L'Algérie accorde "un grand intérêt" à la culture, aux arts et au patrimoine

Publié le : dimanche, 07 février 2021 09:24   Lu : 183 fois
L'Algérie accorde "un grand intérêt" à la culture, aux arts et au patrimoine

ALGER-L'Algérie accorde "un grand intérêt" à la culture, aux arts et au partimoine en témoignent les manifestations culturelles et artistiques qu'elles a abritées pour opérer un rapprochement culturel entre les peuples africains, et partant jeter les ponts de la fraternité et diffuser les valeurs de tolérance, de dialogue et de rapprochement.

Les propositions formulées dans le cadre de la 34e session du sommet des chefs d'Etat et de Gouvernements de l'Union africaine (UA), prévu les 6 et 7 février, étaient focalisées sur "le rôle de la culture africaine dans la lutte pour la libération qui était et demeure une source de fierté pour nos peuples et Etats", à travers les 1 e et 2e éditions du festival culturel africain, abrité par l'Algérie repectivement en 1969 et 2009.

Cette manifestation africaine a contribué dans une large mesure à opérer un rapprochement culturel entre les peuples africains et à diffuser les valeurs de tolérance et de dialogue, en sus de bannir toutes les formes de violence, de haine et de discrimination, stimulant ainsi les efforts visant à protéger le partimoine culturel africain, à récupérer les pièces archéologiques volées et à restituer les archives de l'Algérie détenues par la France.

L'Algérie avait proposé d' abriter le siège du Grand musée d'Afrique, un méga projet dans l'agenda 2063 de l'UA, et réaffirmé son engagement à le doter de tous les atouts pour l'ériger en pôle culturel africain par excellence et en faire une source de rayonnement culturel pour tout le continent qui recèle un patrimoine artistique datant de la préhistoire, très manifeste dans l'influence de la musique africaine sur plusieurs genres et musiques universels, et les motifs des différentes fresques arborant les murs des cavernes et les abris sous-roche dans les déserts de l'Afrique, dont le plurilinguisme est un autre aspect d'un vaste patrimoine culturel.


Lire aussi : 34e sommet de l’UA : élections de la commission, pandémie et conflits au menu


Ledit projet reflète tout l'intérêt voué aux différents aspects de la personnalité et de l'identité nationales, en comptant parmi les domaines prioritaires inscrits à l'Agenda 2063 de l'Afrique et ses méga-projets, et ce de par l'effet escompté dans l'édification de l'unité africaine, l'objectif étant d'opérer une véritable renaissance culturelle et de consolider les efforts visant l'édification d'un continent uni et prospère, capable de protéger son identité, ses biens historiques et son patrimoine culturel.

L'Algérie assure l'application du riche plan d'action établi pour 2021, lequel permettra de promouvoir la culture et les arts dans les pays de l'UA et de préserver leurs patrimoines, parallèlement à la promotion de la coopération, de l'échange culturel africain et des industries culturelles, en tant que sources de développement économique.

L'Algérie a plaidé, par ailleurs, pour la consolidation de la coopération entre les pays africains face à la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19), avec les retombées négatives qui en découlent sur plusieurs volets de vie, y compris la vie culturelle et artistique.

L'Algérie accorde "un grand intérêt" à la culture, aux arts et au patrimoine
  Publié le : dimanche, 07 février 2021 09:24     Catégorie : Culture     Lu : 183 foi (s)   Partagez