Législatives du 12 juin :
            Une moyenne du taux de participation autour de 30,20% à la clôture du bureau de vote à 20h             Charfi: les résultats du scrutin pourraient ne pas être annoncés avant les 96 heures             Clôture des bureaux de vote, début du dépouillement des voix             Composition du nouveau gouvernement: une décision sera prise consacrant la véritable démocratie (Tebboune)            

BOUIRA - Vingt-huit (28) cas de brucellose humaine ont été enregistrés durant le mois de juillet dans la wilaya de Bouira où une commission ministérielle mène une enquête sur l’origine de cette épidémie, a indiqué lundi à l’APS le directeur de la santé et de la population, Gouassem Amar.

PARIS - Le président de la fondation américaine contre le sida (amfAR), Kenneth Cole, a annoncé mardi le lancement d'une "coalition" destinée à mieux coordonner les efforts des différents acteurs de la lutte contre le sida, dans un contexte de baisse des financements.

ALGER - L'Algérie a réalisé des progrès significatifs en matière de lutte contre le SIDA, où le taux d'accès au traitement contre le VIH est passé de 24% en 2010 à 76% en 2016, ce qui la place en tête dans la région MENA (Moyen Orient et Afrique du Nord), a relevé l'Onusida dans son rapport annuel, intitulé "En finir avec le SIDA".

TIZI-OUZOU - Le strict respect du protocole de  Thrombolyse, thérapie consistant à désagréger par des médicaments les caillots de sang obstruant les vaisseaux sanguin chez un patient présentant un accident vasculaire cérébrale (AVC), a été au centre d’une rencontre abrité samedi par le CHU de Tizi-Ouzou.

ORAN - Quelque 120 patients atteints de la maladie de Parkinson attendent de bénéficier de la nouvelle technique de stimulation du cerveau à l'aide d'électrodes très fines pouvant apporter un réel soulagement, a indiqué à l’APS le chef de service de neurochirurgie de l'EHU "1er novembre" d'Oran.

LONDRES - Les plus de 75 ans qui prennent de l'aspirine tous les jours pour prévenir les crises cardiaques et les AVC courent un risque accru d'hémorragies digestives potentiellement fatales, prévient une étude publiée mercredi dans la revue britannique The Lancet.

WASHINGTON - Les drones, qui pourraient bientôt livrer des paquets à domicile, ont aussi le potentiel de sauver des vies en apportant plus rapidement qu'une ambulance un défibrillateur cardiaque, selon une étude de  chercheurs suédois publiée mardi aux Etats-Unis.

ALGER - Le traitement de l'hépatite C, une maladie transmissible, "est devenu une réalité" en Algérie grâce à l'introduction des nouveaux traitements disponibles sur le marché mondial, a assuré mardi à Alger, le responsable du service hépatologie du CHU Mustapha Pacha d’Alger, Pr Nabil Debzi.

GENEVE - L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a souligné l'importance de lancer une riposte mondiale contre l'hépatite, à la veille de la Semaine mondiale de la vaccination du 24 au 30 avril.

GENEVE - Des progrès "sans précédent" ont été enregistrés ces dernières années dans la lutte contre les maladies  tropicales rares, qui touchent plus de 1 milliard de personnes dans le monde, principalement en Afrique et en Asie, note le 4ème rapport sur ces maladies, publié mercredi à Genève.

"L'OMS a observé des progrès records pour faire plier d'anciens fléaux comme la maladie du sommeil ou l'éléphantiasis", a déclaré le Dr Margaret Chan, directrice générale de l'OMS, en ajoutant que "ces 10 dernières  années, des millions de personnes ont échappé au handicap et à la pauvreté, grâce à l'un des partenariats mondiaux les plus efficaces de la santé publique moderne".

De son côté, Bill Gates, co-fondateur de Microsoft et grand donateur en faveur de la lutte contre les maladies tropicales, a déclaré à Genève que "beaucoup de choses ont pu être assemblées (...) c'est vraiment une histoire de progrès magnifique".

