maitre artisan dans son métier mais aussi en vue de valoriser ses capacités et investir dans le facteur humain tout en préservant le legs traditionnel afin de garantir le transfert des métiers de génération en génération.

Cet examen se déroule sur deux phases "théorique et pratique" selon les normes pédagogiques. Les questions théorique portent, entre autres, sur les concepts phares du métier de fabrication des bijoux traditionnels en plus de la fabrication d'un produit conforme aux normes.

               

Organisation d'un concours national pour le titre de maitre artisan au profit des orfèvres
  Publié le : mardi, 22 mars 2022 18:34     Catégorie : Culture     Lu : 104 foi (s)   Partagez