Le couscous à l’honneur à Tlemcen

Publié le : jeudi, 24 décembre 2020 18:17   Lu : 27 fois
Le couscous à l’honneur à Tlemcen

TLEMCEN - Le couscous classé récemment patrimoine immatériel universel a été l’honneur jeudi à Tlemcen à la faveur d'une grande exposition organisée jeudi à l’intérieur du palais d’El Mechouar par le Centre d’interprétation du costume traditionnel algérien de cette ville.

Organisée à l’occasion du classement du couscous patrimoine maghrébin de l’humanité, l’exposition à laquelle ont pris part plusieurs associations locales, dont l’association culturelle "Houari Boumediéne" de Sebdou, l’association "Afrah Ain Douz", l’association "les deux frères" de Ghazaouet, l’association des activités culturelles de Beni Snouss et enfin l’association "Chabab Amel Tlemcen", vise à mettre en valeur ce plat célèbre, réputé à travers toutes les régions d’Algérie.

L’exposition tend, selon la directrice du centre, Amri Rachida, à montrer tous les genres de couscous préparé en Algérie et les différences qui existent notamment dans la façon de le préparer et les ingrédients qui le garnissent (légumes, viandes de poulet et d'agneau, viande crue séchée, poissons et, entre autres, lait, petit lait et lait caillé).


Lire aussi: Le couscous classé au patrimoine immatériel de l'humanité par l'Unesco


A travers cette manifestation culturelle, les organisateurs ont veillé à expliquer aux visiteurs les différentes appellations du couscous dans diverses régions du pays à l’instar de couscoussi, seksou, taam, ennaama, el merdoud, berboucha, ..., outre les ustensiles utilisés dans sa préparation. A ce titre, une vieille dame de l’association du village d’Ain Douz a expliqué aux visiteurs les différentes étapes de préparation de ce plat.

Classé patrimoine immatériel maghrébin de l’humanité, le couscous peut être présenté dans diverses occasions heureuses ou douloureuses à Tlemcen comme dans les différentes wilayas du pays, à l’instar des fêtes de mariage, du Mawlid Ennabaoui, de circoncision, les funérailles et dans d’autres occasions comme les waâdas, la touiza et la fête du nouvel an berbère "Yennayer".

Une partie de cette exposition a été réservée aux photographies artistiques de l’artiste Nacer Ouadahi de Tiaret, connu pour ses penchants pour le patrimoine matériel et immatériel de l’Algérie.

Le couscous à l’honneur à Tlemcen
  Publié le : jeudi, 24 décembre 2020 18:17     Catégorie : Culture     Lu : 27 foi (s)   Partagez