NEW YORK (Nations unies) - Le représentant du Front Polisario auprès de l’ONU, Sidi Mohamed Omar, s’est entretenu lundi à New York avec le président du Conseil de sécurité, Sacha Sergio Llorenty Soliz (Bolivie) avec lequel il a évoqué le renouvellement du mandat de la MINURSO.

Published in Monde

PARIS - Le député Loïc Prud'homme (La France insoumise) a alerté mardi le ministre de l'Europe et des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian sur la situation au Sahara occidental et sur le sort des réfugiés sahraouis.

Published in Monde

 

NEW YORK - Les Etats-Unis, restent fermes sur leur position concernant la prorogation, pour six mois, du mandat de la Mission de l'ONU pour l'organisation du référendum au Sahara occidental (MINURSO), malgré les fortes pressions de la France pour les infléchir, indiquent mardi des sources proches du dossier.

Published in Monde

NEW YORK (Nations unies), 25 oct 2018 (APS) - Le Conseil de sécurité devrait proroger le mandat de la Minurso de six mois, jusqu’au 30 avril 2019, dans une démarche visant à appuyer la relance des négociations directes entre les deux parties au conflit, le Front Polisario et le Maroc.

Published in Monde

AOUSSERD (Camps des réfugiés sahraouis)- Le président de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) et Secrétaire général du Front Polisario, Brahim  Ghali, a appelé vendredi le Conseil de sécurité de l'ONU, à permettre à la MINURSO (Mission des Nations unies pour l'organisation d'un référendum d'autodétermination au Sahara occidental) de s'acquitter de sa mission pour laquelle elle a été créée, à savoir l'organisation d'un référendum d'autodétermination pour le peuple sahraoui, réaffirmant la nécessité de mettre un terme aux atermoiements et à l'intransigeance de l'occupant marocain. 

Published in Monde

NEW YORK- Le Maroc continue de compromettre le fonctionnement de la Mission de l'Onu pour l'organisation du référendum au Sahara occidental (Minurso) via "des conditions administratives" qui altèrent son mandat, a conclu un examen indépendant des opérations de la mission onusienne, commandé par l’ONU.

L’audit menée par l’experte indépendante, Diane Corner, a "exprimé des réserves concernant certaines conditions administratives imposées à la Mission" par le Maroc, relève le rapport de l’ONU sur le Sahara occidental.

Le rapport de l’ONU rendu public mercredi soir à l’occasion des premières discussions sur la situation au Sahara Occidental prévues jeudi au Conseil de sécurité, fait état des résultats de cet audit indépendant conduit par l’ancienne représentante spéciale de la Minusca en Centrafrique.


Lire aussi: La décolonisation du Sahara Occidental au centre des débats de la 4ème Commission de l'Onu


Se référant aux conclusions de cet examen, l’instance onusienne pointe "l’insistance du Maroc pour que les véhicules de la Minurso portent des plaques d’immatriculation marocaines et non pas de l’ONU, et pour que les passeports soient tamponnés à Laâyoune".

Si le rôle de la mission a été décisif dans la surveillance du cessez-le-feu, il n’en demeure pas moins que ses capacités techniques nécessitent des améliorations pour l’aider à mener ses activités de suivi et d’atténuation des conflits, recommande Guterres dans ce rapport.

 

 Violations marocaines répétitives

 

Au demeurant, les agissements du Maroc durant la période couverte par ledit rapport étaient courants. La Minurso a constaté six violations de l’accord militaire no 1 par l’armée royale marocaine, qui viennent s’ajouter aux dix violations persistantes.

Deux de ces violations avaient un caractère général, trois consistaient en ce que l’accord militaire no 1 définit comme des " renforcements tactiques" et la dernière était une violation de la liberté de mouvement, détaille le rapport de l’ONU.


Lire aussi: Sahara Occidental : l’ONU s’inquiète du blocus politico-médiatique imposé par le Maroc


Vers fin mars 2018, une patrouille terrestre de la Minurso a constaté que l’armée royale marocaine reconstruisait un mur de sable crée en 1987 à proximité de Mahbas. L’Onu précise que les autorités marocaines ont poursuivi en 2018 les travaux de construction malgré le refus opposé par la Minurso aux trois demandes de reconstruction formulées par le Maroc en 2017.