Ces maladies rares, appelées aussi maladies tropicales négligées (MTN), sont au nombre de 19, et elles "aveuglent, mutilent et défigurent des centaines de millions de personnes dans les bidonvilles" et dans les régions les plus pauvres de la planète, selon l'OMS.

Le rapport 2017 de l'OMS relève que pour la seule année 2015 un milliard de personnes ont été traitées pour au moins une de ces maladies.

Par ailleurs, 556 millions de personnes ont eu un traitement préventif contre la filariose lymphatique (éléphantiasis). Cette maladie est une infection transmise par les moustiques et provoque un gonflement anormal des membres et des organes génitaux.

D'autre part, le rapport relève que 62% des personnes touchées par l'onchocercose (appelée aussi cécité des rivières), ont été traitées, ce qui représente plus de 114 millions de personnes.

Cette maladie provoque un prurit sévère et des lésions oculaires, qui aboutissent à une déficience visuelle puis à une cécité définitive.

Le nombre de cas de trypanosomiase africaine (maladie du sommeil) n'a été que de 3.000 en 2015, un chiffre bien éloigné des 37.000 nouveaux cas enregistrés pour la seule année 1999.

Cette maladie est mortelle pratiquement à 100% en l'absence d'un diagnostic et d'un traitement rapide.

Enfin, concernant la rage, qui fait aussi partie de la liste des MTN, l'OMS relève qu'il n'y a eu que 12 décès humains dûs à cette infection en 2015.

Les maladies tropicales négligées se contractent là où l'eau est insalubre, et où les conditions d'hygiène et d'assainissement sont insuffisantes.

"Ce sont les pauvres vivant des zones isolées, rurales, des bidonvilles ou des zones de conflit" qui sont le plus exposés à ces maladies.

"Les MTN sont des maladies liées à la pauvreté", a rappelé le Dr Dirk Engels, directeur du département de lutte contre les MTN à l'OMS.

L'OMS estime qu'il y a environ 2,4 milliards de personnes qui n'ont toujours pas accès à des installations sanitaires de base, comme des toilettes ou des latrines, et que 660 millions continuent de boire de l'eau impropre.

Parallèlement à la publication de ce rapport, se tiendra à Genève du 19 au 22 avril le Sommet des maladies tropicales négligées.

Pour l'occasion, un ver jaune de 25 mètres symbolisant la schistosomiase, une parasitose qui fait 280.000 morts par année rien qu'en Afrique, a été installé dans la rade du lac Léman à Genève.

La schistosomiase est une maladie tropicale mortelle causée par un ver vivant dans l'eau douce.

Les experts réunis dans le cadre de ce sommet veulent faire le point sur une dizaine de MTN, dont la schistosomiase.

Des philantropes, des donateurs, des représentants de l'industrie pharmaceutique seront aussi présents.

 

 

Les résultats du scrutin pourraient ne pas être annoncés avant les 96 heures

Sam 12 juin 2021 - 22:10
ALGER - Le président de l'Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), Mohamed Charfi, a affirmé samedi que les résultats du scrutin des élections législatives pourraient ne pas être annoncés avant les 96 heures conformément à la loi, ajoutant que l'opération de dépouillement sera…

Service après-vente: les opérateurs tenus d'assurer le service

Sam 12 juin 2021 - 19:47
ALGER - Le fabricant et/ou l'importateur de biens doit assurer le service après-vente du bien mis sur le marché d'une manière à couvrir l'ensemble de son réseau de distribution, stipule le décret exécutif fixant les conditions et les modalités de mise en œuvre du service après-vente des biens,…

Foot/Amical: ce sera finalement Algérie (A') - Liberia (A) le 17 juin à Oran

Sam 12 juin 2021 - 16:05
ALGER - La sélection algérienne A', qui devait disputer un match amical avec son homologue burundaise le 16 juin au nouveau stade d'Oran, affrontera finalement l'équipe du Liberia (A) le lendemain, toujours à Oran, "en raison d'impondérables liés…

