Des militants des droits de l'Homme appellent la communauté internationale à protéger les défenseurs sahraouis

Publié le : mardi, 26 septembre 2017 15:03   Lu : 16 fois

GENEVE (Suisse)-Un débat sur "les défenseurs des droits de l'homme" a été animé par la délégation sahraouie participant à la 36ème session du Conseil des droits de l'homme de l'Onu au cours duquel un appel a été lancé à l'adresse de la communauté internationale pour protéger les défenseurs sahraouis des droits de l'homme au Sahara occidental occupé.

Selon des sources médiatiques sahraouies, la militante Sakina Jed Ahlou a exhorté les organisations des droits de l'homme participant à la conférence "à lever l'injustice infligée au peuple sahraoui", dénonçant "le harcèlement exercé par les forces de sécurité marocaines contre les défenseurs sahraouis des droits de l'homme pour les empêcher de dévoiler les violations des droits de l'homme dont sont victimes les civils sahraouis dans la partie occupée du Sahara Occidental".

La militante Sakina Jed Ahlou a rappelé les pratiques inhumaines qu'elle a subies lors de son enlèvement qui a duré 12 ans passés dans des lieux tenus secrets.

Les manifestations pacifiques organisées dans les territoires occupés du Sahara occidental pour revendiquer le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination sont violemment réprimées par les autorités d'occupation marocaines.

Pour sa part, le militant des droits de l'homme, Hassna Alia a évoqué les harcèlements subis par les militants sahraouis des droits de l'Homme au Sahara Occidental occupé, dans les campus universitaires et les villes du sud du Maroc.

Il a dénoncé les pratiques exercées par l'Etat marocain contre les militants sahraouis qui croupissent dans les prisons, rappelant le dossier des disparus sahraouis estimés à plus de 500.

 

La conférence convoquée par l'organisation Libération s'est déroulée en présence de militants sahraouis et nombre d'ONG de défense des droits de l'homme à travers le monde, outre les représentants de certaines ambassades et missions diplomatiques accréditées auprès du Conseil des droits de l'homme de l'ONU. 

Des militants des droits de l'Homme appellent la communauté internationale à protéger les défenseurs sahraouis
  Publié le : mardi, 26 septembre 2017 15:03     Catégorie : Actualité     Lu : 16 foi (s)   Partagez
Image par défaut

Benabderrahmane reçoit à Dakar le Pdg du groupe émirati DP World

Jeu 02 février 2023 - 19:03
DAKAR - Le Premier ministre, M. Aïmene Benabderrahmane, a reçu, jeudi à Dakar, le Président directeur-général du groupe émirati DP World, Sultan Ahmed Ben Salem, en marge de sa participation aux travaux du 2e Sommet sur "le financement des infrastructures en Afrique", en sa qualité de représentant…

Le Sénégal abrite le deuxième sommet sur le financement des infrastructures en Afrique

Jeu 02 février 2023 - 13:15
DAKAR - La capitale sénégalaise, Dakar, abrite jeudi et vendredi le deuxième sommet sur le financement des infrastructures en Afrique, avec la participation du Premier ministre, M. Aïmene Benabderrahmane, en qualité de représentant du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune.

Le groupe de musique Diwan "Ouled Haoussa" anime un concert à Alger

Mer 01 février 2023 - 09:15
ALGER - Le groupe Ouled Haoussa de musique Diwan a animé, mardi à Alger, un concert de musique, dans l’ambiance envoûtante qui rappelle la richesse du patrimoine musical algérien et son authenticité.

Algérie-Afrique Du Sud: projet de partenariat dans le secteur de la solidarité

Jeu 02 février 2023 - 09:37
ALGER - La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Kaouthar Krikou a annoncé, mercredi à Alger, un projet de partenariat entre l'Algérie et l'Afrique du Sud dans le secteur de la solidarité nationale et de…
Image par défaut

Changement de certaines appellations: un cadastre global des communes et wilayas lancé

Jeu 02 février 2023 - 18:33
ALGER - Le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Brahim Merad, a affirmé jeudi à Alger qu'il serait procédé à un cadastre global des communes et wilayas, pour corriger et changer certaines appellations.

Alger: pose de la 1e pierre du projet de réalisation de 2 services de radiothérapie

Jeu 02 février 2023 - 17:35
ALGER - Le ministre de la Santé, Abdelhak Saïhi, a procédé jeudi à Alger en compagnie du ministre de l'Energie et des mines, Mohamed Arkab et du P-dg du groupe Sonatrach, Toufik Hakkar à la pose de la première pierre du projet de réalisation de deux…

Des militants des droits de l'Homme appellent la communauté internationale à protéger les défenseurs sahraouis

Publié le : mardi, 26 septembre 2017 15:03   Lu : 16 fois

GENEVE (Suisse)-Un débat sur "les défenseurs des droits de l'homme" a été animé par la délégation sahraouie participant à la 36ème session du Conseil des droits de l'homme de l'Onu au cours duquel un appel a été lancé à l'adresse de la communauté internationale pour protéger les défenseurs sahraouis des droits de l'homme au Sahara occidental occupé.

Selon des sources médiatiques sahraouies, la militante Sakina Jed Ahlou a exhorté les organisations des droits de l'homme participant à la conférence "à lever l'injustice infligée au peuple sahraoui", dénonçant "le harcèlement exercé par les forces de sécurité marocaines contre les défenseurs sahraouis des droits de l'homme pour les empêcher de dévoiler les violations des droits de l'homme dont sont victimes les civils sahraouis dans la partie occupée du Sahara Occidental".

La militante Sakina Jed Ahlou a rappelé les pratiques inhumaines qu'elle a subies lors de son enlèvement qui a duré 12 ans passés dans des lieux tenus secrets.

Les manifestations pacifiques organisées dans les territoires occupés du Sahara occidental pour revendiquer le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination sont violemment réprimées par les autorités d'occupation marocaines.

Pour sa part, le militant des droits de l'homme, Hassna Alia a évoqué les harcèlements subis par les militants sahraouis des droits de l'Homme au Sahara Occidental occupé, dans les campus universitaires et les villes du sud du Maroc.

Il a dénoncé les pratiques exercées par l'Etat marocain contre les militants sahraouis qui croupissent dans les prisons, rappelant le dossier des disparus sahraouis estimés à plus de 500.

 

La conférence convoquée par l'organisation Libération s'est déroulée en présence de militants sahraouis et nombre d'ONG de défense des droits de l'homme à travers le monde, outre les représentants de certaines ambassades et missions diplomatiques accréditées auprès du Conseil des droits de l'homme de l'ONU. 

Des militants des droits de l'Homme appellent la communauté internationale à protéger les défenseurs sahraouis
  Publié le : mardi, 26 septembre 2017 15:03     Catégorie : Actualité     Lu : 16 foi (s)   Partagez