Le soufisme a été de tout temps une soupape de sécurité pour la Nation

Publié le : vendredi, 01 février 2019 12:52   Lu : 48 fois
Le soufisme a été de tout temps une soupape de sécurité pour la Nation
Photo APS Archives

OUARGLA -  Le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Mohamed Aissa, a indiqué, jeudi dans la wilaya d'Ouargla, que le soufisme a été de tout temps ''une soupape de sécurité pour la Nation contre les phénomène d'extrémisme, de violence et de terrorisme''.

S'exprimant en ouverture d'un séminaire international sur ''le soufisme et son rôle dans la préservation du référentiel religieux et de l'identité nationale'', le ministre a affirmé que ''le soufisme a de tout temps constitué une soupape de sécurité pour la Nation contre les phénomène d'extrémisme, de violence et de terrorisme, car inspiré dans son essence de la sunna et de l'esprit de collégialité''.


Lire aussi: L’Algérie, une source de propagation du soufisme


Mettant l'accent sur les vertus, l'amour du prochain, et l'extirpation de la haine de la société humaine, M.Mohamed Aissa a souligné que le soufisme est aussi la quête de la sincérité, de la fidélité et du dévouement, ajoutant que le soufisme est une passerelle entre les Nations, au delà de la diversité des dogmes, des rites, de l'appartenance sociale et nationale, et s'ouvre à l'humanité entière , conformément à l'esprit du saint Coran''.

''Le soufisme assume un rôle dans la préservation du référentiel religieux puisée du Coran et de la Sunna'', a poursuivi M. Aissa avant de souligner la nécessité de faire face aux dangers que menacent l'Islam, les Nations et les valeurs morales, en s'inspirant des enseignements des savants et des aïeux.

Les participants à ce séminaire, organisé par la direction des affaires religieuses et des wakfs de la wilaya d'Ouargla,  en coordination avec des choyoukh, imams et enseignants de différentes régions du pays et de pays étrangers, traiteront de thèmes afférents au ''soufisme en Algérie et son rôle face au colonialisme et dans la préservation de l'identité nationale'' et  à ''la dimension africaine des confréries soufies en Algérie et leur rôle dans la diffusion de l'Islam en Afrique''.


Lire aussi: La Nation islamique attachée au soufisme en tant que moyen d'éducation et de formation


Les participants aborderont aussi des thèmes liés au ''soufisme et la préservation du réferentiel religieux'' et à ''l'impact du soufisme dans la stabilité et la diffusion des valeurs nobles au sein de la société''.

Les travaux du séminaire, qui s'étaleront sur trois jours dans la commune de Blidet-Amor, daira de Temacine, permettront aussi de braquer les lumières sur le volet éducatif assumé par le confréries soufies en Algérie et la contribution de leurs savants à la diffusion des valeurs sublimes de l'Islam, basées sur l'amour du prochain, la tolérance et la coexistence, selon les organisateurs.

Le soufisme a été de tout temps une soupape de sécurité pour la Nation
  Publié le : vendredi, 01 février 2019 12:52     Catégorie : Algérie     Lu : 48 foi (s)   Partagez