Œuvres calligraphiques: un record pour l'association Errakim à Djamaâ El-Djazaïr

Ven 11 juin 2021 - 18:43
BLIDA - L’association Errakim de Médéa, dédiée à la promotion de l’artisanat et des arts plastiques, a réalisé pas moins de six Km de calligraphie arabe au niveau de Djamaa El-Djazair (la grande mosquée d'Alger), ce qui constitue un record dans…

Législatives: les "primo-votants" motivés par le rêve d'"une Algérie nouvelle"

Sam 12 juin 2021 - 15:32
ALGER - L'espoir d'une "Algérie nouvelle" qui offre de "meilleures" perspectives à ses enfants, tout en mettant fin à la corruption endémique ayant caractérisé les dernières décennies est la principale motivation de ceux qui, notamment parmi la…

AEP à Alger: instructions fermes pour un approvisionnent régulier

Sam 12 juin 2021 - 17:23
ALGER - Le ministre des Ressources en eau, Mustapha Kamel Mihoubi a donné, samedi, des instructions fermes pour assurer un approvisionnement régulier en eau potable suivant le programme établi à Alger, insistant sur l'importance de l'augmentation de…

Pharmaceutique: 93 millions USD/an d'économies attendues grâce à la production locale

Sam 12 juin 2021 - 14:38
ALGER - Un montant de plus de 93 millions de dollars/an doit être économisé par l'Algérie, grâce au passage à la production locale de 37 produits pharmaceutiques, en plus de l'enregistrement de 16 bio-similaires et premiers génériques, selon un…

BOUIRA - Vingt-huit (28) cas de brucellose humaine ont été enregistrés durant le mois de juillet dans la wilaya de Bouira où une commission ministérielle mène une enquête sur l’origine de cette épidémie, a indiqué lundi à l’APS le directeur de la santé et de la population, Gouassem Amar.

PARIS - Le président de la fondation américaine contre le sida (amfAR), Kenneth Cole, a annoncé mardi le lancement d'une "coalition" destinée à mieux coordonner les efforts des différents acteurs de la lutte contre le sida, dans un contexte de baisse des financements.

ALGER - L'Algérie a réalisé des progrès significatifs en matière de lutte contre le SIDA, où le taux d'accès au traitement contre le VIH est passé de 24% en 2010 à 76% en 2016, ce qui la place en tête dans la région MENA (Moyen Orient et Afrique du Nord), a relevé l'Onusida dans son rapport annuel, intitulé "En finir avec le SIDA".

TIZI-OUZOU - Le strict respect du protocole de  Thrombolyse, thérapie consistant à désagréger par des médicaments les caillots de sang obstruant les vaisseaux sanguin chez un patient présentant un accident vasculaire cérébrale (AVC), a été au centre d’une rencontre abrité samedi par le CHU de Tizi-Ouzou.

ORAN - Quelque 120 patients atteints de la maladie de Parkinson attendent de bénéficier de la nouvelle technique de stimulation du cerveau à l'aide d'électrodes très fines pouvant apporter un réel soulagement, a indiqué à l’APS le chef de service de neurochirurgie de l'EHU "1er novembre" d'Oran.

LONDRES - Les plus de 75 ans qui prennent de l'aspirine tous les jours pour prévenir les crises cardiaques et les AVC courent un risque accru d'hémorragies digestives potentiellement fatales, prévient une étude publiée mercredi dans la revue britannique The Lancet.

WASHINGTON - Les drones, qui pourraient bientôt livrer des paquets à domicile, ont aussi le potentiel de sauver des vies en apportant plus rapidement qu'une ambulance un défibrillateur cardiaque, selon une étude de  chercheurs suédois publiée mardi aux Etats-Unis.

ALGER - Le traitement de l'hépatite C, une maladie transmissible, "est devenu une réalité" en Algérie grâce à l'introduction des nouveaux traitements disponibles sur le marché mondial, a assuré mardi à Alger, le responsable du service hépatologie du CHU Mustapha Pacha d’Alger, Pr Nabil Debzi.

