Le Conseil de la nation réitère son adhésion à "impliquer et à informer" le public sur les activités parlementaires

Publié le : mercredi, 29 juin 2022 17:02   Lu : 119 fois
Le Conseil de la nation réitère son adhésion à "impliquer et à informer" le public sur les activités parlementaires

ALGER- Le Conseil de la nation réitère son adhésion à "impliquer et à informer" le public sur les activités parlementaires, indique mercredi un communiqué de son Bureau, soulignant "l'importance" des Parlements dans la vie politique et institutionnelle de chaque pays.

"Le Conseil de la nation réitère son adhésion à toute démarche qui s'inscrit dans la dynamique d’implication du public et de l'informer de tout ce qui est en relation étroite avec les activités parlementaires, en en faisant un indicateur supplémentaire sur la voie de l’édification d'une Algérie nouvelle où règnent la justice, les droits de l'homme et les libertés et fondés sur l'état de de droit et de la justice, et apportant son soutien à la juste  démarche  adoptée par Monsieur le Président de la République dans ce sens", indique le communiqué du Bureau du Conseil.

Réuni sous la présidence de M. Salah Goudjil, président du Conseil de la nation, à la veille de la célébration de la Journée internationale du Parlementarisme (JIP),  coïncidant avec le 30 juin de chaque année, le bureau du Conseil de la nation souligne que l'Algérie nouvelle est celle "où règnent la justice, les droits de l'homme ainsi que les libertés et fondée sur l'état de droit et de la justice, et apportant son soutien à la juste démarche adoptée par le Président de la République dans ce sens".

La même source note que la célébration de cette journée est placée cette année sous le slogan "Participation du public aux activités parlementaires", et ce, conformément au thème du rapport parlementaire mondial récemment publié par l'Union interparlementaire.

A ce propos, la Chambre haute du Parlement souligne que celui-ci "a toujours accordé une grande importance à la nécessité de tenir  l’opinion publique au fait de toutes ses activités, au regard des impératifs des dispositions constitutionnelles et légales relatives au Parlement, dans la voie de la consolidation de la pratique démocratique consacrée par l'amendement constitutionnel approuvé par le peuple, le 1er novembre 2020".

Lequel amendement, poursuit-on, "s'inscrit, par ailleurs, dans la démarche tendant à édifier l’Algérie nouvelle et ce, depuis l'élection de Abdelmadjid Tebboune à la Magistrature suprême".

Aussi, composé du Conseil de la nation et de l'Assemblée populaire nationale, le Parlement algérien, "œuvre constamment à s'ouvrir aux institutions et aux activités de la société civile, à l'électorat et aux médias, en prêtant toute l’attention requise à tout ce qui a trait à la communication parlementaire, en s’adaptant aux développements imposés par cette ère des technologies de l’information et de la communication".

En outre, le Parlement adopte le principe de la "communication directe" avec le citoyen, en organisant des journées d'étude et des portes ouvertes concernant des sujets d'intérêt pour les  différentes catégories de la société et dans divers domaines. 

Dans le souci d'impliquer le public et de mettre en valeur le processus parlementaire dans ses différentes dimensions, une chaîne parlementaire a été lancée, le 26 mai dernier, est-il rappelé, qualifiant celle-ci de " canal de transmission aux citoyennes et aux citoyens de tout ce qui est relatif aux activités parlementaires ainsi que tous les débats, avis, propositions et critiques proposés et soulevés au sein de l’institution législative émanant des différents groupes et alliances parlementaires".

Le lancement de cette chaîne spécialisée est "la concrétisation de l'un des 54 engagements pris par le Président de la République en sa qualité de candidat indépendant à l’élection présidentielle du 19 décembre 2019, ce qui, sans aucun doute, constitue un complément qualitatif dans une voie bien définie qui consolide la pratique démocratique et renforce la participation à l'action politique dans notre pays", fait remarquer la même source.

La  Journée internationale du Parlementarisme a été adoptée par l'Assemblée générale des Nations Unies en 2018 et est célébrée en simultanéité avec la fondation de l'Union interparlementaire, l'Organisation mondiale des Parlements nationaux.

Pour le Bureau du Conseil de la Nation, cette célébration est l'occasion de réitérer "l'importance de l’action parlementaire dans la vie politique et institutionnelle de chaque pays".

Ceci, poursuit le même communiqué, "de manière à démontrer les contributions des parlementaires, Femmes et Hommes, dans la dynamique de développement et de promotion de leurs sociétés, outre les défis et les enjeux aux dimensions internationales et continentales auxquelles ils s’attèlent à faire face, ainsi que l’importance de l’action en vue de les solutionner dans le cadre de la diplomatie parlementaire qui est un complément et un support à la diplomatie traditionnelle".

En conclusion, le Bureau de la Chambre haute du Parlement "exhorte toutes et tous les parlementaires, en Algérie et dans le monde, à faire preuve de plus d’abnégation et de persévérance dans tout ce qui sert les aspirations de leurs peuples et contribue à la réalisation de leurs ambitions".

Le Conseil de la nation réitère son adhésion à "impliquer et à informer" le public sur les activités parlementaires
  Publié le : mercredi, 29 juin 2022 17:02     Catégorie : Algérie     Lu : 119 foi (s)   Partagez