"La Minurso avait refusé toutes les trois demandes (du Maroc) au motif que la reconstruction d’un mur existant précédemment constituerait un renforcement en violation de l’accord militaire no 1 ", souligne le document.

La Mission onusienne a découvert qu’un nouveau mur plus grand (3 à 4 mètres de haut et 8 à 10 mètres de large) était en construction au-dessus d’un mur existant haut de 1 à 1,5 mètre, qui suit un parcours de 63,8 kilomètres du nord au sud et est parallèle au mur de sable.

Recensant ces violations, l’ONU relève que la mission avait également constaté plusieurs nouveaux postes d’observation, ainsi que quatre entrées permettant l’accès entre les unités situées près du mur de sable.

"Vers fin mai 2018, la Minurso a relevé la présence de 13 nouveaux postes d’observation de l’armée royale marocaine à une distance d’environ 15 kilomètres du mur de sable à Bir Gandouz, dans la partie sud du territoire".

La question a été renvoyée au groupe de travail sur les violations, qui a jugé que les postes constituaient une violation de l’accord militaire no 1, affirme l’ONU.

D’autres patrouilles terrestres de la mission ont découvert 10 nouveaux postes d’observation dans des localités voisines, qui étaient encore en cours d’examen par le groupe de travail sur les violations au moment de l’élaboration du présent rapport, souligne l’ONU.

Published in Monde

NEW YORK- Le chef de l’ONU, Antonio Guterres a annoncé l’acceptation des deux parties au conflit au Sahara Occidentale, le Front Polisario et le Maroc de participer aux négociations directes prévues à Genève, tout en rappelant le rôle essentiel de la Minurso pour parvenir à une solution politique durable à travers l’organisation d’un referendum d’autodétermination.

Published in Monde

NATIONS UNIES (Etats-Unis) - Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a demandé mercredi au Conseil de sécurité "de prolonger d'un an le mandat" de la force de paix Minurso au Sahara Occidental, afin de soutenir la reprise de négociations politiques début décembre à Genève.

Published in Monde

NEW YORK- L’émissaire de l’ONU, Horst Kohler, a convié vendredi le Front Polisario pour des premiers pourparlers avec le Maroc à Genève, prévus début décembre qui devraient marquer la relance du processus de paix au Sahara Occidental, au point mort depuis 2012, a appris l’APS vendredi de sources proches du dossier.

Published in Monde

NEW YORK- Les Nations Unies ont maintenu le budget alloué à la Minurso à 55,9 millions de dollars pour l’exercice 2018-19 contre 55,5 millions en 2017-18, un financement approuvé dans le sillage d’un resserrement budgétaire qui a concerné les principales missions de maintien de la paix en Afrique.

Published in Monde

La chaine dédiée à la Mémoire dévoilera par "le son et l'image" la politique de la France coloniale

Ven 07 mai 2021 - 17:53
ALGER- Le chef de projet de la chaine dédiée à la Mémoire, Saïd Oulmi a déclaré que cette dernière "dévoilera par le son et l'image" la politique de la France coloniale, soulignant que son objectif est de simplifier au téléspectateur le legs historique pour contribuer à la promotion du lien…

Les réserves d'eau du pays "suffisantes jusqu'à l’automne prochain"

Ven 07 mai 2021 - 15:09
MEDEA- Les réserves d'eau du pays "seront suffisantes jusqu'à l'automne prochain", a rassuré, jeudi à Beni-Slimane, à l'est de Médéa, le ministre des Ressources en eau, Mustapha Kamel Mihoubi.

La stabilité de la région tributaire du respect par le Maroc de ses frontières internationales

Ven 07 mai 2021 - 18:04
BIR LAHLOU (Territoires libérés)- Le ministère sahraoui des Affaires étrangères a souligné que la stabilité et la paix dans la région sont tributaires du respect par le Maroc de ses frontières internationales et de la cessation de la politique du…

Football / Coupe de la Ligue : USMA-MCA éclipse tout

Ven 07 mai 2021 - 17:20
ALGER - Le "big derby" de la capitale entre l'USM Alger et le MC Alger, prévu au stade Omar-Hamadi, constituera l'affiche des 1/8 de finale de la Coupe de la Ligue professionnelle, dont la deuxième et dernière partie des rencontres se jouera samedi…

