Poursuivre l'édification d'une Algérie unie pour réhabiliter le legs des chouhada

Publié le : mercredi, 07 juillet 2021 09:03   Lu : 12 fois
Poursuivre l'édification d'une Algérie unie pour réhabiliter le legs des chouhada

BOUMERDES- Le Secrétaire général du Haut commissariat à l'Amazighité (HCA), Si El Hachemi Assad, a affirmé, mardi à Boumerdes, que la meilleure manière de réhabiliter le legs des chouhada est de poursuivre l’édification d’une Algérie une et unifiée, avec toutes ses mosaïques.

"Ce pays pour lequel a coulé le sang pur des chouhada est dans nos cœurs, car il s’agit du legs éternel des chouhada, qu’il est impératif de préserver et d’en protéger les valeurs", a indiqué M. Assad dans une déclaration à la presse en marge de la manifestation "L'Algérie dans le cœur", qui se poursuivra, durant trois jours, avec de nombreuses activités culturelles à son programme.

Il a particulièrement cité parmi ces valeurs à préserver "le vivre ensemble, la solidarité, la cohésion entre les différentes composantes du peuple algérien, sociales, culturelles et artistiques".

Il a estimé, en outre, que la diversité culturelle et linguistique de l’Algérie a "toujours constitué un facteur de rencontre, d’harmonie et de fusion positive entre tous les Algériens", soulignant le "rôle d’importance joué par les masses médias nationaux dans l’ancrage de cette diversité au sein de la société, notamment la Radio nationale qui fut pionnière dans la mise en exergue de Tamazight, en tant que composante essentielle dans l’identité nationale".

"Cet objectif suprême a été renforcé actuellement par un partenariat actif et fructueux entre l’Entreprise de la Radio nationale et le HCA, dans le but de promotion et développement de Tamazight, qui a été couronné par la signature d’une convention entre les deux parties le 19 avril 2021", a relevé M. Assad.

A cela s’ajoute les multiples publications éditées dans toutes les variantes de la langue Amazigh, parallèlement à l’exploitation de différents supports audiovisuels dans l’enregistrement et la diffusion de chants patriotiques en Tamazight, que le SG du HCA a qualifié d’"autre pierre angulaire pour le renforcement de cette dimension identitaire dans l’espace public national".

Selon M. Assad, cette manifestation, organisée sous le signe "l’exploitation de Tamazight dans l’ancrage des valeurs nationales à travers les ondes", s’inscrit au titre de la mise en œuvre de la convention de partenariat suscitée. Elle englobe notamment l’animation de sessions de formation au profit des journalistes d’expression Amazigh, outre des activités culturelles diverses.

S’exprimant sur les dernières réalisations du HCA, il a cité, entre autres, la préparation, en cours, d’une traduction de la proclamation du 1 novembre 1954, vers Tamazight, dans toutes ses variantes, au même titre que des textes et documents administratifs relatifs à la fondation de l’Etat algérien, outre l’enregistrement de chants patriotiques en Tamazight, de l’époque coloniale.


Lire aussi: HCA: consolider les acquis pour faire avancer tamazight


S’agissant de l’usage de Tamazight dans les institutions, organismes et espaces publics, il a déclaré que l’opération "se fait progressivement et pas à pas, suivant un processus fixé conformément à la Constitution. Des efforts considérables ont été consentis dans ce domaine, et il faut les valoriser et les accompagner avec des cadres claires", a-t-il souligné.

Dans son intervention devant la presse, le directeur général de la Radio Nationale, Mohamed Baghali a déclaré que son établissement est "fière d’être parmi les pionniers des organes d’information dans l’usage et la promotion de Tamazight dans toute ses variantes, et ses dimensions linguistique, culturelle et artistique".

Après avoir souligné le parachèvement, cette année, du programme d’ouverture de radios régionales dans la totalité des wilayas du pays, il s’est félicité de l’élargissement du cercle d’exploitation de Tamazight dans toutes ses variantes, dans les programmes de ces radios. Outre la radio nationale (chaîne 2), 26 radios régionales du pays consacrent d’importantes plages horaires à des émissions en Tamazight.

"Le développement des espaces d’expression en Tamazight, dans la Radio algérienne, est un résultat naturel de la progression des acquis réalisés dans ce domaine depuis plus de trois décennies ", a estimé M.Baghali , prévoyant un "renforcement futur de ces acquis, après la mise en exploitation d’autres institutions et organismes étatiques dédiés à cet effet".

Poursuivre l'édification d'une Algérie unie pour réhabiliter le legs des chouhada
  Publié le : mercredi, 07 juillet 2021 09:03     Catégorie : Culture     Lu : 12 foi (s)   Partagez