GENEVE - L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a souligné l'importance de lancer une riposte mondiale contre l'hépatite, à la veille de la Semaine mondiale de la vaccination du 24 au 30 avril.

GENEVE - Des progrès "sans précédent" ont été enregistrés ces dernières années dans la lutte contre les maladies  tropicales rares, qui touchent plus de 1 milliard de personnes dans le monde, principalement en Afrique et en Asie, note le 4ème rapport sur ces maladies, publié mercredi à Genève.

"L'OMS a observé des progrès records pour faire plier d'anciens fléaux comme la maladie du sommeil ou l'éléphantiasis", a déclaré le Dr Margaret Chan, directrice générale de l'OMS, en ajoutant que "ces 10 dernières  années, des millions de personnes ont échappé au handicap et à la pauvreté, grâce à l'un des partenariats mondiaux les plus efficaces de la santé publique moderne".

De son côté, Bill Gates, co-fondateur de Microsoft et grand donateur en faveur de la lutte contre les maladies tropicales, a déclaré à Genève que "beaucoup de choses ont pu être assemblées (...) c'est vraiment une histoire de progrès magnifique".

Ces maladies rares, appelées aussi maladies tropicales négligées (MTN), sont au nombre de 19, et elles "aveuglent, mutilent et défigurent des centaines de millions de personnes dans les bidonvilles" et dans les régions les plus pauvres de la planète, selon l'OMS.

Le rapport 2017 de l'OMS relève que pour la seule année 2015 un milliard de personnes ont été traitées pour au moins une de ces maladies.

Par ailleurs, 556 millions de personnes ont eu un traitement préventif contre la filariose lymphatique (éléphantiasis). Cette maladie est une infection transmise par les moustiques et provoque un gonflement anormal des membres et des organes génitaux.

D'autre part, le rapport relève que 62% des personnes touchées par l'onchocercose (appelée aussi cécité des rivières), ont été traitées, ce qui représente plus de 114 millions de personnes.

Cette maladie provoque un prurit sévère et des lésions oculaires, qui aboutissent à une déficience visuelle puis à une cécité définitive.

Le nombre de cas de trypanosomiase africaine (maladie du sommeil) n'a été que de 3.000 en 2015, un chiffre bien éloigné des 37.000 nouveaux cas enregistrés pour la seule année 1999.

Cette maladie est mortelle pratiquement à 100% en l'absence d'un diagnostic et d'un traitement rapide.

Enfin, concernant la rage, qui fait aussi partie de la liste des MTN, l'OMS relève qu'il n'y a eu que 12 décès humains dûs à cette infection en 2015.

Les maladies tropicales négligées se contractent là où l'eau est insalubre, et où les conditions d'hygiène et d'assainissement sont insuffisantes.

"Ce sont les pauvres vivant des zones isolées, rurales, des bidonvilles ou des zones de conflit" qui sont le plus exposés à ces maladies.

"Les MTN sont des maladies liées à la pauvreté", a rappelé le Dr Dirk Engels, directeur du département de lutte contre les MTN à l'OMS.

L'OMS estime qu'il y a environ 2,4 milliards de personnes qui n'ont toujours pas accès à des installations sanitaires de base, comme des toilettes ou des latrines, et que 660 millions continuent de boire de l'eau impropre.

Parallèlement à la publication de ce rapport, se tiendra à Genève du 19 au 22 avril le Sommet des maladies tropicales négligées.

Pour l'occasion, un ver jaune de 25 mètres symbolisant la schistosomiase, une parasitose qui fait 280.000 morts par année rien qu'en Afrique, a été installé dans la rade du lac Léman à Genève.

La schistosomiase est une maladie tropicale mortelle causée par un ver vivant dans l'eau douce.

Les experts réunis dans le cadre de ce sommet veulent faire le point sur une dizaine de MTN, dont la schistosomiase.

Des philantropes, des donateurs, des représentants de l'industrie pharmaceutique seront aussi présents.