Massacres du 8 mai 1945: un évènement en attente de plus d'intérêt dans le cinéma

Ven 07 mai 2021 - 18:20
ALGER- Le cinéma algérien a consacré depuis l'indépendance une place importante dans ses œuvres de long-métrage et documentaires au thème de la guerre de libération nationale jetant la lumière sur ces évènements et les sacrifices du peuple algérien…

Une augmentation de 10% de la quantité de déchets ménagers pendant le Ramadhan

Jeu 06 mai 2021 - 16:22
ALGER- La quantité de déchets ménagers produits durant le mois de Ramadhan en cours a augmenté de 10% par rapport à la moyenne enregistrée les mois précédents de l'année estimée à 1,12 million de tonnes par mois, a révélé une étude menée par…

Massacres du 8 mai 1945: Kherrata n'oublie pas ses blessures

Ven 07 mai 2021 - 16:47
BEJAIA- 76 ans après les massacres subies, la population de Kherrata n’arrive toujours pas à exorciser son mal, ni à oublier sa tragédie. " C’est une blessure béante, ouverte à jamais ", selon Said Allik, l’un des derniers survivants de cette…

Benbouzid s'engage à traiter les dossiers liés à la promotion dans les grades, les statuts et régime indemnitaire

Jeu 06 mai 2021 - 16:49
ALGER- Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid, a affirmé que les dossiers relatifs à la promotion dans les grades, les statuts et régime indemnitaire seront traités par les comités ad-hoc mis…

NEW YORK (Nations unies) - Le représentant du Front Polisario auprès de l’ONU, Sidi Mohamed Omar, s’est entretenu lundi à New York avec le président du Conseil de sécurité, Sacha Sergio Llorenty Soliz (Bolivie) avec lequel il a évoqué le renouvellement du mandat de la MINURSO.

Published in Monde

PARIS - Le député Loïc Prud'homme (La France insoumise) a alerté mardi le ministre de l'Europe et des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian sur la situation au Sahara occidental et sur le sort des réfugiés sahraouis.

Published in Monde

 

NEW YORK - Les Etats-Unis, restent fermes sur leur position concernant la prorogation, pour six mois, du mandat de la Mission de l'ONU pour l'organisation du référendum au Sahara occidental (MINURSO), malgré les fortes pressions de la France pour les infléchir, indiquent mardi des sources proches du dossier.

Published in Monde

NEW YORK (Nations unies), 25 oct 2018 (APS) - Le Conseil de sécurité devrait proroger le mandat de la Minurso de six mois, jusqu’au 30 avril 2019, dans une démarche visant à appuyer la relance des négociations directes entre les deux parties au conflit, le Front Polisario et le Maroc.

Published in Monde

AOUSSERD (Camps des réfugiés sahraouis)- Le président de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) et Secrétaire général du Front Polisario, Brahim  Ghali, a appelé vendredi le Conseil de sécurité de l'ONU, à permettre à la MINURSO (Mission des Nations unies pour l'organisation d'un référendum d'autodétermination au Sahara occidental) de s'acquitter de sa mission pour laquelle elle a été créée, à savoir l'organisation d'un référendum d'autodétermination pour le peuple sahraoui, réaffirmant la nécessité de mettre un terme aux atermoiements et à l'intransigeance de l'occupant marocain. 

Published in Monde

NEW YORK- Le Maroc continue de compromettre le fonctionnement de la Mission de l'Onu pour l'organisation du référendum au Sahara occidental (Minurso) via "des conditions administratives" qui altèrent son mandat, a conclu un examen indépendant des opérations de la mission onusienne, commandé par l’ONU.

L’audit menée par l’experte indépendante, Diane Corner, a "exprimé des réserves concernant certaines conditions administratives imposées à la Mission" par le Maroc, relève le rapport de l’ONU sur le Sahara occidental.

Le rapport de l’ONU rendu public mercredi soir à l’occasion des premières discussions sur la situation au Sahara Occidental prévues jeudi au Conseil de sécurité, fait état des résultats de cet audit indépendant conduit par l’ancienne représentante spéciale de la Minusca en Centrafrique.


