Des militants des droits de l'Homme appellent la communauté internationale à protéger les défenseurs sahraouis

Publié le : mardi, 26 septembre 2017 15:03   Lu : 21 fois

GENEVE (Suisse)-Un débat sur "les défenseurs des droits de l'homme" a été animé par la délégation sahraouie participant à la 36ème session du Conseil des droits de l'homme de l'Onu au cours duquel un appel a été lancé à l'adresse de la communauté internationale pour protéger les défenseurs sahraouis des droits de l'homme au Sahara occidental occupé.

Selon des sources médiatiques sahraouies, la militante Sakina Jed Ahlou a exhorté les organisations des droits de l'homme participant à la conférence "à lever l'injustice infligée au peuple sahraoui", dénonçant "le harcèlement exercé par les forces de sécurité marocaines contre les défenseurs sahraouis des droits de l'homme pour les empêcher de dévoiler les violations des droits de l'homme dont sont victimes les civils sahraouis dans la partie occupée du Sahara Occidental".

La militante Sakina Jed Ahlou a rappelé les pratiques inhumaines qu'elle a subies lors de son enlèvement qui a duré 12 ans passés dans des lieux tenus secrets.

Les manifestations pacifiques organisées dans les territoires occupés du Sahara occidental pour revendiquer le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination sont violemment réprimées par les autorités d'occupation marocaines.

Pour sa part, le militant des droits de l'homme, Hassna Alia a évoqué les harcèlements subis par les militants sahraouis des droits de l'Homme au Sahara Occidental occupé, dans les campus universitaires et les villes du sud du Maroc.

Il a dénoncé les pratiques exercées par l'Etat marocain contre les militants sahraouis qui croupissent dans les prisons, rappelant le dossier des disparus sahraouis estimés à plus de 500.

 

La conférence convoquée par l'organisation Libération s'est déroulée en présence de militants sahraouis et nombre d'ONG de défense des droits de l'homme à travers le monde, outre les représentants de certaines ambassades et missions diplomatiques accréditées auprès du Conseil des droits de l'homme de l'ONU. 

Des militants des droits de l'Homme appellent la communauté internationale à protéger les défenseurs sahraouis
  Publié le : mardi, 26 septembre 2017 15:03     Catégorie : Actualité     Lu : 21 foi (s)   Partagez

Haute commission algéro-égyptienne: une volonté de développer la coopération

Jeu 30 juin 2022 - 00:29
ALGER- Le Premier ministre, M. Aïmene Benabderrahmane a affirmé, mercredi à Alger, que les discussions menées au cours de la 8e session de la Haute commission mixte algéro-égyptienne qu'il a coprésidée avec son homologue égyptien, Moustafa Madbouli, ont confirmé l'existence d'une volonté commune…

Huitième session de la haute commission mixte algéro-égyptienne: signature de plusieurs accords dans différents domaines

Mer 29 juin 2022 - 21:48
ALGER- La 8e session de la haute commission mixte algéro-égyptienne qui s'est tenue, mercredi à Alger, sous la présidence du Premier ministre, M. Aïmene Benabderrahmane et du Premier ministre égyptien, Moustafa Madbouli, a été couronnée par la signature de plusieurs accords bilatéraux dans…

JM : ouverture de journées du théâtre méditerranéen

Jeu 30 juin 2022 - 00:25
ORAN- Les premières journées du théâtre méditerranéen se sont ouvertes mercredi soir au Théâtre régional (TRO) "Abdelkader Alloula" d’Oran, avec la participation de troupes de cinq pays méditerranéens, coïncidant avec la 19e édition des Jeux…

L'Etat poursuivra ses efforts pour la promotion de l'action associative

Mer 29 juin 2022 - 15:29
TINDOUF - La ministre de la Solidarité nationale, de la famille et de la Condition de la femme, Kaouthar Krikou, a affirmé mardi depuis Tindouf que l'Etat algérien, avec ses différents appareils et instances, poursuivra ses efforts pour appuyer tout…

Examen du déclassement d'une parcelle de terre agricole pour la réalisation d'une SDEM à Tipasa

Mer 29 juin 2022 - 16:05
ALGER- Le gouvernement a examiné, mercredi, lors de sa réunion hebdomadaire, présidée par le Premier ministre, M. Aïmene Benabderrahmane, un projet de Décret exécutif portant déclassement d'une parcelle de terre agricole destinée à la réalisation…

Oncologie: une grande importance accordée à l'application des protocoles thérapeutiques

Mar 28 juin 2022 - 17:40
ALGER- Le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid a affirmé, mardi, que son secteur accordait "une grande importance" à l'application des protocoles thérapeutiques conventionnels en oncologie au niveau national, assurant que la responsabilité…

Des militants des droits de l'Homme appellent la communauté internationale à protéger les défenseurs sahraouis

Publié le : mardi, 26 septembre 2017 15:03   Lu : 21 fois

GENEVE (Suisse)-Un débat sur "les défenseurs des droits de l'homme" a été animé par la délégation sahraouie participant à la 36ème session du Conseil des droits de l'homme de l'Onu au cours duquel un appel a été lancé à l'adresse de la communauté internationale pour protéger les défenseurs sahraouis des droits de l'homme au Sahara occidental occupé.

Selon des sources médiatiques sahraouies, la militante Sakina Jed Ahlou a exhorté les organisations des droits de l'homme participant à la conférence "à lever l'injustice infligée au peuple sahraoui", dénonçant "le harcèlement exercé par les forces de sécurité marocaines contre les défenseurs sahraouis des droits de l'homme pour les empêcher de dévoiler les violations des droits de l'homme dont sont victimes les civils sahraouis dans la partie occupée du Sahara Occidental".

La militante Sakina Jed Ahlou a rappelé les pratiques inhumaines qu'elle a subies lors de son enlèvement qui a duré 12 ans passés dans des lieux tenus secrets.

Les manifestations pacifiques organisées dans les territoires occupés du Sahara occidental pour revendiquer le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination sont violemment réprimées par les autorités d'occupation marocaines.

Pour sa part, le militant des droits de l'homme, Hassna Alia a évoqué les harcèlements subis par les militants sahraouis des droits de l'Homme au Sahara Occidental occupé, dans les campus universitaires et les villes du sud du Maroc.

Il a dénoncé les pratiques exercées par l'Etat marocain contre les militants sahraouis qui croupissent dans les prisons, rappelant le dossier des disparus sahraouis estimés à plus de 500.

 

La conférence convoquée par l'organisation Libération s'est déroulée en présence de militants sahraouis et nombre d'ONG de défense des droits de l'homme à travers le monde, outre les représentants de certaines ambassades et missions diplomatiques accréditées auprès du Conseil des droits de l'homme de l'ONU. 

Des militants des droits de l'Homme appellent la communauté internationale à protéger les défenseurs sahraouis
  Publié le : mardi, 26 septembre 2017 15:03     Catégorie : Actualité     Lu : 21 foi (s)   Partagez