Oran: naissance d'un "Front national des partis politiques"  

Publié le : mardi, 11 décembre 2018 17:23   Lu : 1 fois
Oran: naissance d'un "Front national des partis politiques"  

ORAN- La naissance d'un "Front national des partis politiques (FNPP)" regroupant quatre formations politiques a été proclamée mardi à Oran dans le but de poursuivre la politique d’édification adoptée par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, et "faire face à toutes les manoeuvres visant le pays", selon ses initiateurs.

Cette coalition comprend le Parti national algérien (PNA), l’Union pour le rassemblement national (URN), le Parti algérien vert pour le développement (PAVD) et la Tribune de l’Algérie de demain.

Le président du PNA, Youcef Hamidi, a indiqué à la presse que la naissance du FNPP intervient "en réponse à l’appel du président de la République, Abdelaziz Bouteflika exhortant le peuple algérien à s’unir et à former un front populaire solide pour garantir la stabilité de l’Algérie et résister devant toutes les manoeuvres internes et menaces externes".

"Cette initiative fait partie des principes de la démocratie participative que nous considérons comme fruit des réformes politiques prônées par le président de la République", a souligné M. Hamidi, ajoutant que cette nouvelle formation constituera "une tribune de dialogue entre les citoyens et les chefs de partis" car, a-t-il dit, "nous oeuvrons pour une moralisation de l’acte politique et une contribution à l’unification des rangs, à la redynamisation de la société et à son développement".

Pour sa part, le président de l’URN), Hamidi Lahouari, a indiqué que la naissance de ce front vise essentiellement à s’unir autour de l’initiative du président de la République visant à former un front solide contre toutes les tentatives d’atteinte à la sécurité du pays et à se rapprocher du citoyen.

"L’édification et le développement du pays passe principalement par la construction de la pensée et de l’homme, et il est temps de réfléchir à investir dans l’homme avant les infrastructures en tant que priorité de la politique adoptée actuellement par le président de la République", a-t-il soutenu.

Le président du Parti algérien vert pour le développement, Ali Amara, a estimé, quant à lui, que le ralliement du peuple algérien à l’initiative d’un front populaire solide est "plus que nécessaire" en cette conjoncture eu égard aux défis et menaces qui guettent le pays de l’intérieur et de l’étranger.

Selon lui, ce projet est le fondement des réformes initiées par le président de la République et doit être accompagné par les partis pour rassembler le peuple algérien.

Cette conférence de presse s’est déroulée en présence de députés à l'Asemblée populaire nationale et du président de la commission transitoire de la Mouhafadah du parti du Front de libération nationale (FLN) à Oran. 

Oran: naissance d'un "Front national des partis politiques"  
  Publié le : mardi, 11 décembre 2018 17:23     Catégorie : Algérie     Lu : 1 foi (s)   Partagez