Réformes constitutionnelles et juridiques: la place de la femme algérienne renforcée

Publié le : mercredi, 07 mars 2018 13:01   Lu : 1 fois
Réformes constitutionnelles et juridiques: la place de la femme algérienne renforcée

ALGER - Le Directeur général de la Sûreté nationale, le général major, Abdelghani Hamel, a affirmé mardi à Alger que les réformes constitutionnelles et juridiques initiées par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, intervenaient pour "renforcer davantage la place de la femme algérienne dans l'édification sociale à travers les opportunités qui lui sont offertes pour contribuer à la vie politique et aux efforts de développement".

Dans une allocution lue en son nom par la Commissaire divisionnaire de police et présidente de la cellule de communication à la DGSN, Hind Akkouche, lors d'une cérémonie organisée à l'occasion de la célébration de la Journée mondiale de la femme (8 mars), le général major Hamel a précisé que les réformes constitutionnelles et juridiques, initiées par le président de la République, avaient pour objectif de "renforcer la participation de la femme algérienne à l'édification sociale, à la vie politique et aux efforts de développement".

M. Hamel a souligné que le corps de la Sûreté nationale a réuni toutes les conditions favorables à la promotion de la femme sur le plan professionnel au sein de l'institution policière.

L'occasion a été mise à profit pour honorer la ministre de l'Education nationale, Nouria Benghabrit, et la ministre de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique, Houda Imane Feraoun ainsi que la ministre de l'Environnement et des Energies renouvelables, Fatima Zohra Zerouati outre des parlementaires et des membres de la société civile et journaliste des différents médias.

Réformes constitutionnelles et juridiques: la place de la femme algérienne renforcée
  Publié le : mercredi, 07 mars 2018 13:01     Catégorie : Algérie     Lu : 1 foi (s)   Partagez