Financement occulte de la campagne présidentielle de 2019: report du procès en appel

Publié le : mardi, 26 juillet 2022 13:29   Lu : 8 fois
Financement occulte de la campagne présidentielle de 2019: report du procès en appel

ALGER - La Cour d'Alger a reporté mardi au 21 août prochain le procès en appel de l'affaire du financement de la campagne présidentielle de l'ex président défunt, Abdelaziz Bouteflika, candidat à la présidentielle annulée de 2019.

Le report est intervenu suite à l'absence des témoins dans cette affaire, dont l'ancien Premier ministre, Abdelmalek Sellal.

Sont poursuivis dans le cadre de cette affaire Saïd Bouteflika, frère et ancien conseiller de l'ex-président Abdelaziz Bouteflika, et l'homme d'affaires Ali Haddad.

Le Pôle pénal économique et financier du Tribunal de Sidi M'hamed (Alger) avait condamné, en juin dernier, Saïd Bouteflika, à huit (8) ans de prison ferme dans l'affaire du financement occulte de la campagne électorale de la Présidentielle annulée d'avril 2019, et Ali Haddad à quatre (4) ans de prison ferme.

Outre le financement occulte de la campagne électorale, les prévenus sont poursuivis pour "blanchiment d'argent, trafic d'influence, abus de fonction et non déclaration des biens".

Saïd Bouteflika a également été condamné à verser au Trésor public 3 millions de DA.

Financement occulte de la campagne présidentielle de 2019: report du procès en appel
  Publié le : mardi, 26 juillet 2022 13:29     Catégorie : Algérie     Lu : 8 foi (s)   Partagez