Lire aussi: La décolonisation du Sahara Occidental au centre des débats de la 4ème Commission de l'Onu


Se référant aux conclusions de cet examen, l’instance onusienne pointe "l’insistance du Maroc pour que les véhicules de la Minurso portent des plaques d’immatriculation marocaines et non pas de l’ONU, et pour que les passeports soient tamponnés à Laâyoune".

Si le rôle de la mission a été décisif dans la surveillance du cessez-le-feu, il n’en demeure pas moins que ses capacités techniques nécessitent des améliorations pour l’aider à mener ses activités de suivi et d’atténuation des conflits, recommande Guterres dans ce rapport.

 

 Violations marocaines répétitives

 

Au demeurant, les agissements du Maroc durant la période couverte par ledit rapport étaient courants. La Minurso a constaté six violations de l’accord militaire no 1 par l’armée royale marocaine, qui viennent s’ajouter aux dix violations persistantes.

Deux de ces violations avaient un caractère général, trois consistaient en ce que l’accord militaire no 1 définit comme des " renforcements tactiques" et la dernière était une violation de la liberté de mouvement, détaille le rapport de l’ONU.


Lire aussi: Sahara Occidental : l’ONU s’inquiète du blocus politico-médiatique imposé par le Maroc


Vers fin mars 2018, une patrouille terrestre de la Minurso a constaté que l’armée royale marocaine reconstruisait un mur de sable crée en 1987 à proximité de Mahbas. L’Onu précise que les autorités marocaines ont poursuivi en 2018 les travaux de construction malgré le refus opposé par la Minurso aux trois demandes de reconstruction formulées par le Maroc en 2017.

"La Minurso avait refusé toutes les trois demandes (du Maroc) au motif que la reconstruction d’un mur existant précédemment constituerait un renforcement en violation de l’accord militaire no 1 ", souligne le document.

La Mission onusienne a découvert qu’un nouveau mur plus grand (3 à 4 mètres de haut et 8 à 10 mètres de large) était en construction au-dessus d’un mur existant haut de 1 à 1,5 mètre, qui suit un parcours de 63,8 kilomètres du nord au sud et est parallèle au mur de sable.

Recensant ces violations, l’ONU relève que la mission avait également constaté plusieurs nouveaux postes d’observation, ainsi que quatre entrées permettant l’accès entre les unités situées près du mur de sable.

"Vers fin mai 2018, la Minurso a relevé la présence de 13 nouveaux postes d’observation de l’armée royale marocaine à une distance d’environ 15 kilomètres du mur de sable à Bir Gandouz, dans la partie sud du territoire".

La question a été renvoyée au groupe de travail sur les violations, qui a jugé que les postes constituaient une violation de l’accord militaire no 1, affirme l’ONU.

D’autres patrouilles terrestres de la mission ont découvert 10 nouveaux postes d’observation dans des localités voisines, qui étaient encore en cours d’examen par le groupe de travail sur les violations au moment de l’élaboration du présent rapport, souligne l’ONU.

Published in Monde

NEW YORK- Le chef de l’ONU, Antonio Guterres a annoncé l’acceptation des deux parties au conflit au Sahara Occidentale, le Front Polisario et le Maroc de participer aux négociations directes prévues à Genève, tout en rappelant le rôle essentiel de la Minurso pour parvenir à une solution politique durable à travers l’organisation d’un referendum d’autodétermination.

Published in Monde

NATIONS UNIES (Etats-Unis) - Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a demandé mercredi au Conseil de sécurité "de prolonger d'un an le mandat" de la force de paix Minurso au Sahara Occidental, afin de soutenir la reprise de négociations politiques début décembre à Genève.

Published in Monde

NEW YORK- L’émissaire de l’ONU, Horst Kohler, a convié vendredi le Front Polisario pour des premiers pourparlers avec le Maroc à Genève, prévus début décembre qui devraient marquer la relance du processus de paix au Sahara Occidental, au point mort depuis 2012, a appris l’APS vendredi de sources proches du dossier.

Published in Monde

NEW YORK- Les Nations Unies ont maintenu le budget alloué à la Minurso à 55,9 millions de dollars pour l’exercice 2018-19 contre 55,5 millions en 2017-18, un financement approuvé dans le sillage d’un resserrement budgétaire qui a concerné les principales missions de maintien de la paix en Afrique.

Published in Monde