65e anniversaire de la bataille d'Issine : une occasion pour rappeler la cohésion et la solidarité algéro-libyenne

Publié le : mercredi, 05 octobre 2022 16:54   Lu : 36 fois
65e anniversaire de la bataille d'Issine : une occasion pour rappeler la cohésion et la solidarité algéro-libyenne

ALGER- Des participants à une conférence sur la bataille d'Issine, tenue mercredi à Alger, ont évoqué les évènements ayant marqué cette bataille lors de laquelle le sang des Algériens et des Libyens s'est mêlé, devenant ainsi le symbole de la solidarité et de la cohésion entre les deux peuples et la preuve irréfutable du sacrifice et de l'appui des pays frères à la Guerre de libération nationale.

Des enseignants et des chercheurs ont indiqué lors de cette conférence organisée par le Centre national des études et recherches sur le mouvement national et la révolution du 1e novembre 1954 (CNERMN54), que la bataille d'Issine reflète "la véritable image de la cohésion et de la solidarité des frères algériens et libyens, après que leur sang s'est mêlé dans la bataille de l'honneur, donnant leurs vies en sacrifice pour la liberté et l'indépendance".

A l'occasion, l'enseignant à l'Université de Médéa, Mouloud Grine, a affirmé, dans une  communication intitulée "La solidarité des frères dans la bataille de la libération", que la Révolution algérienne "a gagné le soutien des Etats frères et amis en dépit des tentatives de la France de l'isoler du reste du monde", ajoutant que la solidarité entre les deux peuples algérien et libyen "ne date pas de la Révolution de Novembre, mais elle est profondément ancrée dans l'Histoire".

"Et comme les Libyens ont soutenu la Révolution dès son déclenchement, les chefs du Front de libération nationale (FLN) ont décidé d'établir dans ce pays frontalier, une base logistique en vue de regrouper les cargaisons d'armes, notamment celles en provenance d'Egypte, avant leur introduction, par les frontières, en Algérie,  ainsi que pour entraîner les moudjahidine à l'intérieur de bases militaires", a-t-il expliqué.

Il a évoqué la création en 1956 de la commission libyenne de soutien au peuple algérien, qui se chargeait de la collecte des dons et de l'encadrement des Libyens désirant apporter leur soutien à la Révolution algérienne.


Lire aussi: Rebiga reçu par les membres du Conseil présidentiel libyen


A partir de la Libye, les moudjahidine ciblaient les champs de pétrole contrôlés par la France, notamment après avoir réussi à mobiliser les Touaregs algériens et libyens, mais, la France, en représailles, a ciblé les zones frontalières entre les deux pays où plusieurs habitants sans défense sont tombés en martyrs, a relaté l'intervenant.

En 1958, les Libyens ont organisé des manifestations sous le slogan "Journée de l'Algérie", pour exprimer leur soutien à la Révolution algérienne et dénoncer les massacres du colonisateur français commis contre des innocents. 

L'enseignant à l'Université d'Alger, Mohamed Khodja a, quant à lui, passé en revue l'approche actuelle de l'Algérie pour assurer la sécurité et la stabilité de la Libye, basée sur la profondeur du lien entre les deux pays et son attachement à unifier les rangs des Libyens, car convaincue que sa sécurité et celle de la Libye sont interdépendantes et partant du principe qu'elle prône pour la résolution pacifique des conflits et son refus de l'ingérence étrangère dans les affaires internes des pays.

65e anniversaire de la bataille d'Issine : une occasion pour rappeler la cohésion et la solidarité algéro-libyenne
  Publié le : mercredi, 05 octobre 2022 16:54     Catégorie : Algérie     Lu : 36 foi (s)   Partagez