Les rapports "hostiles" contre l'Algérie sont dus à son attachement au principe de non ingérence (Hanoune)

Publié le : mercredi, 29 août 2018 19:23   Lu : 4 fois

ALGER - La Secrétaire générale du Parti des Travailleurs (PT), Louisa Hanoune, a dénoncé mercredi les contenus de rapports publiés par des organisations internationales sur l'Algérie à l'approche de l'élection présidentielle, prévue l'année prochaine, imputant "cet acharnement hostile" à l'attachement de l'Algérie au principe de non ingérence dans les affaires internes des pays.

"La parution de deux rapports évoquant une anarchie en Algérie à l'occasion de la prochaine élection présidentielle est une sorte de chantage et une tentative de déstabilisation", a affirmé Mme Hanoune lors d'une conférence de presse animée à l'occasion de la réunion du Secrétariat du bureau politique de son parti.

A ce propos, la SG du PT a attribué ces rapports "fallacieux" à "l'attachement de l'Algérie aux principes de sa politique extérieure, notamment la non ingérence dans les affaires internes des Etats, le respect de la souveraineté nationale des pays et le refus d'impliquer son Armée dans des bourbiers crées par certaines grandes puissances, qui oeuvrent à la généralisation des guerres dans le monde".

Face à cet état de fait, Mme Hanoune a mis en avant l'impératif de la mobilisation populaire, qui constitue, a-t-elle dit, "un rempart contre ces tentatives vouées à l'échec grâce à la maturité du peuple algérien".

Par ailleurs, la SG du PT a salué "l'appel du président de la République à la création d'un Front populaire élargi pour lutter contre la corruption et le trafic de drogue, compte tenu des retombées de ces deux fléaux sur l'Algérie, tant au plan interne qu'externe".

Sur un autre registre, Mme Hanoune a plaidé pour "le financement des communes afin de leur permettre de mener des opérations d'aménagement et de maintenance et organiser des campagnes de nettoyage pour éviter la propagation des épidémies, à l'image du choléra".

A cette occasion, elle a appelé à "la révision du système de santé et de protection sociale, notamment en pour la classe à moyen revenu".

S'agissant de la rentrée scolaire, Mme Hanoune a mis l'accent sur la nécessité de traiter le problème de la surcharge des classes à travers la réalisation de nouveaux établissements éducatifs et la création des nouveaux postes pour la gestion de ce secteur.

Evoquant le projet de loi des finances 2019, la SG du PT a estimé que son examen sera une opportunité à saisir pour corriger l'orientation socio-économique du pays", appelant, dans ce sens, à la lutte contre le marché parallèle, à la maîtrise des prix et à la réorganisation du commerce extérieur".

Les rapports "hostiles" contre l'Algérie sont dus à son attachement au principe de non ingérence (Hanoune)
  Publié le : mercredi, 29 août 2018 19:23     Catégorie : Algérie     Lu : 4 foi (s)   Partagez