Les biens culturels algériens sur la liste du patrimoine immatériel de l'humanité portés à 7 

Publié le : mercredi, 16 décembre 2020 17:43   Lu : 1 fois
Les biens culturels algériens sur la liste du patrimoine immatériel de l'humanité portés à 7 

ALGER- Avec l'inscription mercredi du couscous et les savoirs, savoir-faire et pratiques liés à sa production sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l`humanité par l`Organisation des Nations unies pour l`éducation, la science et la culture (Unesco), l'Algérie porte à sept le nombre de biens culturel classés sur cette liste prestigieuse.

Le premier bien culturel inscrit par l'Algérie est l'Ahellil du Gourara, une poésie chantée et dansée pratiqué lors des cérémonies collectives et fêtes religieuses dans cette région du nord d'Adrar, proposé par le chercheur Rachid Bellil en 2008.

En 2012 l'Algérie propose les rites et les savoir-faire artisanaux associés à la tradition du costume nuptial de Tlemcen qui sera suivi en 2013 par l'inscription du pèlerinage annuel au mausolée de Sidi Abd El Kader Ben Mohamed dit "Sidi Cheikh" par le chercheur Ahmed Ben Naoum.

Cette même année l'Algérie a pris part à son premier dossier multinational pour inscrire les pratiques et savoirs liés à l'Imzad vielle monocorde ancestrale jouée et fabriquée exclusivement par les femmes touarègues en Algérie, au Mali et au Niger. Ce dossier a été coordonné par le Centre national de recherches préhistoriques, anthropologiques et historiques (Cnrpah) et l'anthropologue Badi Dida.

En 2014 c'est la cérémonie de la Sebeïba, qui se déroule chaque année dans l'oasis de Djanet, d'intégrer la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l`humanité avant que le chercheur Rachid Bellil reviennent à l'institution onusienne avec le classement du Sbuâ, pèlerinage annuel à la zaouïa de Sidi El Hadj Belkacem dans le Gourara en célébration du Mawlid Ennabaoui.


Lire aussi Le couscous classé au patrimoine immatériel de l'humanité par l'Unesco


Le ministère de la Culture avait également soumis le dossier de classement des savoirs et savoir-faire des mesureurs d'eau des foggaras du Touat-Tidikelt (région d'Adrar) et qui a été classé sur la liste du patrimoine immatériel nécessitant une sauvegarde urgente.

Mercredi le couscous, les savoirs, savoir-faire et pratiques liés à sa production a également été inscrit au patrimoine immatériel de l'humanité au nom de l'Algérie, de la Tunisie, du Maroc et de la Mauritanie.

Le patrimoine culturel immatériel est une catégorie du patrimoine issue de la "convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel" adopté par l'Unesco en 2003.

Les biens culturels algériens sur la liste du patrimoine immatériel de l'humanité portés à 7 
  Publié le : mercredi, 16 décembre 2020 17:43     Catégorie : Culture     Lu : 1 foi (s)   Partagez